Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Géolocalisation mémorielle des rencontres coquines : démonstration
Géolocalisation mémorielle des rencontres coquines : démonstration
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
20 décembre 2012
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Géolocalisation mémorielle des rencontres coquines : démonstration

Géolocalisation mémorielle des rencontres coquines : démonstration

Qui ne se souvient pas de l’endroit de ses rencontres coquines ou du lieu de la procréation de ses enfants ? Comment expliquer cette mémorisation des lieux ?

Afin d’élucider ce phénomène, des chercheurs ont étudié ce mystère sur des souris. Ils ont découvert que les rongeurs localisaient également l’endroit ou ils rencontraient pour la première fois leur partenaire ou leur rival.

En effet, les couples de souris sont sensibles à la darcine, une protéine présente dans l’urine. Cette phéromone serait la clé du mystère qui permet l’apprentissage rapide des indices spatiaux. En déposant leur propre marque, le rongeur élimine celui des concurrents.

Ce marqueur spatial d’une durée d’environ deux semaines, sert de balise. Malgré la modification des lieux et le fait d’avoir reniflé qu’une seule fois cette protéine, l’animal se souvient exactement du lieu.

À présent, les chercheurs analysent ce mécanisme pour essayer de le transposer chez d’autres mammifères et tout particulièrement chez l’être humain. Ainsi, l’usage bien connus des phéromones sera recoupé dans les études futures avec les mécanismes cérébraux impliqués.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Mémoire