Accueil du site
> Psycho & Sexo > Vérité sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le sourire plus fort que le chocolat
Le sourire plus fort que le chocolat
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
17 octobre 2013
Auteur de l'article
PLK de Noetique, 38 articles (Blogueuse)

PLK de Noetique

Blogueuse
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
38
nombre de commentaires
0
nombre de votes
62

Le sourire plus fort que le chocolat

Le sourire plus fort que le chocolat

Sourire ! Narquois, carnassier, glamour, conquérant, complice, épanoui de l’amoureux, gêné du timide, serein de Bouddha…« Un sourire sincère touche en nous quelque chose d’essentiel : notre sensibilité innée à la bonté », souligne le Dalaï-Lama. Personne n’y est indifférent ! Le psychologue Paul Ekman a recensé dix-neuf sourires.

N'innombrables études le prouvent : Sourire nous rend plus beaux, plus aimables affirme Nicolas Guéguen, dans son ouvrage « Pourquoi faut-il sourire si l’on n’est pas beau ? ». Une autre étude de l’université de Penn State avance : sourire nous fait paraître plus compétent, en envoyant le signe d’une solide confiance en soi. Paul Ekman a également prouvé que les personnes qui sourient, ont non seulement de meilleures relations sociales, mais sont aussi plus heureuses. A une seule condition : le sourire doit être sincère.. Le fameux sourire de Duchenne.(1)
 
 
Il n’en reste pas moins que forcé ou spontané, pour notre cerveau, le sourire reste un déclencheur de bonne humeur. Des chercheuses de l'université du Kansas (USA) Tara Kraft et Sarah Pressman (2) ont découvert qu’en cas de tristesse ou de stress, il suffit de se forcer à sourire 60 secondes pour que notre cerveau reçoive un message positif et provoque une baisse de production des hormones du stress - le cortisol- et une augmentation de celles qui favorisent la bonne humeur- endorphines : dopamine, ocytocine- avec pour conséquences de ralentir le rythme cardiaque et d’abaisser la pression artérielle. Des chercheurs anglais ont découvert qu’un sourire stimule autant le cerveau qu’une grande consommation de chocolat (3) . Avis au chocolat addict : Souriez !
 
 
J’ai beaucoup aimé le livre «  Mange, prie, aime  »- beaucoup moins le film- de Elizabeth GilbertKetut Liyer, the Balinese healer que rencontre Liz et à la source de sa transformation, lui dit : « Why they always look so serious in Yoga ? You make serious face like this, you scare away good energy. To meditate, only you must smile. Smile with face, smile with mind, and good energy will come to you and clean away dirty energy. Even smile in your liver. Practice tonight at hotel. Not to hurry, not to try too hard. Too serious, you make you sick. You can calling the good energy with a smile. » (4)

Avez-vous déjà remarqué les yeux et le sourire des bouddhas ? J’ai adoré le temple bâti par Jayavarman VII à Bayon sur le site d'Angkor, le temple aux deux cents visages ! Quelle sérénité ils transmettent ! Voyez-le sourire du Dalaï- Lama ! De Gandhi ! De Mère Térésa ! Du pape Jean Paul II.. Quel élan d’amour, d'apaisement et d’énergie, ils nous distillent. 
 
 
 
Dans la Chine traditionnelle, les taoïstes enseignaient qu'un sourire intérieur permanent assure santé, bonheur et longévité. J’aime pratiquer la méditation du sourire intérieur, enseignée par le maître zen Thich Nhat Hanh, moine bouddhiste vietnamien qui réside en France, au Village des Pruniers.(5) Elle peut se pratiquer tous les jours, et tout particulièrement lorsque nous sommes envahis par un sentiment de tristesse, par l’inquiétude ou la colère. (6)
 
 
Je l’accommode avec l’envoi de cette énergie du sourire à tous mes organes. Nul besoin d’être un expert en anatomie. Chaque organe en médecine chinoise est allié avec une émotion : le foie avec la gentillesse, le cœur avec l’amour, l’intestin grêle avec la capacité de discernement, les reins avec la bonté, la rate avec l’honneteté, le poumon avec le courage. N’oublions pas toutes les glandes : surrénales surbookées à cause de notre stress, la vésicule biliaire, le pancréas, la thyroïde.. Si tous nos organes et glandes sont parfaitement énergisés, ils fonctionnent mieux.
 
Sceptique ? Tentez ! S’octroyer un petit moment de retour à soi n’est pas de l’égocentrisme ! Et même si ? Le cercle est vertueux : Sourire est une manière de simple et douce de se faire du bien et de le transmettre aux autres. Nous ne pouvons donner que ce que nous possédons. 

SOURCES

  • (1) Sourira bien qui sourira le premier  chronique de octobre 2011. (2) Grin and Bear It :The Influence of Manipulated Facial Expression on the Stress Response:   Tara L. Kraft and Sarah D. Pressman Department of Psychology, University of Kansas, (3) Ron Gutman (4) « Pourquoi ont-ils toujours l'air si grave dans le yoga? Avec un visage sérieux comme ça, vous effrayez la bonne énergie. Pour méditer,  vous devez sourire. Sourire avec le visage, sourire avec l'esprit et l'énergie de bonne volonté viennent à vous et vous éliminez les mauvaises énergies. Sourire même avec votre foie. Pratiquez le soir à l'hôtel. Pas de précipitation, ne forcez pas allez à votre rythme).  Point trop n’en faut ! Vous pouvez appeler la bonne énergie avec un sourire.» Ketut Liyer, le guérisseur balinais à Ubud. (5)  Il y dirige une branche du bouddhisme zen qui prône la pleine conscience de l’Etre.  (6) la pratique selon Thich Nhat Hang
    Photographies: sourires d'enfant - Elizabeth Gilbert et son liovre-Thich Nhat Hanh- temple du Bayon à Angkor PLK
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté