Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment faire l’amour à la plage ?
Comment faire l'amour à la plage ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
8 août 2012 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Comment faire l’amour à la plage ?

Comment faire l'amour à la plage ?

Faire l’amour à la plage est le fantasme préféré des Français. Ça tombe bien, il est de saison. S’accoupler sur le sable chaud en se laissant bercer par les vagues est un cliché entretenu de longue date par des films ou des magazines. Et le village des naturistes du Cap-d’Agde, renommé "la baie des cochons", est un exemple vivant qui démontre par A plus B les multiples possibilités qui s’offrent à vous. Mais avant de passer à l’acte, dites-vous bien qu’un simple préservatif ne suffira pas à vous mettre à l’abri de problèmes de santé : Les plages sont de vrais nids à microbes !

Pas plus tôt que la semaine dernière, l’hebdomadaire Marianne a remis les plages à l’honneur en publiant un sondage Harris : 37% des Français fantasment à l'idée de faire l’amour à la plage (la piscine et les forêts arrivent nettement derrière en ne tentant respectivement que 29% et 28% des sondés). Drôle d’idée pour certains, franchement excitant pour d’autres, le fantasme du sexe à la plage fait l’unanimité aussi bien chez les hommes que chez les femmes… et en le réalisant, c’est un été inoubliable qui reste gravé à jamais. Mais attention. Si vous tenez absolument à tenter l’expérience, pensez d’abord aux règles de bienséance.
 
Car c’est en principe interdit. Faire l’amour devant des yeux innocents est puni par la loi. Donc n’allez pas trop vite en besogne : Attendez que le soleil soit couché, que les baigneurs soient sortis du périmètre et que seul le bruit des vagues vienne bercer vos douces oreilles enlacées dans des serviettes. Pensez ensuite et bien évidemment à votre santé. Il ne s’agit pas simplement d’éviter qu’un crabe vienne pincer votre kiki. Faites d’abord attention au sable. Les grains de sables irritent la peau, mais peuvent faire de vrais dégâts une fois immiscés dans les parties intimes… et le sable peut dissimuler des microbes comme l’E.coli.
 
Sans compter l’eau de mer où des touristes vidangent sans scrupules. Et un dernier conseil pour la route : N’utilisez pas la crème solaire comme lubrifiant, c’est totalement inefficace. Le Figaro Nautisme a fait une petite synthèse sur la question : « Il faut savoir que la lubrification est réduite par l’eau salée et il faut donc prévoir, dans l’idéal, des préservatifs adaptés. Entre la friction, le sel et le sable, la peau intime des femmes peut également s’irriter et être désagréable pendant quelques jours, en plus de certaines infections génitales touchant les amoureux les plus malchanceux ».
 
Parions que beaucoup d’entre vous soient toujours tentés, malgré l’interdiction à priori et le risque d’être surpris (ce qui, évidemment, peut mener l’excitation au sommet !), et malgré les risques de petits bobos évoqués plus haut… Peut-être même que certains d’entre vous seraient curieux de savoir quelles sont les plages sur lesquelles on peut réellement avoir des sensations fortes. Que ces derniers continuent la lecture (et que les autres rebroussent chemin). Les Inrocks spécial sexe a mené une enquête au cœur du village naturiste du Cap-d’Agde, dont la plage est si surchauffée qu’elle s’est vue affublée du nom de la "baie des cochons".
 
Comme le rapporte le site du magazine, « entre fellations, masturbations, bukkake et gang bang, ici les libertins s’amusent ». Sur ce morceau de plage, la coutume semble avoir pris racine : tout le monde sait ce qui s’y trame… et tout le monde en rit. Les touristes Allemands s’y mêlent aux Français, et les participants sont majeurs, consentants et nus. Comme le précise Les Inrocks, « en semi-érection permanente, les couples s’aiment et assouvissent leur désir d’exhibitionnisme devant une cohorte de voyeurs à l’affût… et quand une femme désigne un homme, il doit venir la contenter  ». Même le journaliste des Inrocks est passé à la trappe.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
12 votes
(IP:xxx.xx7.181.162) le 9 août 2012 a 11H02
 (Visiteur)

Il ne faut pas oublier l’abrasif naturelle qu’est la silice, si l’on ne veut pas faire une séance de ponçage !

Il serait plus sérieux d’écrire des articles plus en phase avec la réalité, que nous faire miroiter avec des fantasmes qui peuvent coûté très cher !

http://www.sdj.be/admin/docs/L_atte...

6 votes
par reprendrelamain (IP:xxx.xx1.227.123) le 9 août 2012 a 11H28
reprendrelamain (Visiteur)

Il suffit de se munir d’une serviette de bain et tout va bien non ?

5 votes
(IP:xxx.xx3.58.140) le 9 août 2012 a 14H09
 (Visiteur)

Comment faire l’amour à la plage ?

Aou cha-cha-cha

13 votes
par samagora (IP:xxx.xx2.208.179) le 9 août 2012 a 13H22
samagora (Visiteur)

Il me font toujours rire ces articles et média qui parlent de sexe comme si nous vivions dans un monde ou le sexe n’était pas tabou.

La réalité est toute autre, à part 0.001% de la population qui est parfaitement à l’aise dans ce domaine, le reste 99.99% n’ose pas en parler ouvertement ,les mec entre eux (en majorité), mais allez parler de sexe à une fille , même en boite de nuit, vous mesurerez l’écart qui sépare la réalité de ce que nous vendent les médias.

En gros votre article concerne 0.001% de la population. Je pense que vous avez confondu avec faire du cheval sur la plage.

Et le sable entre les fesses ces pas top.

3 votes
(IP:xxx.xx7.209.120) le 9 août 2012 a 18H35
 (Visiteur)

Faire l’amour à la plage ? Jamais pensé... En tout cas les pubs de parfum nous montrent des couples qui s’embrassent et s’entrelacent, bercés par les vagues, mais c’est moins cru que de faire l’amour quand même ! Je ne sentirais pas à l’aise pour faire l’un ou l’autre. Je préfère l’intimité que d’imiter ce que nous montrent les médias sous prétexte d’être "in".

2 votes
(IP:xxx.xx3.119.158) le 10 août 2012 a 02H15
 (Visiteur)

Perso, j’en garde un souvenir inoubliable :). Le soleil brûlant, le vent joueur, le chant des vagues, un grand moment de bonheur partagé.

En toute intimité, dans nos belles dunes d’Aquitaine.

Peace and love à la plage à tous.