Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La Norvège construit un asile psychiatrique rien que pour Breivik
La Norvège construit un asile psychiatrique rien que pour Breivik
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
28 juin 2012 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La Norvège construit un asile psychiatrique rien que pour Breivik

La Norvège construit un asile psychiatrique rien que pour Breivik

Anders Behring Breivik : acte final ? Dix semaines d’audience se sont écoulées au tribunal dans la capitale norvégienne, mais le doute persiste. Après avoir entendu des dizaines de témoins à la barre et alimenté un débat sur l’état de santé mentale du tueur, le parquet, faute de certitude, a requis l’internement psychiatrique. Qu’il soit en définitive reconnu responsable ou non, Breivik passera le reste de ses jours dans la prison d’Ila, où il est actuellement détenu. Et ce centre pénitentiaire a déjà démarré la construction, dans une de ses ailes, d’une clinique psychiatrique spéciale qui sera entièrement dédiée à l’auteur des massacres d’Utøya. Plus de 20 personnes y seraient affectées pour prodiguer des soins psychiatriques obligatoires.

Anders Behring Breivik, l’auteur des attaques du 22 juillet 2011, qui ont fait 77 morts et des dizaines de blessés, devrait passer le restant de sa vie dans la prison d’Ila, et peut-être, comme l’espère le plus grand nombre, en unité psychiatrique. C’est une première en Norvège : De longs débats sur les pathologies psychiatriques, sur lesquels la défense et l’accusation n’ont pu se mettre d’accord, ont hanté le tribunal. Le jugement sera rendu le 24 août prochain, mais les norvégiens n’ont pas attendu pour lui préparer ce qui pourrait être son ultime demeure. Comme le rapporte le quotidien Verdens Gang, le ministère de la Santé norvégien a validé, le 27 juin dernier, le projet de construction d’une nouvelle centrale psychiatrique à l’intérieur même de cette prison. Et Breivik deviendrait son unique occupant.
 
Il aurait à sa disposition une chambre, une salle de bain, des toilettes, un gymnase, un salon et pourra bénéficier de lieux de promenades extérieurs. Un cabinet spécial muni des équipements indispensables pour le traitement et de contrôle de sa conduite devra également y voir le jour. Cet ensemble, qui comptera au moins 20 employés, présentant ainsi une facture de près de 4 000 euros par jour (30 000 couronnes) rien que pour la prise en charge du tueur, sera prêt à accueillir Breivik vers la fin de l’été. Robin Kass, secrétaire d’Etat au ministère de la Santé, a déclaré au Verdens Gang que « ce complexe, dont la construction coûte 2 millions de couronnes [ 265 000 euros ndlr], doit disposer d’un personnel en nombre suffisant pour assurer la protection des patients, de l’ensemble des professionnels et de la sécurité de tous ».

Quatre employés surveilleraient Breivik de jour, et trois de nuit, des infirmières seraient toujours présentes, et un psychiatre et un psychologue, rattachés à l’hôpital de Dikemark, seraient affectés en permanence. Selon le ministère de la Santé, cette clinique dédiée à un seul homme s’inscrit dans une mesure d’urgence « en raison des menaces que fait planer Breivik sur son entourage, et donc de l’impossibilité à le placer dans un hôpital psychiatrique classique, même sécurisé, comme ceux de Dikemark à Asker, Sandviken à Bergen et Brøset à Trondheim ». La ministre de la Santé norvégienne, Anne-Grete Strøm-Erichsen, a par ailleurs indiqué à la chaîne de télévision TV2 qu’elle souhaitait faire adopter par le parlement une loi qui garantisse la sécurité des personnels en milieu psychiatrique dans des cas aussi particuliers que ceux de la prise en charge de Breivik.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par Bois-Guisbert (IP:xxx.xx7.10.105) le 30 juin 2012 a 09H53
Bois-Guisbert (Visiteur)

Voilà qui est digne de figurer dans ma liste des dingueries des temps modernes, en compagnie du mariage homosexuel, de "Merda d’artista", dePiero Manzoni, de l’existence d’un groupe "musical" appelé "Nique ta mère", de l’exposition itinérante des cadavres plastinés de von Hagens, du paiement de quatre millions de dollars pour une photo du bébé de Brad Pitt...

Le cas est à ranger dans la catégorie "Ravages du droit-de-l’hommisme".

0 vote
par ninan (IP:xxx.xx4.85.183) le 1er juillet 2012 a 21H25
ninan (Visiteur)

Tu as tout dis,le monde va a l’envers