Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment arrêter de se gâcher la vie ?
Comment arrêter de se gâcher la vie ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 avril 2014
Auteur de l'article
Sandrine, 3 articles (Rédacteur)

Sandrine

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
3
nombre de votes
14

Comment arrêter de se gâcher la vie ?

Comment arrêter de se gâcher la vie ?

Être heureux se désire, se construit et se travaille au quotidien. Alors, si vous avez décidé d’arrêter de vous gâcher la vie, voici quelques conseils simples et efficaces pour voir enfin la vie en rose.

Trouver l’équilibre en faisant le point

Chacun a une conception propre de la réussite. Pour certains, elle est professionnelle, pour d’autres sentimentale…

En fait, la sensation de réussir sa vie résulte d’un équilibre à trouver entre l’émotion, les sentiments, la profession, l’entourage, le relationnel… Et cet équilibre, souvent menacé, nécessite d’être sans cesse ajusté.

C’est pourquoi, pour arrêter de se gâcher la vie, il faut régulièrement faire le point, honnêtement, sans faux-fuyants. C’est parfois douloureux, mais nécessaire aussi pour savoir dans quel sens avancer, sans ruminer inutilement. En effet, en analysant d’abord ce qui va (pour le moral), puis ce qui va moins bien, il est ensuite plus facile de réfléchir aux solutions pour transformer en positif les points négatifs de votre vie. Tout en relativisant ce qui vous semblait jusqu’alors insurmontable. 

 

Positivez !

Cela peut sembler évident, mais pour arrêter de se gâcher la vie, il faut d’abord le vouloir. Comment ? En positivant ! 

Bien sûr, il est plus « facile » de céder à la tristesse, la colère ou les émotions négatives. Mais cherchez toujours à trouver la petite lumière positive qui se cache derrière chaque situation difficile.

Essayez aussi d’être toujours souriant(e). Votre visage n’en sera que plus lumineux et attirant.

Accordez-vous plus de temps. Pour méditer en regardant la nature, pour vous faire plaisir, pour vous chouchouter avec un passage chez le coiffeur ou l’esthéticienne…

Donnez du temps aux autres. Cela vous procurera une agréable sensation d’être utile, tout en relativisant vos propres soucis.

Enfin, ne soyez pas trop exigeant(e) avec vous. "L’erreur est humaine" dit l’adage, et c’est vrai. Car accepter de ne pas tout réussir, c’est déjà arrêter de se gâcher la vie.

 

Faites-vous aider

Si vraiment la sensation de mal-être est trop profonde, il est parfois nécessaire de se faire aider. En effet, en parlant de vos soucis, vous mettrez des mots sur ce qui vous gâche la vie. 

A qui se confier ? Pour commencer, à quelqu’un de confiance : une amie, un parent...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et au besoin, si le mal-être est trop lourd à porter, faites-vous conseiller par votre médecin traitant pour trouver un praticien avec lequel démarrer une thérapie. 

Pour aller plus loin…

« L'art de se gâcher la vie », Marie Andersen, aux éd. Ixelles Editions. 19,90 €.

« Eloge de la chance ou L'art de prendre sa vie en mains  », Philippe Gabilliet, aux éd. Saint-Simon. 13 €.

« Rater sa vie mode d´emploi », Isabelle Pretre, aux éd. Saint-Augustin.13,20 €.

« Vivre pleinement sa vie : trouver l'équilibre émotionnel », Ingeborg Bosch Bonomo, aux éd. Les Editions de L’homme. 20 €. 

« Et si on choisissait d'être heureux, Cultiver la joie et devenir acteur de sa vie », Dominique Chapot, aux éd. Marabout. 5,99 €. 

« Prendre la vie du bon côté : Pratiques du bien-être mental », Beatrice Milletre, aux éd. Odile Jacob. 6,90 €.

« 50 exercices pour prendre la vie du bon côté  », Emilie Devienne, aux éd. Eyrolles. 9,90 €.

« Ne laissez plus les regrets vous gâcher la vie », Serge Ciccotti, aux éd. Marabout. 15,90€.

« Vous avez tout pour être heureux : Le livre pour améliorer votre vie », Katy Gawelik, aux éd. Maxima Laurent du Mesnil. 19,80 €.

« Comment ne pas se gâcher la vie  », Stéphanie Hahusseau, aux éd. Odile Jacob. 17 €.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté