Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’éjaculateur précoce, un amant extraordinaire ?
L'éjaculateur précoce, un amant extraordinaire ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
9 septembre 2011 | 11 commentaires
Auteur de l'article
Nicole Audette, 18 articles (Sexologue)

Nicole Audette

Sexologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
18
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

L’éjaculateur précoce, un amant extraordinaire ?

L'éjaculateur précoce, un amant extraordinaire ?

D’autres pourraient vous envier.
Vous qui souffrez d’éjaculation précoce ou rapide, savez vous que vous pourriez faire l’envie de bien des hommes si… ?

La plupart des éjaculateurs précoces ou rapides vivent, comme vous, des sentiments de culpabilité et très souvent de la honte. Votre confiance en vous et votre estime personnelle en souffrent beaucoup, autant que la relation. Émotionnellement, c’est difficile. C’est que vous ne voyez en vous que l’homme incapable de satisfaire sa partenaire et cela vous détruit. Pourtant, si vous teniez aussi compte de vos grandes qualités et de votre potentiel érotiques, vous réaliseriez que plusieurs hommes pourraient vous envier…

Ce qui se cache en vous

Je sais que vous êtes puissants parce que, pour la plupart, vous avez une très forte libido et, on le sait, vous êtes très facilement excitables. Savez-vous que cela fait de vous des hommes ayant une santé sexuelle exceptionnelle ? Votre seul problème, sans doute, c’est de ne pas savoir comment contrôler votre excitation dans le vagin de votre partenaire et cela mine peut-être toute votre vie. Mais si vous appreniez à gérer votre excitation, ce qui est très possible, et développiez les habiletés nécessaires pour y parvenir en peu de temps, vous constateriez qu’un amant extraordinaire se cache en vous.

Deux côtés de la médaille

Vous avez sans doute développé des astuces pour compenser l’impasse que vous vivez en multipliant les caresses. Vous êtes généralement le champion en préliminaires des plus excitants. Bien sûr, les femmes qui ne privilégient que la pénétration et les jouissances qu’elles pourraient en retirer, n’apprécient pas toujours vos grands talents stimulants, lorsque la pénétration qui s’ensuit ne dure que quelques secondes ou minutes. Mais, soyez fiers de votre puissance et dites-vous que le grand amant en vous se révèlera dès que vous saurez contrôler votre excitation lors de la pénétration, ce qui est tout à fait à votre portée et alors, paradoxalement, votre puissance alliée à vos compétences, feront de vous un homme érotique enviable. Il n’en tient qu’à vous de mettre à contribution tout le potentiel dont la nature vous a gratifié et qui attend d’être découvert. Votre problème vous semble peut-être insurmontable actuellement, mais c’est parce que vous ne regardez qu’un côté de la médaille.

Nicole Audette, M.A. sexologue Spécialiste du traitement de l'éjaculation précoce

POST-SCRIPTUM

  • Références :

    http://ejaculationprecoceblog.ca
    Solution EP – pour en finir avec l’éjaculation précoce
    (programme de rééducation par des exercices)
    Pour en finir avec l’éjaculation précoce et rapide – grâce à l’approche sexocorporelle (livre)

    Allez sur le blog http://ejaculationprecoceblog.ca/  Vous y trouverez une quantité d’informations qui vous permettront de mieux cerner l’éjaculation précoce de plusieurs points de vue, et davantage sur mon programme de rééducation audio-visuel Solution EP, par coaching à domicile.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Commentaires
12 votes
par Cheyene007 (IP:xxx.xx9.74.172) le 12 septembre 2011 a 16H58
Cheyene007 (Visiteur)

Je préfère les éjaculateurs précoces aux anéjaculateurs ou éjaculateurs tardifs, qui intellectualisent trop la sexualité et qui sont tellement dans le contrôle histoire de tenir le plus longtemps possible, (soi disant pour nous faire grimper au rideau, alors qu’en réalité c’est eux qui ont un problème) et à force de contrôle, ils finissent par ne plus y arriver du tout.. Avec les rapides, au moins, c’est le pied, ils sont toujours excités, et même s’ils partent trop vite la première fois, ils sont généralement prêts à remettre le couvert un peu plus tard.. alors ou est le problème.. tout le monde y trouve son compte ! Franchement, ils n’ont pas de complexe à avoir, en effet.

1 vote
par L.S. (IP:xxx.xx8.251.35) le 12 septembre 2011 a 17H13
L.S. (Visiteur)

Bonjour Nicole, j’adore avec ce titre extrêmement clair et court, comme votre regard pour le premier terme, franc et vif, même un peu trop si je puis dire, presque appuyé... Une seule réponse, " zizi en bande ouillère ", qui sur un ton travelling, reprend l’air blasé le vieux poncif grandement usé comme quoi l’homme, le vrai, tire cinq coup dans la nuit et recommence à la demande. On est bien d’accord, c’est pas non plus la longueur de la nuit qui fait le bonheur, pour ne pas dire la bonne heure, ni la fille qui travaille jusqu’à trois heures dans le milieu de la nuit. juste pour terrasser son cavalier. Deux être électriquement, ou hertziennement, accordés, peuvent exploser dans les trois minutes, derrière la haie du parc. Merci de remettre les " pendules " (couilles ) à leur place. L’amour est un râteau dont devinez qui tient le manche... ? j’ai même entendu mon grand père dire : " une bonne masturbation vaut mieux qu’un coït banal ", et j’aouterais pour faire rire juste les sportifs, que " l’amour c’est comme les pompes mais à deux...Je ne résiste pas et en sort une dernière, c’est trois mecs qui discutent, le premier dit " hé les mecs je connais trente cinq positions de l’amour " le second répond, l’air goguenard, " ben moi, j’en connais qu’une ; " ah ouais, c’est comment ",, la femme couchée sur le dos et l’homme au dessus " " Oauaaahh putainng , trente six ! "

2 votes
par Demorademaisentaogozamosjuntos (IP:xxx.xx3.119.25) le 12 septembre 2011 a 17H30
Demorademaisentaogozamosjuntos (Visiteur)

Personnelment je suis très facilement excitable, j’ai une libido exagérée mais je ne suis pas éjaculateur précoce.

Pourquoi essayez vous de persuader les EP qu’ils sont différents des autres ? C’est encore une forme détournée de discrimination. Dans peu de temps on se rendra compte (hypothétique) que le syndrome lié à l’EP n’est lié qu’à une petite disfonction neurologique, un petit détail en somme. Votre pitié perverse vous sautera alors à la figure.

3 votes
par D.S.K. (IP:xxx.xx7.209.120) le 12 septembre 2011 a 18H41
D.S.K. (Visiteur)

Madame, n’avez-vous pas honte de parler de sexe en public ? Bon, bref, pour résumer l’article, les éjaculateurs précoces ne doivent pas se culpabiliser, parce qu’ils ont la possibilité de vaincre leur problème. Point final. Donc on reste sur sa faim. La relation entre l’auteur de l’article et le lecteur c’est un peu comme un couple qui fait l’amour, et la passe se termine sans éjaculation :)

3 votes
par Juit trop vite (IP:xxx.xx5.55.146) le 12 septembre 2011 a 18H57
Juit trop vite (Visiteur)

C’est vrais qu’il est préférable d’être un éjaculateur précoce, qu’un irradié précoce ? Il y n’a pas la même aura !

3 votes
par sensibilidadeegozamosnodelirio (IP:xxx.xx3.122.113) le 12 septembre 2011 a 18H58
sensibilidadeegozamosnodelirio (Visiteur)

Je préfère les jouisseuse multiples au ex-amantes de psuedo-intelectuels sans instinct, elles possèdent cette fraîcheur ingénue de la victime des sens, terrassée litéralement par le plaisir, alors que l’autre démontre une flagrante charité, contraste si criant avec la spontanéité, le délire, la joie, l’extase de la première.

3 votes
(IP:xxx.xx1.34.157) le 13 septembre 2011 a 07H21
 (Visiteur)

Est ce que la sexologue aurait une relation continue avec un ejaculateur précoce ? aurait elle la patience de le canaliser ? Je ne crois pas, donc grosse hypocrisie

4 votes
par BVK (IP:xxx.xx1.47.253) le 13 septembre 2011 a 12H50
BVK (Visiteur)

Juste un problème dans votre exposé. Non, les éjaculateurs précoces ne développent pas de techniques foudroyantes de préliminaires, tout simplement parce que ça les exciterait tellement qu’ils pourraient parfois jouir juste en se frottant sur leur partenaire. Savez-vous réellement de quoi vous parlez ??? La seule manière réellement efficace de juguler un cas d’éjaculation précoce, c’est l’entraînement. L’habitude va émousser la sensibilité et la personne en question finira par avoir des "délais" d’orgasme satisfaisants. Le reste, ce sont les mêmes conneries que les multiples "traitements amaigrissants"...

