Accueil du site
> Psycho & Sexo > En savoir plus sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Intention, discernement et conceptualisation
Intention, discernement et conceptualisation
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
15 décembre 2010
Auteur de l'article
lespacearcenciel, 11 articles (Rédacteur)

lespacearcenciel

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
11
nombre de commentaires
3
nombre de votes
2

Intention, discernement et conceptualisation

Intention, discernement et conceptualisation

L’intention entraîne inévitablement des émotions conduisant l’âme à conceptualiser une idée ou un projet en vue de sa matérialisation finale. – “Pourquoi insister sur les émotions ? Gregg Braden découvrit, dans des études biotechnologiques récentes que nos émotions influent sur notre ADN, les codes de notre vie. Les options d’encodage de l’ADN sont parfois « facultatives », aptes à êtres activés ou inactivées.

Les émotions déclenchent des substances biochimiques spécifiques qui à leur tour influencent le voltage chimique et la fréquence des cellules, provoquant une réaction des molécules d’ADN. Il est de ce fait possible que nos émotions agissent comme « commutateurs » permettant « d’allumer » certaines options à l’intérieur de notre ADN qui engendreront la production de nouveaux acides aminés (on rapporte de plus en plus de mutations spontanées) en vue d’un essor évolutif.” Gregg Braden l’éveil au point zéro préface IX.

Plus la qualité de l’intention est Noble (lumière) plus les émotions seront fortes, entraînant donc de ce fait une conceptualisation puissante en vue d’une quelconque matérialisation. Ce qui pour simplifier veut dire : qu’au point de vue évolutif tout reste toujours possible ! Comme au niveau quantique matière et esprit ne font qu’un, il n’y a aucune limite dans la puissance de la matérialisation. Nos croyances et conceptions erronées sont nos seules ennemies. Nous nous devons donc de les dissoudre grâce à une méditation consciente et ciblée. (Peurs, doute, colère, faiblesses etc.)

Notre liberté dépend de notre degré de conditionnement. Plus notre formatage aura été long, plus dur sera notre travail de purification au niveau du mental. Mais à nouveau, je me répète, la solution est toujours proportionnelle à la qualité de nos intentions ! Certains diraient que c’est une question de foi. Moi je dirai, plus pures sont nos intentions, plus grande sera notre libération. L’homme accomplit toujours de grandes choses lorsqu’il se sent libre. Ses limites sont donc proportionnelles et fonction de ses croyances. Tout est dit :)

SOURCES

  • http://www.lespacearcenciel.com/
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté