Accueil du site
> Psycho & Sexo > Polémiques & Débats
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’hystérie, "des vapeurs qui renversent le tempérament du cerveau"
L'hystérie, "des vapeurs qui renversent le tempérament du cerveau"
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
22 décembre 2010
Auteur de l'article
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Docteur David Vincent

Médecin généraliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
74
nombre de commentaires
29
nombre de votes
25

L’hystérie, "des vapeurs qui renversent le tempérament du cerveau"

L'hystérie, "des vapeurs qui renversent le tempérament du cerveau"

Je retranscris une description de l’hystérie faite par un médecin expérimenté au moyen-âge telle que je l’ai lue dans Maléficus de Emma Locatelli ( âmes sensibles, ne pas ouvrir ce livre).

"Il faut rechercher les causes de cette maladie dans la bile, le sang ou la pituite, qui tournent subitement, sans que l'on sache exactement pourquoi, en mélancolie et s'amassent soit dans la rate des hommes, soit dans le ventre des femmes.

Cet humeur mélancolique, ainsi amassé se gâte, se rôtit et pourrit insensiblement par fermentation. Il résulte de cette altération lente et néfaste une émission de vapeurs dans le reste du corps. Ces vapeurs s'engagent d'abord dans l'épine du dos puis passent dans les nerfs et, renversent le tempérament du cerveau. J'entends par là qu'elles mettent la malade hors de son bon sens en excitant son imagination et en créant des phantasmes ou des hallucinations.

Cette maladie ne s'accompagne pas de fièvre comme c'est le cas pour la frénésie ; elle est sans fièvre mais n'en suscite pas moins de fâcheux désordre dans le timbre ; elle peut être continuelle et sans relâche ou bien, comme c'est le cas pour la femme Inguélaère, observer des intervalles de répit qui laissent la malade en pleine santé. J'explique cela par le fait que l'humeur gâté, qui croupit toujours dans la matrice, n'a pas eu le temps de venir s'attacher définitivement à la substance du cerveau et de le corrompre".
 
J'ai trouvé ça excellent et ai voulu le faire partager aux lecteurs de CareVox. Mais en poussant le raisonnement, les médecins dans 500 ans ne vont-ils pas rire à nos dépends ? La fameuse médecine basée sur les preuves, terme qu'un confrère m'a balancé parce que j'osais aller plus loin dans le raisonnement sur les causes des maladies virales ! Que je proposais ceci : on vit en harmonie avec nos virus et nos microbes, et le jour où l'on est fatigué ou stressé ceux-ci nous font la guerre. Et que le remède est peut-être de les combattre en urgence, mais de retrouver un bon terrain d'entente rapidement.
 
Et à l'appui de ça des tas de gens en bonne santé se baladent avec du staphylocoque doré dans le nez sans en être le moins du monde importunés.
La théorie des microbes c'est bien mais cela ne résoud pas tout.
Des patients me demandent "comment faites-vous docteur pour ne pas tomber malade ?" Effectivement avec tout ce que je rencontre ( y compris une rougeole il y a un mois), il y aurait de quoi être souffrant chaque semaine.
Docteur Vincent
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Psychologie Hystérie