Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Breivik, "psychotique", échappera à la prison
Breivik, "psychotique", échappera à la prison
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
29 novembre 2011 | 11 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Breivik, "psychotique", échappera à la prison

Breivik, "psychotique", échappera à la prison

Stupeur en Norvège : Anders Behring Breivik, l’auteur des attaques du 22 juillet, ne sera pas condamné à une peine de prison. Les psychiatres désignés par la justice norvégienne ont en effet conclu que l’intéressé est psychotique. Pour les experts en question « Breivik est schizophrène paranoïde. A partir de 2006 il s’est isolé et a progressivement perdu ses capacités fonctionnelles ».

Plus de quatre mois après les faits, le choc est encore palpable dans ce royaume scandinave réputé pour son ouverture et sa tolérance. Torgeir Husby et Synne Sørheim, les deux psychiatres chargés d’examiner Anders Behring Breivik dans la prison de haute sécurité d’Ila, ont rencontré l’individu à 13 reprises, et les échanges se sont étalés sur un total de 36 heures (Marc Jouy, psychiatre français, note à titre de comparaison qu'une expertise en France se fait généralement au cours d'un seul entretien d'une durée d'une heure et trente minutes). Pour ces experts cela ne fait plus l’ombre d’un doute : L’auteur du massacre de l’île d’Utøya, qui a tué 77 personnes, « ne souffre pas d’hallucinations mais était psychotique au moment de commettre ses méfaits, et ne peut donc pas être déclaré pénalement responsable ». Il y a par conséquent une forte probabilité pour que Breivik échappe à la prison et soit condamné à la place à des soins psychiatriques obligatoires.

Les Norvégiens sont stupéfaits, à l'image du psychiatre Pål Grøndahl, qui redoute qu' « il sera très difficile d'administrer des soins à Breivik  ». Et un psychiatre renommé en Suède, Ulf Åsgård, très surpris par la conclusion des experts norvégiens, estime que « la schizophrénie paranoïde était répandue au moyen-âge. Elle est très rare aujourd’hui. Breivik a sa place en prison ». Seule consolation pour les proches des victimes : Il pourrait passer le reste de sa vie en hôpital psychiatrique. La conclusion du rapport médical, un document de 243 pages, a été dévoilée le 29 novembre lors d’une conférence de presse par le procureur Svein Holden : « Breivik était fou au moment des crimes, et il était fou durant la période où les psychiatres l’ont observé. Il continue de vivre dans son propre monde délirant et ses pensées et ses actes sont déterminés par un univers rempli d’illusions ».

Durant la période d’observation, les deux psychiatres ont fait état de « nombreux cas de délires bizarres » de Breivik, qui sont attribués à sa mégalomanie : « Il pense qu’il peut décider de la vie et de la mort de chaque personne, et il estime que c’est cette faculté qui pourra sauver le peuple norvégien ». Torgeir Husby et Synne Sørheim ajoutent que « Breivik s’auto-qualifie de chevalier parfait, et prétend que le monde n’a pas connu de meilleur chevalier que lui depuis la seconde guerre mondiale. Selon lui, les Chevaliers du Temple prendront le pouvoir en Europe et lui-même se voit comme probable futur roi de Norvège. Et une fois devenu souverain, Breivik ambitionnerait de conduire un programme de reproduction pour les Norvégiens en créant des sanctuaires ».

Verdict : L’individu est schizophrène paranoïde, souffrant de délires euphoriques sur sa personne (se croyant « remarqué » dans un contexte extraordinaire), de délires de persécution (s’estimant confronté à une extinction imminente d’une population) et de mégalomanie. Les psychiatres ont également pu décerner un « profond manque d’empathie chez Breivik », ce dernier ne pensant pas une seule seconde à ses victimes et évoquant « des problèmes de maladie mentale dans sa famille ». L’homme âgé de 32 ans souffrirait également de problèmes de troubles de la personnalité assez importants, « mais il est impossible, pour l’heure, d’en établir un diagnostic précis. Il faudrait pour cela attendre que Breivik soit traité pour sa schizophrénie ».

Et les experts, qui estiment que son traitement sera « long et difficile, avec une prise de médicaments », pensent en outre qu’il y a une probabilité importante pour qu’il tente de mettre fin à ses jours ou qu’il commette à nouveaux des actes d’une grande violence. Deux autres psychiatres, Bjørn Rishovd Rund, auteur d’un livre sur la schizophrénie, et Stein Opjordsmoen, professeur à l’Université d’Oslo, estiment de leur côté qu’il n’est pas impossible que Breivik puisse guérir. Les tribunaux norvégiens peuvent demander une contre-expertise ou mettre en doute les conclusion de l’évaluation psychiatrique, mais il est cependant rare qu’ils le fassent. Le rapport des psychiatres doit encore être examiné par une Commission médico-légale, et il appartiendra au tribunal, qui suit très souvent les recommandations des experts, de rendre une décision définitive.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
2 votes
par jeanlion (IP:xxx.xx6.38.70) le 29 novembre 2011 a 18H39
jeanlion (Visiteur)

La Norvège fidèle à sa justice ! Y a plus qu’à transférer le TPI de Lahaye à Oslo ! Ainsi tous les extrémistes iront en asile psychiatrique. Pour les psy, Breivik était en état psychotique au moment des faits. Alors que Breivik a tout planifié et prémédité ses actes en plusieurs années. Pour les psy, Breivik en quelques heures, a trouvé des explosifs, des armes une camionnette piégée, placée dans un quartier très sécurisé, puis terminer son massacre tranquillement, diversion, sur une ile, et la police completement ailleurs. Trop fort pour un état psychotique ! Breivik a t il été examiné par des psy ou l’inverse ? Ou bien parce que c’est un extrémiste anti-musulman qu’il faut pardonner ? Les services secrets trop penchés sur al-kaida, mais pas assez sur l’extrême droitze européenne. C’est l’échec de la police qu’on veut occulter, en faisant passer Breivik pour un irresponsable.

1 vote
par alamut (IP:xxx.xx5.187.110) le 30 novembre 2011 a 19H14
alamut (Visiteur)

perdu ses capacités fonctionnelles » ???????? ******************************************************************************* C’est parce qu’il les avait perdues , qu’il n’a tué que 77 Personnes ? Fou ou pas fou ? à pendre haut et court. Je le pense , les experts eux , doivent être vraiment fous à lier et hop , au gnouf pour Psy , là est leur place .

4 votes
par Gregory (IP:xxx.xx3.138.32) le 30 novembre 2011 a 10H35
Gregory (Visiteur)

J’ai téléchargé et survolé le manifeste de 1500 pages que Breivik avait rédigé avant de commettre son acte. Un psychotique qui rédige 1500 pages ordonnées selon un plan, avec différentes parties, un index, des références chiffrées etc, c’est tout de même étonnant. Breivik n’était pas seulement d’extrême droite, il était également sioniste et franc-maçon. La franc-maçonnerie est réputée pour n’admettre en son sein que des gens mentalement structurés. Je suis vraiment étonné par ce jugement.

0 vote
par stephanemot (IP:xxx.xx1.107.200) le 30 novembre 2011 a 10H40
stephanemot (Visiteur)

Breivik est psychotique mais doit etre juge : http://blogules.blogspot.com/2011/0...

1 vote
(IP:xxx.xx8.219.136) le 30 novembre 2011 a 11H36
 (Visiteur)

Normal :

Attaque d’un non musulman => fou etc...

Attaque d’un musulman => Attentat etc...

1 vote
par Laffreux (IP:xxx.xx8.2.109) le 30 novembre 2011 a 15H21
Laffreux (Visiteur)

"Attaque d’un non musulman => fou etc... Attaque d’un musulman => Attentat etc..."

Considérer que les deux types "d’attaques" relèvent de terrorisme n’est pas totalement incongru, non plus.

Et considérer qu’il faut tout de même avoir quelques soucis d’ordre psychiatrique pour se livrer à ces "attaques", non plus.

Donc, tous fêlés est une analyse qui se défend aussi. Finalement.

1 vote
par tresorine (IP:xxx.xx4.187.31) le 30 novembre 2011 a 11H53
tresorine (Visiteur)

En fait c’est mille fois pire l’hopital psychiatrique que la prison en prison c’est monastique on laisse ton ame en paix en HP t’es tout le temps sous controle et on viole ton ame

1 vote
par no_id (IP:xxx.xx0.226.56) le 30 novembre 2011 a 15H03
no_id (Visiteur)

"Et un psychiatre renommé en Suède, Ulf Åsgård, très surpris par la conclusion des experts norvégiens, estime que « la schizophrénie paranoïde était répandue au moyen-âge. Elle est très rare aujourd’hui. Breivik a sa place en prison »"

Je me demande de quel manière les suédois obtiennent leurs diplôme en psychiatrie pour sortir des anneries pareilles....

0 vote
par Boquet, William (IP:xxx.xx1.36.249) le 30 novembre 2011 a 19H19
Boquet, William (Visiteur)

Il va être transféré dans un asyle psychiatrique. personne ne pourra faire appel de cette décision. Il va être enfermé à vie, et pas possible d’aménagement de peine.

Il n’en sortira jamais. Sans compter les "traitements" auxquels il sera sans doute soumis.

0 vote
par ricauret (IP:xxx.xx7.246.33) le 30 novembre 2011 a 23H50
ricauret (Visiteur)

D’ici quelque temps s’il a bon comportement il aura une perm et recommencera

0 vote
par Justine (IP:xxx.xx4.104.43) le 7 décembre 2011 a 21H22
Justine (Visiteur)

en fait la Norvège a vraiment fait le bon choix de le déclarer "fou", m^me s’il ne l’est pas, pour 2 raisons : 1. il restera toute sa vie en institution sinon, libéré de prison, il recommencera, il est du type "obsessionnel" 2. et c’est le plus important, il n’aura pas sa tribune comme il l’espérait car il croyait vraiment être "le sauveur", et doué d’une acuité hors du commun. C’est pour cette raison qu’il avait rédigé ces 1500 pages. Il s’imaginait qu’il allait pouvoir s’exprimer en public, et cette décision lui coupe l’herbe sous les pieds et le prive de tout contcat avec ceux qu’il imaginait convaincre du bien fondé de ses idées..