Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Brésil autorise la masturbation sur le lieu de travail
Le Brésil autorise la masturbation sur le lieu de travail
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 mai 2011 | 17 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le Brésil autorise la masturbation sur le lieu de travail

Le Brésil autorise la masturbation sur le lieu de travail

C’est une première : Au Brésil on peut désormais se masturber quinze minutes toutes les deux heures au bureau, et même, à cet effet, accéder à des images érotiques… quand il devient impossible d’y résister. Cet « acquis » résulte-t-il d’une longue lutte sociale tenant compte de spécificités nationales ? Pas tout à fait. Au bout d’une bataille juridique de deux ans, une brésilienne a été autorisée par un tribunal à se masturber tout en travaillant. La particularité de cette femme ? Elle souffre d’une maladie rare, l’orgasme compulsif. Ce trouble lié à un déséquilibre neurochimique la pousse à rechercher constamment l’orgasme.

Ana Catarina Silvares Bezerra est divorcée et âgée de 36 ans. Cette brune cheveux au vent, qui a trois enfants, habite à Vila Velha, une ville bordée par une magnifique plage de sable chaud, dans l’Etat de l’Espirito Santo. Elle est experte comptable et elle aime se faire plaisir à toute heure du jour et de la nuit. Ana Catarina est en effet à la recherche permanente de l’orgasme, et elle ne s’en cache pas au quotidien brésilien North Regiao : « Je me masturbe jusqu’à 47 fois par jour. Mais quand j’ai commencé à réaliser que cette situation n’était pas tout à fait normale, j’ai donc décidé de me faire aider ». Elle a donc commencé par prendre des médicaments sédatifs pour arriver à endiguer ses envies. Et des progrès ont été enregistrés : L’experte comptable ne se masturbe « plus que » 18 fois par jour… mais elle ne peut ralentir davantage.

Comment peut-on dans ces conditions se concentrer et faire son travail correctement au bureau ? Plutôt que de consulter un psychiatre ou autre expert de santé, Ana Catarina Silvares Bezerra a opté pour une solution plus radicale : Elle a saisi les tribunaux pour avoir l’autorisation légale de se masturber au travail. Et la justice lui a donné raison. La brésilienne compulsive est désormais officiellement autorisée par la loi de son pays à « se faire plaisir » pendant quinze minutes toutes les deux heures sur son lieu de travail.

Ana Catarina serait pour l’heure la seule femme brésilienne a avoir été diagnostiquée avec ce trouble. Pourtant, selon de Docteur Carlos Howert Jr., spécialiste en neurologie sexuelle, « d’autres brésiliennes sont très certainement atteintes de cette maladie ». En attendant de voir si ce cas pourrait éventuellement faire jurisprudence en France et dans le reste du monde, le site Psychomédia rappelle qu’une première étude sur le sujet, datant de 2007 et publiée dans le Journal of Sexual Medicine, observait que « les femmes souffrant du syndrome d’excitation génitale continue, une condition rare caractérisée par des sensations non provoquées, persistantes et intrusives d’excitation génitale qui ne sont pas soulagées par un ou plusieurs orgasmes, souffrent souvent de dépression et d’anxiété reliées à ce trouble ». Les causes et les traitements du trouble en question ne sont toujours pas identifiés, mais en attendant cela ne peut pas faire de mal de se faire du bien.

Photographie : Ana Catarina Silvares Bezerra

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Psycho & Sexo
Commentaires
3 votes
par marc (IP:xxx.xx4.169.243) le 16 mai 2011 a 21H53
marc (Visiteur)

C’est un fake

0 vote
par ideala (IP:xxx.xx5.188.190) le 5 avril 2013 a 16H03
ideala (Visiteur)

surement... c’est une ana catarina bezzera

18 votes
par oblomov (IP:xxx.xx7.44.7) le 17 mai 2011 a 00H23
oblomov (Visiteur)

J’ignore si c’est autorisé, mais la policiers municipaux chez nous ne font que ça.

3 votes
(IP:xxx.xx0.159.157) le 17 mai 2011 a 10H00
 (Visiteur)

elle peu manger du mafé elle irai mieux slt lol

8 votes
par parkway (IP:xxx.xx8.112.169) le 17 mai 2011 a 13H06
parkway (Visiteur)

DSK a trouvé la solution pour ne pas se masturber au travail...

2 votes
par zozo (IP:xxx.xx8.229.33) le 17 mai 2011 a 15H29
zozo (Visiteur)

aprés l affaire DSK je comprend !!

