Accueil du site
> Psycho & Sexo > Etudes Scientifiques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’infidélité se mesurerait à la tonalité de la voix
L'infidélité se mesurerait à la tonalité de la voix
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
7 mars 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’infidélité se mesurerait à la tonalité de la voix

L'infidélité se mesurerait à la tonalité de la voix

Les femmes à la voie aiguë et les hommes à la voix grave seraient davantage tentés par l’infidélité en amour. C’est ce que révèle une étude menée conjointement par des chercheurs de l’Université McMaster, à Hamilton au Canada, et des scientifiques écossais, et publiée dans le journal en ligne Evolutionary Psychology.

Pour les besoins de l’étude, 61 femmes et 54 hommes ont été invités à écouter deux versions de clips enregistrés, la première présentant une voix masculine et la seconde une voix féminine, et qui ont été modifiés électroniquement. Les chercheurs ont ensuite recueillis l’impression des participants. Ainsi, les femmes sont persuadées que plus la voix d’un homme est basse, plus il est probable qu’il restera fidèle. Les hommes, de leur côté, sont convaincus qu’une femme avec une voix haute présente davantage de risques de trahir son compagnon.

Pour les auteurs de l’étude, ce sentiment serait lié aux hormones, les hommes présentant une voix grave ayant des taux de testostérone plus élevés, et les femmes ayant une voix aiguë bénéficiant d’un niveau d’œstrogènes plus élevé. La coordinatrice de l’étude, Jillian O’Connor, étudiante diplômée du Département de psychologie, neurosciences et comportement à l’Université McMaster, espère que ces conclusions (qui restent à vérifier !) aideront les hommes et les femmes à trouver des partenaires fiables. 
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
2 votes
(IP:xxx.xx3.97.201) le 8 mars 2011 a 14H44
 (Visiteur)

Ri-di-cu-le !!!!

Les hormones gouvernent tout ! Bientot ça sera determiné par les gènes.

VRAIMENT du grand N’IMPORTE QUOI !!

"Partageons l’info"

Matérialisme inconsistant, info stupide

Revoyez votre copie jeune homme !