Accueil du site
> Psycho & Sexo > En savoir plus sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’effet du stress sur le plexus solaire
L'effet du stress sur le plexus solaire
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
28 octobre 2010 | 19 commentaires
Auteur de l'article
Laurence Roux-Fouillet, 95 articles (Sophrologue)

Laurence Roux-Fouillet

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
95
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’effet du stress sur le plexus solaire

L'effet du stress sur le plexus solaire

Ce terme un peu exotique est l’un des mots-clés les plus fréquemment recherché sur internet par les lecteurs de ce blog. Pourquoi cet intérêt pour le plexus solaire ?

Il semble que chacun connaisse les "désagréments" traditionnellement associés au plexus : boule au ventre, sensation de poids ou de tension, nausées, "noeud à l'estomac"... A d'autres moments, on a l'impression que cette zone "bat", comme si le coeur était descendu dans l'estomac.
Qu'est-ce qui provoque ces manifestations, qui sont souvent relativisées par les médecins (à juste titre, car aussi désagréables soient-elles, elles sont sans gravité) ?

Voici ce qu'on peut rapidement en dire :
Le plexus solaire est d'abord un centre (ou plexus) nerveux, c'est à dire la concentration localisée d'un ensemble de nerfs qui innervent les organes de l'abdomen (estomac, foie, rate). Ces nerfs appartiennent au système nerveux sympathique (très schématiquement, celui du stress) dont l'un des plus connu est le nerf pneumogastrique (ou nerf vague) impliqué dans les malaises vagaux.
Sa fonction est de contrôler et réguler les fonctions digestives d'absorption des aliments.
On le localise approximativement à égale distance entre la pointe du sternum et le nombril (zone que l'on appelle "creux de l'estomac", bien que cette appellation ne concerne en rien ce dernier, qui est situé bien plus haut).
Difficile de définir sa "taille" exacte, mais une bonne manière de le ressentir est de frotter la paume de la main circulairement contre le ventre, pour ressentir un échauffement.
Il tient sa qualification de "solaire" à la disposition en rayon des nerfs qui le composent.

Le stress et le plexus solaire
Ceci est déjà bien sufisant pour comprendre que le stress ou l'anxiété, dès lors qu'ils mettent en jeu le système nerveux, provoquent des tensions au niveau de la zone abdominale, principalement sur la sphère digestive haute.
Mais il semblerait qu'il soit bien plus que cela...
Dans la tradition des arts martiaux, du yoga et de le méditation, le plexus solaire est associé (confondu ?) avec un centre énergétique appelé Manipura ("citadelle remplie de joyaux", en sanskrit). C'est en cela qu'il serait un chakra ("roue", toujours en sanskrit) c'est à dire le carrefour des méridiens d'énergie subtile.
Il est réputé avoir une influence sur le pancréas et les surrénales (impliquées dans le stress).
On lui associe l'élément feu et la couleur jaune (ce qui n'est pas sans rappeler le soleil) et c'est sans doute pour cela qu'il est censé être le siège du pouvoir ou de la colère.
De manière quasi unanime dans ces traditions, le plexus solaire est lié à l'énergie vitale, à la confiance en soi, à la motivation, voire au charisme.
On a donc tout intérêt à favoriser la détente de cette zone du ventre, véritable siège d'émotions comme la colère ou la peur (ne dit on pas "la rage/la peur au ventre" ?).
Le plexus solaire apprécie les massages, la chaleur, ou la stimulation avec des huiles essentielles jaune/orange : citron, orange, mandarine, bergamote... Il se détendra de manière bénéfique avec la respiration abdominale, ample et régulière.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
19 votes
par Thomas G. (IP:xxx.xx0.198.194) le 2 octobre 2012 a 19H29
Thomas G. (Visiteur)

Article très clair, accessible et suffisament exhaustif pour le novice que je suis. Merci et bravo !

25 votes
par Thomas G. (IP:xxx.xx0.198.194) le 2 octobre 2012 a 19H31
Thomas G. (Visiteur)

Au fait, 5 étoiles pour moi !

12 votes
par Fontaine (IP:xxx.xx1.139.44) le 12 décembre 2012 a 01H04
Fontaine (Visiteur)

Merci beaucoup pour toutes vos explications franchement je me sent rassurée et surtout soulagée...

18 votes
par jojopicho (IP:xxx.xx3.197.141) le 19 janvier 2013 a 14H39
jojopicho (Visiteur)

c’est une boule juste dans le creux, elle oppresse, coupe le souffle, donne l’impression de ne pas pouvoir remplir ses poumons jusqu’au fond, d’où vertiges à force de vouloir trop respirer... ça augmente le stress déjà présent ... Quelle fatigue !

5 votes
par betty boop (IP:xxx.xx0.50.101) le 13 juillet 2014 a 19H16
betty boop (Visiteur)

Merci pour ces témoignages qui rassurent et me permettent de mieux comprendre ce qui m’arrive. Trop de stress , plein le dos , ras le bol ! Le dr qui vient de venir me dit que c’est nerveux ! ! douleurs diffuses, ,nausées, vertiges et grosse fatigue..on ne se refait pas ! Facile à dire qu’il faut être fort et qu’on se fait des idées sur ce que l’on ressent ! On ne peut pas toujours rester insensible et un jour , la carapace se casse à force de s’ user ! Merci.je ne suis pas seule maintenant !

10 votes
par jojopicho (IP:xxx.xx3.197.141) le 19 janvier 2013 a 14H45
jojopicho (Visiteur)

Encore Jojopicho : J’oublie de dire merci pour cet article effectivement clair et explicite. Je vais essayer la chaleur et les massages aux huiles essentielles... En espérant que ça passera !

10 votes
par coperwood (IP:xxx.xx9.142.50) le 10 avril 2013 a 21H03
coperwood (Visiteur)

Bonjour, J’ai vécu il ya quelques mois une relation amoureuse qui c’est soldé par un échec total. Beaucoup de déception et de colère ont émané de cette histoire. Encore aujourd’hui, 4 mois plus tard, je sens que j’ai du ressentiment pour cette personne, mais ausi de la colère contre moi. Je m’en veux de ne pas avoir vue la Belle sous son vraie jour avant quelques mois de fréquentation. Depuis que J’ai decidé de terminer cette relation pour le moins toxique pour moi et elle.

J’ai à croiser régulièrement cette personne, car je demeure dans un petit village. Ce que je voudrai vous partager, et je n’arrive pas à comprendre cette réaction, c’est que lorsque je la croise, qu’elle soit en voiture ou à pied, j’ai un fort et douloureux point au niveau du plexus solaire, à me porter les mains sur la poitrine tellement la douleur est forte et aigue ! Cela dure environ une demi heure et ensuite je réussi à me calmer et à m’apaiser. Que dois-je en conclure ? Merci à l’aavance de vos eclaicissments ! Coperwood

12 votes
par Chéri-BIBI (IP:xxx.xx8.77.71) le 19 mai 2013 a 12H17
Chéri-BIBI (Visiteur)

Bonjour,

Juste pour faire remarquer que la plus grande confusion règne sur la localisation du plexus solaire cité par toutes les traditions ésotérique. Pratiquement toutes, situent le chakra solaire siège de la volonté et du pouvoir personnel à environ 1 doigt de la jonction du cartilage du sternum. C’est à dire sur la pointe supérieure du foie et donc en plein sur l’axe médian ou vaisseau conception. C’est exactement la localisation que vous donnez dans votre logo du haut de la page. Eh bien, tous les sites médicaux consultés déclarent trois plexus splanchniques ou coeliques tous plus ou moins placés de l’estomac au nombril et personne ne mentionne ce ganglion nerveux, gros comme une prune sous le sternum que chacun peut palper sur lui même, bien que pour certaines personnes, il soit peu apparent et peu volumineux. Le plexus solaire de la tradition n’est en aucune façon la chaine de ganglions rarement schématisée sur les sites médicaux. D’après moi il correspond bien au D5 des chiropracteurs (foie, sang) en se rapellant qu’il y a un angle assez conséquent entre la localisation vertébrale et l’organe correspondant sur la face ventrale du corps. C’est ainsi que la vertèbre du coeur D2 est située SPATIALEMENT à hauteur du thymus et nullement au niveau du centre de gravité de l’organe cardiaque. En gros, on peut dire que le décalage arrière/avant correspond à l’angle d’inclinaison des cotes de la cage thoracique. Si quelqu’un peut me donner le nom médical de ce ganglion nerveux localisé par la tradition en tant que centre solaire, j’apprécierais. Et ne venez pas annoner qu’il y a trois plexus coeliaques, comme les étudiants en médecine : un thoracique, un abdominal et un je ne sais plus quoi, sur une distance de 30 à 40 centimètres. Je veux le nom du ganglion nerveux qui est sous le sternum, celui du logo de ce site, et rien d’autre.

8 votes
par sohaib (IP:xxx.xx7.217.203) le 2 septembre 2013 a 02H13
sohaib (Visiteur)

merci infiniment pour votre aide

10 votes
par anonym (IP:xxx.xx4.19.120) le 28 décembre 2013 a 16H37
anonym (Visiteur)

excellent article, merci. Je rajouterai un conseil qu’on m’a récemment donné : (pour en avoir pleinement le controle) "il faut combler le vide..."

9 votes
par anonym (IP:xxx.xx4.19.120) le 28 décembre 2013 a 16H41
anonym (Visiteur)

pardon pour les étoiles, un petit bug... 4/5

7 votes
(IP:xxx.xx9.141.6) le 5 janvier 2014 a 22H47
 (Visiteur)

Les massages sont très relaxants. Je les ai découverts récemment suite a des maux d estomac (grossesse) et de l anxiété.

5 votes
par roro49 (IP:xxx.xx7.234.97) le 18 mars 2014 a 20H16
roro49 (Visiteur)

Bonsoir je viens a l’instant d’avoir ce genre de spasme au milieu de la cage thoracique ; sensation de manque d’oxygène ( d’air ) pour respirer cela a durer quelques seconde peut être 4 ou 6 a vrai . j’ai flipper mais c’est que ce n’est pas le coeur car cela mes déjà arriver le mois dernier a deux reprises et j’avais été au médecin qui lui m’avait fait passer un electro cardiogramme qui était très bien. alors je pense que cette article que l’on peut lire ici est la réponse a mon symptôme . Je suis pas mal nerveux en ce moment car petit problèmes administratif et je pense que cela dois beaucoup jouer la dessus ; de plus je bois pas mal de café depuis un moment alors que je n’en prenais qu’un seul au matin depuis très longtemps et fume plus que d’habitude. voilà j’espère que sa pourra aider certaines personne qui comme moi n’ont pas compris c’est micro malaises du jour au lendemain.

8 votes
par Tri (IP:xxx.xx2.135.146) le 3 juin 2014 a 15H48
Tri (Visiteur)

Attention le système nerveux en question est le système nerveux végétatif comprenant le système sympathique (stress ,activateur) et le système parasympathique (apaisant ) dont le nerf principal est le nerf vague ou pneumogastrique Le malaise vagal est du à une hyperactivation du pneumogastrique d’où un ralentissement du rythme cardiaque excessif conduisant au malaise car le cerveau ne reçoit plus assez de sang Traitement = allonger la personne lever ses jambes pour ramener le sang au cerveau

4 votes
(IP:xxx.xx5.7.156) le 19 juin 2014 a 15H32
 (Visiteur)

bonjour, je viens de tomber par hazard sur cet article et j’avoue qu’à cet instant je me sens plus rassurée car je peux donner un nom à une douleur ressentie dont je ne comprenais pas la provenance et encore moins la raison...j’ai commencé par avoir une baisse de tension, des tremblement et je vous dis pas la panique qui a suivie "LA PEUR" et pas qu’au ventre. le schema localisant parfaitement l’endroit de la douleur et je voudrai approfondir sur le sujet car pour moi c’etait le coeur qui fatiguait"peut-etre" , je vous pris de me conseiller. Je tiens à signaler, ajouter un temoignage à d’autre que je suis une personne trop ambitieuse, qui veut tt faire en peu de tps et malheureusement conffrontée à pas mal d’echec, ceci entraine un manque de confiance en soi et un sentiment d’impuissance et de profonde tristesse. Merci à vous et s’il ya un remede je prenderai. NB : c’est en faisant des recherches sur l’huile de lavande que j’ai decouvers le non "plexus solaire" il parait que cette huile donne de bons resultats , eclairez moi svp

6 votes
par cannoise 06 (IP:xxx.xx0.107.194) le 15 octobre 2014 a 12H59
cannoise 06 (Visiteur)

Très bonne expliquation ! c’est tout ce que je ressens : •boule dans le creux du plexus solaire. •mal à respirer. ...etc. Tout ca du à mon état de stress état d’anxiété intense !!!

14 votes
par cannoise 06 (IP:xxx.xx0.107.194) le 15 octobre 2014 a 13H04
cannoise 06 (Visiteur)

Pardon je voulais mettre 5 étoiles pour l’ explication mais mon doigt a glissé....

5 votes
par gérard (IP:xxx.xx8.241.125) le 23 août 2016 a 15H21
gérard (Visiteur)

la respiration abdominale fantastique grace à ce mécanisme bloquer le diaphragme en position haute fait disparaître la douleur en quelque espiration

2 votes
(IP:xxx.xx2.128.130) le 15 novembre 2016 a 10H10
 (Visiteur)

Article très instructif et très bien rédigé ! Bravo à l’auteur ! Le fait qu’il ne soit pas trop "technique" fait en sorte que quiconque peut le comprendre et c’est quelque chose de très important à mes yeux. Merci pour tout cela : 5 étoiles sans aucune hésitation