Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Manque de désir sexuel : Une étape normale du couple
Manque de désir sexuel: Une étape normale du couple
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
10 décembre 2012
Auteur de l'article
lesexologue, 10 articles (Sexologue clinicien et psychothérapeute)

lesexologue

Sexologue clinicien et psychothérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
10
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Manque de désir sexuel : Une étape normale du couple

Manque de désir sexuel: Une étape normale du couple

Il est inévitable que dans un couple de longue durée, on retrouve une phase où un voire les deux partenaires soient en panne de désir. Cette étape est bien plus une opportunité pour augmenter l’intimité sexuelle, qu’un signe d’un échec de sa vie sexuelle.

Une étape normale du couple

Le désir sexuel est un sentiment qui nous pousse l'un vers l’autre pour que nous puissions répondre à un besoin. Le désir de chacun est activé par divers facteurs comme l’amour, le plaisir, la masculinité, la féminité, les traits physiques, la personnalité, etc. Le désir sexuel évolue selon l’âge des individus et la durée d’un couple. La plupart des couples commencent avec un niveau de désir sexuel élevé qui solidifie le lien amoureux entre les partenaires. Le début d’une relation amoureuse est souvent décrit comme étant très passionnel et rempli d’épanouissement sexuel. Par la suite, il s’établit un attachement qui renforce un sentiment de sécurité dans le couple. Il n’est pas rare de trouver une routine sexuelle qui s’est solidifiée à cette étape de la relation. À ce stade, une grande majorité des couples peuvent se trouver en panne de désir, que ce soit chez un ou deux des partenaires. Cette situation est d’ailleurs tout à fait normale et, en quelque sorte, souhaitable. 

Cette phase est une épreuve à laquelle les couples doivent faire face dans l’évolution de leur vie sexuelle. Il arrive un moment dans une relation amoureuse de longue durée où nous connaissons par cœur tous les différents scénarios sexuels de notre couple. D’ailleurs, le désir sexuel est rarement élevé quand nous pouvons prédire les comportements sexuels de notre partenaire et la manière avec laquelle il ou elle va nous séduire. Il faut donc devenir créatif et réinventer notre sexualité avec notre amoureux(se). Comment s’y prendre quand nous avons l’impression que tout a déjà été essayé ?

 

Reconnaître la dynamique de notre couple

D’abord, il faut reconnaître que nous pouvons avoir tendance à prendre pour acquis notre partenaire. Par exemple, demander à notre partenaire s’il ou elle veut avoir une relation sexuelle juste avant de se coucher, sans l’avoir séduit(e) durant la soirée, ne démontre pas un grand intérêt, car l’autre n’y a pas réellement mis d’effort. Diverses raisons expliquent notre manque de créativité sexuelle. On peut avoir peur que l’autre nous rejette, de paraître ridicule, être gêné, etc. Par conséquent, notre estime personnelle dans notre capacité à séduire notre partenaire est blessée. Nous préférons donc mettre le moins d’effort possible pour éviter la blessure. Par exemple, une personne qui utiliserait ses atouts majeurs pour séduire son partenaire pour recevoir en retour un « J’ai pas envie ce soir ! » sera beaucoup plus déçue que la personne qui ne fait que proposer une relation sexuelle au moment de se coucher.

Les couples qui réussiront à surmonter cette épreuve peuvent utiliser quelques astuces pour les aider. D’abord, il faut être prêt à prendre des risques et de sortir de notre zone de confort. Pour être en mesure de développer notre maturité sexuelle, il faut sortir des zones connues et vivre un certain inconfort, quitte à rencontrer des embûches sur notre route. Il faut apprendre à accepter notre malaise, notre maladresse et oser se montrer nu, dans le sens figuratif et non figuratif du terme, face à notre partenaire. Il est donc nécessaire d’intégrer un niveau d’intimité plus élevé malgré son facteur anxiogène. Si on accepte de démontrer à notre partenaire nos préférences, nos fantasmes et nos désirs sexuels les plus profonds, il faut tolérer qu’il ou elle ne partage pas les mêmes plaisirs.

 

 

Sortir de notre zone de confort

Il faut comprendre que l’introduction de nouveauté dans la sexualité du couple est toujours unilatérale. Il faut parfois bousculer la zone de confort de notre partenaire pour accéder à une sexualité plus épanouissante. Par contre, cela ne veut pas dire que nous devons forcer notre partenaire à des activités sexuelles qu’il ou elle ne veut pas entreprendre. On doit comprendre que le changement de nos scénarios sexuels demande un certain effort et que nous de devons pas accepter que notre partenaire décide de stagner dans son développement sexuel. Chaque partenaire a le rôle de pousser constamment ses propres limites de confort à la sexualité et celui de leur partenaire. Sinon, il est inévitable que la qualité de la vie sexuelle du couple diminue et que le désir sexuel disparaîtra.

 

Trois petits conseils !

Pour conclure, voici trois petites phrases résumant bien les éléments précédents.

  • Si on ne fonce pas pour obtenir ce que nous voulons, nous ne l’aurons jamais.
  • Si on ne demande jamais, la réponse sera toujours « NON ».
  • Si on ne franchit pas les premiers pas, on restera toujours à la même place.

Saisissez l’opportunité qui se présente à vous quand vous n’avez plus de désir sexuel pour votre partenaire !

 

 

 

François Renaud M.A. - Sexologue Montréal
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté