Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Conseils pour vaincre la peur du rejet et de la critique
Conseils pour vaincre la peur du rejet et de la critique
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
2 novembre 2011
Auteur de l'article
Patrick Leroux, 41 articles (Coach professionnel)

Patrick Leroux

Coach professionnel
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
41
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Conseils pour vaincre la peur du rejet et de la critique

Conseils pour vaincre la peur du rejet et de la critique

Une des plus grandes peurs des gens est la peur du rejet et de la critique. Cette peur, qui empêche bien des gens à se lancer en affaires, se manifeste par une grande préoccupation d’être apprécié par les gens qui nous entourent soit nos parents, nos amis, nos professeurs, nos patrons, nos employés, nos fournisseurs ou nos clients.

La peur du rejet nous vient souvent de l’enfance alors que nos parents ou professeurs nous donnaient ce que les psychologues appellent « l’amour conditionnel ».
 
Plusieurs parents et professeurs ont fait l’erreur d’offrir leur amour ou leur encouragement aux enfants seulement lorsque ces derniers faisaient ce qu’eux voulaient. Les enfants qui ont ainsi grandi avec cet amour conditionnel ont tendance à toujours chercher l’acceptation des autres toute leur vie. Lorsque l’enfant devient adulte, ce besoin d’acceptation des parents et des professeurs est transféré au travail chez leurs patrons. L’employé devient alors très préoccupé par l’opinion de ses supérieurs. La préoccupation peut amener à une obsession à la performance afin de retrouver ce besoin d’amour conditionnel.
 
Selon les médecins spécialistes en maladie du cœur, les docteurs Rosenman et Friedman de San Francisco, plusieurs personnes sont atteintes d’une obsession de la performance aussi appelée « Personnalité de type A » soit environ 60% des hommes et 10% des femmes selon leur estimation.
 
Les personnalités de type A varient de modérée à l’extrême. Les extrémistes mettent tellement de pression sur eux-mêmes pour « performer » à un haut niveau afin de satisfaire leurs supérieurs qu’ils arrivent souvent au « burn-out ». Ces derniers meurent souvent de crises cardiaques avant même l’âge de 55 ans. Ce phénomène, qui provient d’un amour conditionnel à l’enfance, est malheureusement très répandu dans le milieu de travail en Amérique du Nord.
 
Si vous souffrez de la peur du rejet et de la critique, voici 12 idées pour vous aider à surmonter cette peur :
 
1. N’accordez aucune importance à l’opinion des gens qui se permettent de vous critiquer. Votre réalité extérieure concernant votre travail, votre santé et vos relations interpersonnelles va toujours être le reflet de votre réalité intérieure.
2. Apprenez à vous en faire moins par rapport à l’opinion que les autres ont de vous. Appréciez-vous à votre juste valeur et dites-vous que personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre consentement.
3. Ce n’est pas ce que les gens disent ou pensent de vous qui importe, mais plutôt l’interprétation que vous en faites. Plus de 95% de vos émotions sont attribuables à votre façon d’interpréter les événements de votre vie.
4. C’est votre image personnelle seulement, pas celle des autres, qui déterminera les limites de vos accomplissements futurs.
5. Ne vous comparez pas aux autres. N’évaluez vos réalisations qu’en les comparant à votre rendement passé ou à votre potentiel.
6. Évitez et fuyez les personnes négatives à tout prix. Elles sont les plus grandes destructrices de confiance en soi.
7. Notez soigneusement vos succès. Quand vous éprouverez du rejet ou de la critique et que vous vous sentirez déprimé, relisez-les !
8. Soyez heureux d’être critiqué, car c’est la preuve que vous accomplissez quelque chose d’important et de méritoire.
9. Dites-vous que les seules personnes qui échappent à la critique sont celles qui ne disent rien, qui ne font rien et qui ne sont rien !
10. Dites-vous que les gens qui aiment critiquer les autres sont, la plupart du temps, des gens qui manquent de confiance en eux. Ils essaient ainsi de se rehausser en rabaissant les autres.
11. Les monuments sont érigés à la mémoire de ceux qui se font critiquer et non de ceux qui ont critiqué.
12. Cessez de vous en faire de ce que les autres pensent de vous car le fait est qu’ils ne pensent probablement pas à vous car ils sont trop préoccupés à penser à eux-mêmes !
Patrick Leroux CSP
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté