Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
DSK s’allonge dans le cabinet de Brigitte Lahaie
DSK s'allonge dans le cabinet de Brigitte Lahaie
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
29 juillet 2011 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

DSK s’allonge dans le cabinet de Brigitte Lahaie

DSK s'allonge dans le cabinet de Brigitte Lahaie

Brigitte Lahaie, la spécialiste en questions sexuelles de la station de radio RMC, a été interviewée par le magazine VSD. Elle a ainsi livré son analyse sur le phénomène Dominique Strauss-Kahn tout en donnant le fond de sa pensée sur sa femme, Anne Sinclair. Elle en a également profité pour donner quelques conseils aux lectrices leur permettant de repousser des avances déplacées.

Il y a 30 ans Dominique Strauss-Kahn, jusque là professeur à l’université de Nancy II, était accueilli à la faculté de Paris X Nanterre pour y distiller son savoir en économie aux étudiants. Brigitte Lahaie, elle, était alors en tête d’affiche des salles de cinéma pour adultes un peu partout dans l’hexagone, où elle livrait une bataille sans merci avec sa rivale Marilyn Jess pour occuper la place de numéro 1 dans la galaxie française du cinéma coquin. Peu de personnes auraient soupçonné à l’époque que DSK, promis à une carrière politique et internationale fulgurante, serait passé au crible par Brigitte Lahaie, devenue consultante en sexe à l’antenne de RMC et auteur, tout récemment, de l’ouvrage Réponses aux cent questions les plus posées sur l’amour, paru chez France-Empire.

Pour VSD, la spécialiste se penche cette semaine sur le brillant économiste, toujours présumé innocent face aux témoignages évoquant des pulsions incontrôlables et une sexualité débordante, voire agressive, de l’intéressé. Et l’on parle ici bien évidemment au conditionnel, en partant du principe que les propos rapportés par Nafissatou Diallo, Tristane Banon et Anne Mansouret soient vrais. Et dans ce cas, Brigitte Lahaie estime que DSK devrait se faire soigner.

La spécialiste des questions sexuelles tient tout d’abord à replacer l’accusation dans un contexte général, affirmant qu’il est aisé pour un homme de contraindre une femme à lui faire une fellation : « Beaucoup de femmes violées vous diront qu'à un moment donné la peur les a paralysées au point de faire quelque chose qui dépassait leur entendement. Face à la brutalité pulsionnelle, la victime est hypnotisée, un peu comme la souris devant le serpent ». La complexité dans l’affaire DSK la laisse cependant perplexe : « Si certaines journalistes disent que DSK a eu les mains un peu baladeuses avec elles, cela signifie que son gendarme intérieur n’a pas été suffisamment fort pour réprimer sa pulsion. Et donc qu’il a besoin d’être aidé  ».

Pourquoi donc personne n’y aurait songé ? Mystère. Et pour Brigitte Lahaie, le premier cercle de DSK aurait sa part de responsabilité : « On peut se demander pourquoi ses proches sont restés passifs. Si l’entourage était au courant des prétendus comportements abusifs de DSK et qu’il n’a rien dit, il est d’une certaine manière complice. Et quand on est complice de quelqu’un qui est pervers, on est soi-même un peu pervers ». Et dans ce contexte, toujours prononcé au conditionnel, Brigitte Lahaie évoque indirectement sa compagne, Anne Sinclair : « Encore une fois, je ne prétends pas que le couple DSK soit pervers, mais sachez qu’on voit souvent se nouer une connivence dans les couples : il y a des femmes et des hommes qui sont ravis de vivre avec une personne dont la sexualité est totalement débridée. Et dès lors qu’il y a complicité, n’importe quel avocat vous dira qu’il y a culpabilité partagée ».

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
par louise (IP:xxx.xx1.114.22) le 29 juillet 2011 a 15H18
louise (Visiteur)

Du grand n’importe quoi ! Quelle analyse ! Mme Lahaie devrait s’en tenir à son domaine de compétences.

3 votes
par keke (IP:xxx.xx7.240.117) le 29 juillet 2011 a 20H53
keke (Visiteur)

Ce n’est pas n’importe quoi elle a totalement raison et elle est compétente ! ... ça pour un sentiment de culpabilité il suffit de voir le thème astral de Anne sinclair (sa lune carré saturne) pour comprendre qu’il existe ! ... pour vivre son thème elle ne pouvait qu’accepter cela et disons même le laisser "aller voir ailleurs" (ben oui, dans son subconscient ça l’arrangeait bien Madame ... ). Donc chacun y trouvait son compte parce que pour lui il lui fallait une femme qui s’en fout ... qui le laisse faire, la liberté totale ... donc ... rien d’étonnant à ce qui lui arrive. Il faut bien à moment donné que la justice le stoppe puisqu’il n’a pas su mettre des limites à sa problématique, qu’il n’a pas su se soigner. C’est un homme qui avait, en effet, besoin de soins, d’une thérapie (voir son thème astral site Audray Gaillard, Bernard l’Astrologue ... et j’ai fait 6 ans d’études en astrologie ... n’en déplaise aux supports de DSK ! ....

0 vote
par le journal de personne (IP:xxx.xx8.200.151) le 31 juillet 2011 a 02H52
le journal de personne (Visiteur)

La jeune fille et la mort

Ce que je vais vous raconter s’apparente à une tragédie grecque. Quand la fille vint dire à sa mère que Prestige, Monsieur Prestige a tenté d’abuser d’elle… La mère cessa brusquement de croire que la vie était belle.

http://www.lejournaldepersonne.com/...