Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les actrices porno, plus heureuses que les autres femmes
Les actrices porno, plus heureuses que les autres femmes
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
27 novembre 2012
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les actrices porno, plus heureuses que les autres femmes

Les actrices porno, plus heureuses que les autres femmes

Selon une étude américaine publiée dans le « Journal of sex research », les femmes travaillant comme actrices dans les films pornographiques seraient plus heureuses que le reste des femmes. Les travaux menés par les chercheurs viennent sérieusement contrecarrer des clichés selon lesquels les actrices porno seraient de pauvres filles qui feraient leur travail par dépit.

Finie l’image de l’actrice porno voulant mettre fin à ses jours, qui a été abusée lorsqu’elle était enfant ou qu’elle souffre d’un problème d’estime de soi. Aux Etats-Unis, il y certes a eu le suicide médiatisé de Savannah en 1994, en France celui de Karen Lancaume en 2005. C’était il y a des lustres, et les stéréotypes ont vécu. Si l’on en croit une étude publiée le 27 novembre sur le site de Examiner.com, et d'abord relayée en France par Ladepeche.fr et Aufeminin.com, il n’y aurait pas lieu aujourd'hui de verser des larmes, bien au contraire.
 
Une équipe de chercheurs de l’Université de Shippensburg, en Pennsylvannie, a réalisé des travaux avec les scientifiques de l’université Women du Texas et des experts en santé de l’Adult Industry Medical Healthcare grâce au concours de 177 actrices de films pornographiques âgées de 18 à 50 ans et d’autant d’autres femmes, du même âge mais représentatives du reste de la population. Les chercheurs sont arrivés à cette constatation : « Les actrices pornographiques ont des niveaux plus élevés d’estime de soi, de soutien social, de satisfaction sexuelle et de spiritualité comparativement au reste des femmes. Les actrices de ces films spécialisés développent des pensées plus positives que les autres femmes ». Les auteurs de l’étude sont formels : « 70% des actrices de films X ont une vie sexuelle satisfaisante, contre 33% chez les autres femmes. Elles ont également plus d’énergie et dorment mieux que les autres femmes ».

Évidemment, certains résultats de l’étude n’étonnent guère : Les actrices de films X aiment davantage le sexe que le reste des femmes, elles ont perdu leur virginité plus tôt (à 15 ans en moyenne contre 17 ans en moyenne chez le reste des femmes), et elles ont eu plus de partenaires dans leur vie (75 en moyenne, sans compter les partenaires dans les films). Mais, et c’est le côté assez inédit des conclusions, les professionnelles du cinéma coquin n’ont pas été plus maltraitées dans leur enfance que les autres femmes. Elles n’auraient, en clair, pas eu de problèmes particuliers.

Photo : L'actrice Sunny Leone, qui est passée des films X aux films Bollywood.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté