Accueil du site
> Dossiers > La dépression
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le dépression et l’anxiété, première cause de maladies professionnelles ?
Le dépression et l'anxiété, première cause de maladies professionnelles ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
8 octobre 2009
Auteur de l'article
ANSES, 15 articles (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire)

ANSES

Agence Nationale de Sécurité Sanitaire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
15
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le dépression et l’anxiété, première cause de maladies professionnelles ?

Le dépression et l'anxiété, première cause de maladies professionnelles ?

Dans le cadre des consultations pour pathologies professionnelles, l’Affssett vient de publier une étude alarmante. La première cause de consultation provient du risque psycho-social ce qui englobe des pathologies comme la dépression ou l’anxiété. Les Français seraient-ils trop stressés par leur travail ?
La rédaction CareVox


Le risque psycho social prend la première place dans les consultations de pathologies professionnelles.
 
Le RNV3P publie ce jour les résultats des consultations de pathologies professionnelles, pour l’année 2007 : 
 
1- Pour la première fois, les consultations pour risque psycho-social s’inscrivent à la première place des consultations pour pathologies professionnelles en France et représentent 27% des causes de consultation. Cela confirme une tendance lourde de montée continuelle de ces préoccupations depuis plusieurs années. De plus, les médecins référents de ces Centres de consultation des pathologies professionnelles trouvent une très forte imputabilité au travail de ces pathologies, atteignant 80 % des cas.
 
Ces pathologies comprennent la dépression et l’anxiété. Le secteur des services est le plus concerné par ces troubles vus dans le cadre de ces consultations, alors que les secteurs industriels le sont peu. Plus précisément, parmi les patients venus consulter pour une psychopathologie en lien avec le travail, les secteurs de la finance, de l’immobilier, du commerce, des transports, des communications, de l’éducation et de la santé sont les plus représentés. Les femmes consultent plus que les hommes pour ces troubles (72% de patientes versus 28% de patients).
 
2- Les autres causes de consultation montrent une très forte résistance au temps. Elles concernent les pathologies respiratoires pour 19 % des patients, les maladies de la peau dont la dermite allergique de contact pour 15%, les maladies du système ostéo-articulaire (dont troubles musculo-squelettiques) pour 13 % et les cancers pour 9%.
 
En particulier, les consultations pour maladies liées à l’amiante ne diminuent toujours pas. Les cancers broncho-pulmonaires dominent largement parmi les cancers professionnels dans ces consultations (72%), témoignant de l’importance du risque lié à l’amiante et aux autres substances chimiques cancérogènes.

Pour l’Afsset, ces résultats montrent l’urgence d’une politique toujours renforcée de prévention qui passe par la réduction de l’exposition aux substances toxiques et cancérogènes et la substitution des substances cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques.
 

SOURCES

  • Extrait du Communiqué de presse de l'AFSSET du 7 octobre 2009
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté