Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment s’endormir en toute quiétude ?
Comment s'endormir en toute quiétude ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
23 janvier 2012 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Eric, 24 articles (Magnétiseur)

Eric

Magnétiseur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
24
nombre de commentaires
9
nombre de votes
19

Comment s’endormir en toute quiétude ?

Comment s'endormir en toute quiétude ?

Si le sommeil débute lorsque notre corps trouve le moment propice pour s’assoupir, il est primordial de le préparer par un rituel. Il est alors possible d’appliquer efficacement les techniques proposées par la sophrologie dans un processus nommé « protection sophroliminale du sommeil ». En effet, habituellement, nous prêtons nos difficultés d’endormissement au fonctionnement incessant de nos pensées, mais il arrive que nous ne comprenions pas forcément que d’autres raisons sont intervenues. Avant d’envisager des solutions complexes (ou coûteuses), la plus simple consiste à changer l’orientation et la position de son lit ; un tâtonnement est parfois nécessaire avant de trouver celle qui conviendra.

Cependant, deux cas de figure peuvent être mis en évidence :

  • Sa difficulté de trouver le sommeil au coucher ;
Il s'agit alors d'observer sa conduite pendant quelques jours en considérant qu'un élément perturbateur peut être intérieur et/ou extérieur au corps ou au psychisme :
  1. Notre habitude de coucher, en adaptant nos phases de sommeils au bon créneau horaire ;
  2. Notre alimentation, en réduisant le travail de notre digestion à un repas simple ;
  3. Notre environnement, en prenant conscience des bruits ou des ondes mécaniques par le sol et les murs ;
  4. Notre capacité à détendre notre esprit et notre corps (trop ou pas assez) ;
Nous retiendrons que le corps est systématiquement maintenu dans un état d'éveil dépendant ou non de notre volonté. Un problème d'endormissement doit donc être considéré dans son ensemble et nécessite une attention particulière lorsqu'il est récurrent. De lui, dépend notre équilibre psychique (et notre sociabilité). L'avis de son médecin de famille est donc le plus judicieux à entendre.
  • Sa difficulté de retrouver le sommeil après s'être réveillé dans la nuit ;
Le temps de sommeil ne peut pas être considéré comme une règle immuable. Beaucoup de personnes n'éprouvent pas la nécessité de dormir huit heures par nuit quand il en faut parfois onze pour d'autres. Il est forcément nécessaire de comprendre le fonctionnement de sa propre horloge interne et de voir si elle ne peut pas être recalée au rythme de la journée. Nos habitudes sont donc à pointer du doigt. Parfois, le réveil est provoqué par l'activité exagérée d'un organe. Cette piste peut être éventuellement indiquée par la Médecine Traditionnelle Chinoise (en particulier avec son horloge circadienne), qui envisage un dysfonctionnement organique, endocrinien et énergétique sous un angle particulier pour y remédier.
 
Par suite, quand le problème persiste alors que tous les sujets de perturbations ont été répertoriés et écartés, il est encore possible d'envisager, comme responsables, les ondes invisibles, mais bien réelles, telles que l'électromagnétisme (GSM, GPS, courant électrique domestique ou industriel, etc.) et le géomagnétisme (ondes néfastes du sous-sol). Il s'agit alors d'écouter son corps en comparant ses réponses dans divers environnements, puis de s'éloigner du plus hostile.
 
Enfin, selon la sensibilité de chacun, il peut s'agir de perturbations invisibles que je place ici à titre d'information : orage magnétique terrestre ou solaire, âme désincarnée ou autres phénomènes, influence lunaire (nouvelle ou pleine), etc. Ces perturbations peuvent toutes être gérées ou désactivées après avoir compris leur époque, leur mode de propagation et leur localisation, chose que le corps est incapable de faire seul ! Un travail de reconnaissance est alors nécessaire.
http://medecinesparalleles.blogspot.com/
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Mots-clés :
Sommeil
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx1.6.10) le 23 janvier 2012 a 21H18
 (Visiteur)

Bonjour,

votre article aborde beaucoup de paramètres concernant les difficultés du sommeil. Je souhaite y ajouter mon témoignage : depuis que j’ai réduit presque à néant mon dernier repas que je fait au plus tard à 18h, mes réveils nocturnes et difficultés d’endormissement ne sont plus qu’un vieux souvenir. Le tout est couplé à une alimentation la moins toxique possible (80 à 90% végétarien cru) pour le reste de la journée.

"il est encore possible d’envisager, comme responsables, les ondes invisibles, mais bien réelles, telles que l’électromagnétisme (GSM, GPS, courant électrique domestique ou industriel, etc.)" : auxquelles il faut ajouter le wifi et les téléphones sans fils qui sont pires que le gsm puisque toujours action. Cependant, il existe des solutions pour s’en prémunir (testé et approuvé par moi-même)

bonnes nuits.

0 vote
par myve (IP:xxx.xx0.162.56) le 28 janvier 2012 a 16H17
myve (Visiteur)

vous avez bien de la chance de ne pas être obnubilé par des envies subites et irrépressibles de manger quelque chose, sans quoi vous ne vous endormiriez pas - auriez-vous une astuce pour cela ?

0 vote
(IP:xxx.xx4.4.130) le 31 janvier 2012 a 19H07
 (Visiteur)

bonsoir, oui sans aucun doute il y a une vraie solution.....une personne extraordinaire monsieur eric truand dont vous trouverez toutes les coordonnees sur le net.....ayant vecu la meme chose pendant plus de 15 années je suis la preuve vivante que tout cela n’est plus qu’un mauvais souvenir et cela grace a cette personne je lui suis d’une totale reconnaissance ......n’hesitez pas une seule seconde si mon temoignage peux vous aider alors foncez vous ne regretterez pas et vous y gagnerez en bien etre......bonne soirée .....martine