Accueil du site
> Psycho & Sexo
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Parents, lâchez la selle
Parents, lâchez la selle
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
14 décembre 2010
Auteur de l'article
Dominique Hougron, 16 articles (Psychologue)

Dominique Hougron

Psychologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Parents, lâchez la selle

Parents, lâchez la selle


Des parents viennent me voir...

"Il ne veut pas grandir", disent-ils à propos de leur fils. Celui-ci a 10 ans, ou 15 ans, parfois 20 ans.
Leur fils est irresponsable, disent-ils, il ne connait pas la valeur de l'argent, il ne participe à rien, il ne fait rien à l'école si on n'est pas derrière lui, il n'a pas de copains...
Tout cela désole les parents. Et le fils en question qui, quand je le rencontre en solo, me parle de non-confiance de ses parents, de leur propension à le considérer comme un petit, qui ne le laissent rien faire tout seul, etc.

Alors je dis aux parents : "Lâcher la selle"...

Et j'explique : Tous les parents ont appris à leur enfant à faire du vélo de la même manière. L'enfant pédale, et le parent court près du vélo en tenant la selle. Jusqu'au jour où le parent lâche la selle...

Si l'on veut que notre enfant apprenne à faire du vélo, il faut, à un moment, lâcher la selle, quitte à ce que notre enfant se plante 3 mètres plus loin.
Si on ne lâche pas la selle, notre cher petit ne saura jamais faire du vélo.

Il en va de même pour l'apprentissage du laçage des chaussures, de la gestion de l'argent (... de poche, si on lui en donne), la gestion des devoirs à la maison, ou, un jour, de l'apprentissage de la conduite automobile.

On ne peut pas demander à un enfant de grandir et en même temps faire à sa place.
On ne peut pas demander à un enfant d'être responsable si on ne prend pas le risque qu'il fasse de sa responsabilité... ce qu'il en fait, si on ne prend pas le risque qu'il en fasse quelque chose qui nous déplait...

En d'autres termes, "faire à la place de" n'a jamais amené au "faire".

Alors, certains parents lâchent la selle, d'autres hésitent ("et si il tombait ?"), d'autres encore refusent (ils ont vraiment trop peur pour leur enfant).
Et parmi ces derniers, certains aimeraient que leur enfant... grandisse !

Psyblog
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté