Accueil du site
> Psycho & Sexo > En savoir plus sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Journée de l’indignation contre la psychanalyse appliquée à l’autisme
Journée de l'indignation contre la psychanalyse appliquée à l'autisme
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
17 octobre 2013
Auteur de l'article
VAINCRE L'AUTISME, 3 articles (Rédacteur)

VAINCRE L’AUTISME

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Journée de l’indignation contre la psychanalyse appliquée à l’autisme

Journée de l'indignation contre la psychanalyse appliquée à l'autisme

Le 30 octobre 2013, Vaincre l’autisme organise une journée de l’indignation contre la psychanalyse appliquée à l’autisme.

Alors qu’un consensus international existe sur l’inefficacité de la psychanalyse dans le traitement de l’autisme, en France, les prises en charge continuent de s’y référer. Inadaptées et nocives, nous devons aujourd’hui faire valoir les avancées de la Recherche internationale, faire valoir les droits des enfants touchés par la maladie afin que cette pratique recule.

Nos revendications doivent être entendues et prises en compte au plus haut de l’Etat. Nous invitons alors les familles et personnes touchées par l’autisme, citoyens sensibles à cette cause, professionnels de santé, politiques et médias à se mobiliser à l’occasion de cette manifestation nationale le 30 octobre 2013 devant le Ministère de la Santé, pour rendre visibilité et dignité aux familles d’enfants autistes

Informations pratiques :

Rassemblement des participants à 11h le 30 octobre 2013, devant le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé au 14, avenue Duquesne - 75350 PARIS 07.

Nous appelons tous les participants à se vêtir de noir, pour marquer l’obscurantisme de la psychanalyse appliquée à l’autisme.

Inscription sur info@vaincrelautisme.org : nom, prénom des participants, coordonnés.

Pour les enfants autistes et leurs familles, MERCI de votre solidarité !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Autisme