Accueil du site
> Psycho & Sexo > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le sexe oui, le risque : non !
Le sexe oui, le risque : non !
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 mars 2010 | 1 commentaires
Auteur de l'article
LC, 33 articles (Equipe de Rédaction)

LC

Equipe de Rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
33
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le sexe oui, le risque : non !

Le sexe oui, le risque : non !

Selon l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), les infections sexuellement transmissibles sont en augmentation. Ce résultat correspond à un retour aux comportements sexuels à risque. Ainsi la syphilis est réapparue en 2000. 2306 cas ont été recensés entre 2000 et 2006.

Les histoires d'amour finissent mal en général. Si vous voulez faire mentir la chanson pour que amour rime avec toujours et non avec IST (infections sexuellement transmissibles) : voici quelques précautions.

Stop aux rumeurs

IST et WC : on ne peut attraper une MST (maladie sexuellement transmissible) simplement en allant aux toilettes. Les MST ne se transmettent que de partenaire à partenaire.
Est-ce que s'embrasser, c'est risqué ?
Embrassez si vous voulez. Baiser sur les yeux, baiser sur les cheveux, baiser sur la bouche, baiser dans le cou, doucement, tendrement ou avec transport : tout est possible. Le virus VIH ne se transmet pas par la salive. Par contre le risque existe si les deux partenaires ont chacun en contact, une lésion avec une présence de sang.
Est-ce que se caresser, c'est risqué ?
Comme caresser du regard ne suffit pas, sachez que frôler, effleurer, caresser votre partenaire et répondre à ses caresses ne représente par ailleurs aucun danger s'il n'y a pas de plaies sanguinolentes entrant en contact. La peau est imperméable.
Par contre tout rapport sexuel peut être contaminant, qu'il soit anal, vaginal ou oral. La fellation, le cunnilingus, la pénétration vaginale sont des pratiques à risques. Le mieux c'est de mettre des préservatifs avec chaque nouveau partenaire homme ou femme, quel que soit le type de rapport sexuel.

Les symptômes des infections sexuellement transmissibles

Les symptômes des IST peuvent correspondre à des douleurs lors des rapports, des pertes vaginales, des saignements en dehors des règles, des douleurs pelviennes chez la femme, de l'écoulement urétral chez l’homme, des brûlures urinaires, un bouton, une ulcération. Tout symptôme génital doit être pris au sérieux : il faut consulter rapidement.

Le préservatif reste le meilleur moyen de prévenir ces infections.
A propos des risques des pratiques sexuelles, il faut parler du sida mais ne pas oublier l'hépatite B, car on peut s'en protéger par un simple vaccin.

L.C Journaliste pour CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
IST
Commentaires
0 vote
par lucide (IP:xxx.xx1.221.108) le 13 mars 2010 a 16H40
lucide (Visiteur)

Eh bien, les journaleux sur CareVox ne se foulent vraiment pas dans leur article. Vraiment indigente, cette prose . Merci pour la censure