Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’importance des préliminaires dans la sexualité
L'importance des préliminaires dans la sexualité
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
14 novembre 2011
Auteur de l'article
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Jean-Philippe Jason

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
6
nombre de votes
4

L’importance des préliminaires dans la sexualité

L'importance des préliminaires dans la sexualité

Il est essentiel d’accorder toutes leur importance aux préliminaires amoureux. Les préliminaires ont une place non négligeable dans la rencontre érotique et sexuelle. Ces échanges de caresses, de toucher, permettent d’accéder à une confiance réciproque et à un épanouissement et un lâcher-prise. Ils préparent le corps à la détente, à la décontraction, à l’excitation sexuelle et à la rencontre avec l’autre.

Chacun dans ce moment privilégié va pouvoir ‘concentrer’ toute son attention sur le corps de son (sa) partenaire et de ses propres sensations. Attentifs, réceptifs dans ses échanges, conscient des émois sexuels de l’autre, chacun donne et reçoit. Le corps s’abandonne, le corps se modifie agréablement, il s’éveille à l’excitation sexuelle, les organes génitaux se modifient. Tous les capteurs sensoriels réagissent dans ce moment privilégié de lâcher prise, de sensualité.

Chacun tente de susciter le désir sensuel de l’autre. Les mains, les doigts, une plume, un tissu, la bouche ou le sexe permettent une variété de caresses. Dans ce lieu de détente, l’échange et la confiance sont nécessaires à l’abandon dans ce moment privilégié.

Lors de ces préliminaires, l’homme et la femme ont l’occasion d’observer l’état d’excitation de son (sa) partenaire. L’excitation partagée, le lâcher prise aboutissent à un désir irrésistible à la pénétration vaginale, ou au choix et dans le plus grand respect, une autre pratique qui permettra l’obtention de l’orgasme.

C’est le temps où se noue la relation, la détente, l’harmonie et la confiance réciproque nécessaires à l’abandon final, à l’orgasme.

Chaque femme découvre les chemins de l’extase, qui lui sont propres, par des stimulations buccales, caresses, massages ou positions, même ‘jugées’ hors normes voir acrobatiques. L’orgasme féminin peut résulter de stimulations de zones différentes.

Le clitoris est une des parties les plus sensibles du corps de la femme. Son rôle est exclusivement sexuel. Il peut être stimulé par des caresses manuelles ou buccales, ou indirectement lors de la pénétration.

L’anus est également richement innervé et peut être source d’extrême plaisir. Il constitue aussi bien pour l’homme que pour la femme une zone érogène importante. L’intromission doit être précédée de caresse avec un doigt, ou avec la langue. Le rectum n’ayant pas la particularité de se lubrifier comme le vagin. Utiliser un lubrifiant hydrosoluble (et non un lubrifiant gras) afin d’éviter une irritation. L’introduction d’un doigt peut précéder la pénétration de la verge. Celle-ci munie d’un préservatif afin d’éviter une contamination avec des germes contenus dans le rectum. S’il y a ensuite pénétration vaginale ou fellation, il suffit d’ôter ou de changer le préservatif ! La femme, l'homme peuvent trouver cette pratique ‘dégradante ou dégoûtante ‘, le libre choix et le désir se doivent d’être respectés par l’homme et par la femme elle-même. Les caresses anales sont souvent appréciées des hommes. Le massage de la prostate augmente pour certains hommes l’intensité de l’orgasme.

Seule la qualité du plaisir, entre deux adultes consentants, doit être pratiquée, d’un commun accord et ne doit en aucun cas être une obligation pour l’un ou pour l’autre. Il faut donc se respecter et respecter les goûts de chacun(e). A vous seul incombe le désir. L’avis des autres, dans le domaine sexuel n’a aucune importance, à partir du moment où vous et votre partenaire vivez votre sexualité sans obligation. Il n’y a pas de règle et de norme à la manière de prendre son plaisir.

Jean-Philippe.

SOURCES

  • Retrouvez moi sur mon blog, ou bien laissez vos commentaires ici, je me ferais un réel plaisir de vous répondre, en attendant je vous souhaite une sexualité épanouie.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté