Accueil du site
> Psycho & Sexo > En savoir plus sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le fléau de l’impuissance
Le fléau de l'impuissance
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
11 février 2010 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Michel Schouman, 6 articles (Chirurgien Urologue)

Michel Schouman

Chirurgien Urologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
6
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le fléau de l’impuissance

Le fléau de l'impuissance

En termes médicaux, on appelle cela Dysfonction Erectile ou en abrégé DE. C’est l’impossibilité pour l’homme d’obtenir et/ou de maintenir une érection suffisante pour un rapport sexuel satisfaisant pour les deux partenaires.

Cela peut aller de la panne occasionnelle, à une incapacité permanente, en passant par l'érection un peu trop molle pour pénétrer facilement ou qui ne tient pas suffisamment après la pénétration. Plus on vieillit plus le trouble est fréquent.

Ce symptôme peut s'associer à des troubles du désir, à un mauvais contrôle de l'éjaculation.

Il y a parfois des troubles organiques responsables ou co-responsables de la DE, mais les troubles psychologiques sont toujours présents, cause ou conséquence du problème d'érection. 

Il est vrai que ce symptôme est responsable d'une grande angoisse, d'un sentiment de dévalorisation, de perte de sa virilité, réelle et symbolique.

Malheureusement les hommes en parlent rarement à leur médecin. Question de pudeur.

C'est dommage car :

 - la santé sexuelle est inscrite à l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1974 et les médecins en sont donc bien informés
 - certaines maladies prédisposent à ces DE et méritent un traitement propre (Diabète, Hypertension artérielle, Hypercholestérolémie, Artérites, Maladies prostatiques, etc) en plus du traitement de la DE elle même.

 - la DE est parfois le premier symptôme d'une maladie artérielle plus sévère qui peut se révéler dans les années à venir, comme les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux, et on peut alors à la fois traiter la DE et faire une bonne prévention sur les autres maladies.

 - enfin, il y a des traitements efficaces de la DE et on aurait tort de ne pas en profiter.

Docteur Michel Schouman Urologue Andrologue
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Sexualité Impuissance
Commentaires
0 vote
par nouri3013 (IP:xxx.xx0.67.108) le 13 février 2010 a 13H49
nouri3013 (Visiteur)

Bonjour Monsieur Je suis Tunisien , j’ai soixante ans et je souffre de la peyronie .je n’ai pas de douleur et j’ai deux plaques fibreuses étendues .Pouvez -vous me conseiller que dois je faire pour revenir à mon état initial ? je vous rappelle que j’ai vu un urologue qui a essayé des injections mais sans résultat. Avec mes salutations les plus respectueuses et mes remerciements anticipés Nouri