0 vote
par Lylie108 (IP:xxx.xx8.64.229) le 14 septembre 2011 a 13H43
Lylie108 (Visiteur)

Dans la sexualité taoÏste, il n’est jamais question d’éjaculation précoce. Nous ne disons pas cela pour mettre les thérapeutes et les suppléants au chômage, ou pour nier le fait que de nombreux hommes éjaculent trop tôt pour pouvoir satisfaire leurs partenaires, ou pour se satisfaire eux-mêmes d’ailleurs. L’idée est simplement que, du point de vue taoÏste, la grande majorité des hommes sont en fait déjà d’une certaine façon des "éjaculateurs précoces". D’apris le kung Fu Sexuel, vous devriez pouvoir choisir à quel moment vous voulez éjaculer : dès lors , dans cette optique, toute éjaculation n’est plus considérée comme une fin en soi, et si vous pouvez avoir des orgasmes sans éjaculation, alors la plupart des éjaculations sont par définition précoces, ou tout au moins superflues. Et donc la question n’est plus de savoir si vous pouvez tenir un nombre donné de minutes au chronomètre, mais si vous et votre partenaire étes satisfaits par la durée actuelle de vos relations sexuelles. (Extrait de : L’énergie sexuelle masculine- Mantak Chia et Douglas A. Arava , éditeur Guy Trédaniel)

0 vote
par SERGEY (IP:xxx.xx4.1.6) le 16 septembre 2011 a 14H27
SERGEY (Visiteur)

Excellent Lilie de se référer au Taoisme ! Seulement bien peu de gens sont en mesure d’assimiler et surtout d’appliquer ces préceptes. On apprend à jouir sans éjaculer, juste en se basant sur la jouissance féminine comme déclencheur, mais ça prend des années de pratique. Pour ma part, exemple que je connais le mieux, j’ai assimilé ces preceptes dès l’âge de 19 ans. Tout au long de ma vie sexuelle, je n’ai cessé de développer cette méthode, pour le plus grand plaisir de mes partenaires. Le seul hic, c’est de tomber sur une personne qui réclame une pénétration rapide et profonde vaginale uniquement. C’est l’oeuvre d’un "bourrin" qui serait la bienvenue, hélas c’est un piège que je n’ai pas su éviter. La belle semblait d’aspect très différente de son comportement intime. En tout cas,, cet éternel débat d’éjaculateur précoce ou tardif, n’aurait pas lieu d’être entre gens qui apprennent à communiquer avant de se jeter l’un sur l’autre comme "des bêtes" !

0 vote
par Nicole Audette (IP:xxx.xx5.59.78) le 16 septembre 2011 a 23H56
Nicole Audette (Visiteur)

Bonjour et merci à tous ceux et celles qui ont fait un commentaire au sujet de mes articles sur l’éjaculation précoce et particulièrement celui qui en parle comme d’un bon amant. Comprenez bien qu’un éjaculateur précoce n’est pas automatiquement un amant exceptionnel. Mais, ma très longue expérience comme sexologue-clinicienne, spécialisée dans de domaine, en raison des centaines d’hommes qui m’ont consulté depuis une vingtaine d’années parce qu’ils en"souffraient", me permet de dire qu’ils sont portés à se juger très négativement et à se culpabiliser de ne pas satisfaire leur partenaire, sans parler du stress que vivent la plupart de ces hommes qui souhaiteraient pouvoir prolonger la durée de leur érection, lors de la pénétration. Comme souvent leur estime d’eux-même en est affectée, ils ne se reconnaissent aucune qualité au lit. Ce qui est dommage et faux la plupart du temps. Car, plusieurs cherchent à compenser en donnant du plaisir à leur partenaire de bien des manières. Il y a certe des hommes et des femmes qui ne souffrent pas de cette situation. Je ne parle donc pas d’eux dans cette chronique. Merci de m’avoir lue. Nicole Audette, sexologue