Accueil du site
> Psycho & Sexo > En savoir plus sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le principe du vide
Le principe du vide
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
29 septembre 2011 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Catherine Behar, 4 articles (Rédacteur)

Catherine Behar

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le principe du vide

Le principe du vide

La vie est plutôt bien faite !

Finalement, tous ces cambriolages et autres désagréments qui me sont arrivés ont certainement répondu à un besoin profond chez moi de changement, de "vide", de nettoyage..

Ce travail personnel que je poursuis pour m'aider à couper certains liens aussi : tout cela a du sens, même si je n'en doutais pas (mentalement !), mon corps avait encore du mal à l'admettre.

Et puis je me rends compte, que oui, ça ne sert à rien de vouloir garder les choses, les gens... On ne peut retenir personne, voire au contraire faire fuire l'autre parce qu'à un moment on va l'étouffer ; garder des objets, des vêtements, parce qu'on se dit : "ça pourra toujours servir" ; ou "tiens, on sait jamais, je pourrais le remettre si..." et finalement, ça fait au moins trois ans que ça se trouve dans votre armoire, que vous l'avez même parfois oublié, ou que vous passer devant chaque matin mais que vous n'y touchez pas ! Alors oui, c'est le moment de faire du vide !

Lors du cambriolage, je me suis dit que peut-être certains bijoux de famille qui avaient été volés devait peut être, être trop "chargés" et que je n'avais plus besoin de ces liens affectifs, que je ne portais même pas du reste, pour avancer, pour être qui je suis.

Me manquent-ils vraiment ? : Non, ils appartiennent au passé, et aujourd'hui, une chose est sûre, c'est que je n'ai pas besoin d'eux pour me souvenir : tout est dans mon coeur, ma mémoire.

Ne dit-on pas que la nature a horreur du vide ? qu'hier est le passé, demain le futur, que ni l'un ni l'autre n'existent dans ce moment qu'est aujourd'hui, dans mon présent ! et le présent : c'est un cadeau !

Alors, vite, apprenons à faire le vide, ça ne sert à rien de s'attacher , apprenons à vivre plus intensément le moment présent, c'est ce qui est réel à cet instant là : c'est notre plus grande richesse : rien ne sert d'accumuler, de garder.

Apprenons à partager, à donner, à faire circuler et surtout faisons confiance à la vie !

Catherine Béhar
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Psychologie Sophrologie
Commentaires
2 votes
par Jean-Philippe (IP:xxx.xx8.36.6) le 29 septembre 2011 a 17H50
Jean-Philippe (Visiteur)

Bonsoir Catherine bienvenue sur Carevox. Amicalement. Jean-Philippe. http://eclosion83136.canazlblog.com

1 vote
par Jean-Philippe (IP:xxx.xx8.36.6) le 29 septembre 2011 a 18H10
Jean-Philippe (Visiteur)

Oups ! rectification http://eclosion83136.canalblog.com Jean-Philippe.