Accueil du site
> Psycho & Sexo > Vérité sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Existe t-il un lien entre créativité et addiction ?
Existe t-il un lien entre créativité et addiction ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 août 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Existe t-il un lien entre créativité et addiction ?

Existe t-il un lien entre créativité et addiction ?

Il n’y a pas de lien direct entre addiction et créativité, mais les sujets qui deviennent addictifs pourraient être doués d’une grande créativité. Un verre d’alcool, un rail de poudre blanche, une pilule, sont décrits par les praticiens comme efficaces dans les cas de désordres d’attention.

Mais il y a un faisceau de points communs entre toutes ces personnes qui succombent à l’addiction, comme par exemple Amy Winehouse qui a rejoint le « club des 27 » de rock stars qui sont décédées très précocement via un comportement addictif : Kurt Cobain, Jimi Hendrix, Janis Joplin et Jim Morrison. Ce n’est pas réservé aux stars du rock, puisque quelques géants culturels y sont aussi plongés.
 
Le Neuroscientique David Linden du Johns Hopkins University School of Medicine et auteur de The Compass of Pleasure : How Our Brains Make Fatty Foods, Orgasm, Exercise, Marijuana, Generosity, Vodka, Learning and Gambling Feel So Good s’est penché sur cette question.
 
Voici une transcription d’un interview accordé au Scientific American :
 
"Y a-t-il un lien entre créativité et addiction ?
Non. Pas de lien, mais une relation entre l’addiction et les éléments qui sont un préalable à la créativité…. Nous savons que 40 % de l’addiction est une prédisposition génétique. Il n’y a pas de gène de l’addiction. Mais ce que nous constatons a un lien avec la dopamine, un neurotransmetteur impliqué dans le plaisir. On ne devient pas addictif parce qu’on ressent intensément du plaisir. Au contraire, les addicts semblent manquer de plaisir. Elles ressentent un vide qu’elles veulent combler toujours et toujours plus intensément.

C’est le cas aussi pour l’addiction au sexe, aux jeux, aux toxiques.
Le variant génétique provoque un système dopaminergique de faible fonctionnement.
La recherche d’innovations, de nouveautés, la prise de risque est une conséquence de ces déficits. La prise de risque peut conduire à être compulsif, plus motivé pour développer votre art, votre pensée, vos idées nouvelles. "
 
C'est un peu ce qui se passe pour les chefs d'entreprise...
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Addiction Art
Commentaires
0 vote
par Mirabo (IP:xxx.xx6.66.121) le 19 août 2011 a 20H10
Mirabo (Visiteur)

Explication inverse : la créativité suppose un certain foisonnement imaginatif, donc un risque de déconcentration ; or l’addiction n’est-elle pas une forme de concentration sur une activité unique ? Elle pourrait alors apporter une (mauvaise) réponse aux problèmes de ces personnalités "dispersées".