12 votes
(IP:xxx.xx3.88.60) le 17 mai 2011 a 15H40
 (Visiteur)

C’est vraiment stupide comme article. Il ne sagit pas "des brésiliens" mais d’UNE PERSONNE !!!

Votre titre a sensation vous pouvez le garder !!!

Quand il sagit du Brésil, on peut lâcher n’importe quelle foutaise !!

4 votes
(IP:xxx.xx3.86.33) le 17 mai 2011 a 18H21
 (Visiteur)

une maladie franchement pas marrante, alors que je pensais rire en lisant cet article.

Question, si quelqu’un y connait quelque chose : si ça ne la soulage pas de toute façon, pourquoi ne pas arrêter alors ?

0 vote
par Lisa SION (IP:xxx.xx8.190.158) le 17 mai 2011 a 18H58
Lisa SION (Visiteur)

Bonjour,

quelle est la nuance entre perturbation et masturbation ? Peut on accepter qu’une loi autorise à mélanger les torchons et les serviettes, les malades et les sains de corps et d’esprit ? domine toi oit même avant de t’exposer en public avec la zezette à la main...

2 votes
(IP:xxx.xx9.217.116) le 11 juin 2013 a 10H59
 (Visiteur)

je suis d’accord avec elle moi je cherche une femme et je vais l’aider avec un produit traditionnel pour eviter ce problème sinon c’est pas trop normal

2 votes
par vinvin (IP:xxx.xx4.62.6) le 17 mai 2011 a 22H29
vinvin (Visiteur)

Si j’ ai bien compris, il vaut mieux travailler au Brésil, plutôt qu’ en Chine, ou Corée du Nord , .... ( Voir meme en france ou aux USA...), c’ est bien ça ?...

(Povre DSK, il aurait mieux fait d’ aller au Brésil qu’ au STATES !.....)

VINVIN.

4 votes
par Uálisson Carvalho Mendes (IP:xxx.xx3.88.60) le 18 mai 2011 a 04H53
Uálisson Carvalho Mendes (Visiteur)

VINVIN, vai tomar no meio do olho do seu CU

12 votes
par Jack 75 (IP:xxx.xx4.8.142) le 19 mai 2011 a 19H47
Jack 75 (Visiteur)

C’est très bien pour les personnes qui travaillent mais comment faire pour celles qui ne branlent rien ?...

1 vote
par yeyeah (IP:xxx.xx6.39.220) le 24 mai 2011 a 03H43
yeyeah (Visiteur)

oui, même si il s’agit du cas d’une seule personne, il y a maintenant jurisprudence !

0 vote
par mimou (IP:xxx.xx7.64.215) le 1er avril 2013 a 00H48
mimou (Visiteur)

Cet femme m’a beaucoup étonnée, c’est la première fois que je vois qu’une femme se masturbe plus de 40 fois, ce n’est pas normal, bien que je ne suis pas médecin du domaine, mais ce n’est pas tu tout normal, je conseille cette femme de consulter un médecin. Une personne qui ne peut pas contrôle son âme et corps n’est pas normale. Il faut jeuner pour pouvoir résister au plaisir , comme le bon dieu l’a dit dans ses versets de coran. Je trouve que c’est bizare.

1 vote
par raselapo (IP:xxx.xx8.199.198) le 21 avril 2013 a 09H27
raselapo (Visiteur)

Bon alors c’est une grande conquequette seins dit (fe)cale, à quand l’autorisation de la turlutte sous le bureau ?

0 vote
par Jennifer Brandao (IP:xxx.xx8.33.17) le 25 juin 2013 a 17H30
Jennifer Brandao (Visiteur)

Comment dire, on s’en br.... ? Y’a pas des sujets de divertissement autre que sexuel pour aujourd’hui ?

Pharell & Thicke et leur clip avec des minettes playboy 2.0 représentant bien la femme d’aujourd’hui càd toujours aussi esclave de son image, et maintenant cette femme qui veut donner raison de sa maladie sexuelle qu’elle n’aurait juste qu’à traiter dans un centre spécialisé plutôt que d’aller faire valoir ses pseudo-droits...

Cette journée me paraît tellement ridicule niveau infos, je me demande ce que le gouvernement nous prépare pendant que l’envie de vous masturber sur un clip de jeunes filles à poil non censurées au bureau vous titille.

Une manif du Femen pour couronner le tout et je déciderai alors de changer de sexe. Haha !