Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La popularité sur Facebook dépend du sex-appeal de ses amis
La popularité sur Facebook dépend du sex-appeal de ses amis
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
25 avril 2012
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La popularité sur Facebook dépend du sex-appeal de ses amis

La popularité sur Facebook dépend du sex-appeal de ses amis

Voilà que même la théorie de Charles Darwin s’invite dans vos coups de cœurs virtuels ! Une étude, réalisée afin de comprendre les codes des réseaux sociaux, démontre qu’avoir de beaux amis sur Facebook augmente notre popularité sur le réseau social. En clair selon ces travaux publiés dans l’International Journal of Web Communities : si vos amis sont canon, c’est que vous êtes une personne cool.

Christina Jaschinski et Piet Kommers, à la tête d’une équipe de l’Université de Twente, aux Pays-Bas, se sont demandés comment le physique de nos amis sur Facebook joue un rôle sur notre côte de popularité au sein du réseau social. Et les deux chercheurs n’en démordent pas : « La formation des impressions sur une personne sur Facebook manque presque complètement d’indices non verbaux autres que ceux de la photo et du contenu des profils des amis ». Et apparemment, les codes en vigueur dans le monde réel sont amplifiés sur le web sur la base d’instincts très anciens. Piet Kommers souligne ainsi que « les gens sont attirés par les personnes qui paraissent en bonne santé, heureuses et productives au sens sexuel du terme. C’est une loi de l’évolution communément admise ».

Sauf que sur Facebook, ça ne concerne pas seulement vous mais tout votre entourage. Et c’est encore plus vrai si vous êtes une femme. Pour réaliser leur expérience, les chercheurs néerlandais ont ouvert quatre profils sur le réseau social, avec des photos de femmes et d’hommes à l’apparence neutre (et qui ont été jugés comme tels lors d’un test auprès d’un public) et comportant des informations diverses identiques sur les goûts culturels et les centres d’intérêt. Les scientifiques de Twente ont ensuite associé ces profils à des images d’amis. Les deux premiers profils, un homme et une femme, se sont ainsi vus attribuer des amis séduisants et au physique avantageux, le second homme et la seconde femme, en revanche, ont été « lestés » d’images d’amis à l’apparence moins attrayante.

Le quatuor nouvellement débarqué sur Facebook était donc prêt à entendre la sentence du verdict populaire : Sans attendre, les profils ont été montrés à 74 étudiants âgés de 21 à 31 ans. Et une série de questions permettant d’évaluer l’attractivité sociale des quatre profils a montré de façon claire que les jeunes préféraient choisir le profil ayant des amis physiquement avantageux, et tout particulièrement chez la femme. Les chercheurs ont donc conclu que « l’attractivité des personnes qui sont associées à un profil sur Facebook a une influence positive directs sur sa propre attractivité sociale ».
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté