Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Allemagne : Sexe non stop pendant 96 heures
Allemagne : Sexe non stop pendant 96 heures
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
13 avril 2012 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Allemagne : Sexe non stop pendant 96 heures

Allemagne : Sexe non stop pendant 96 heures

A ceux qui en doutaient encore, les allemandes viennent une bonne fois pour toutes de démontrer qu’elles ont la pêche. Outre-Rhin, un artisan de 43 ans a fait la rencontre d’une femme de 47 ans. Celle-ci, véritable mangeuse d’hommes, cachait un appétit sexuel débordant. Epuisé par quatre jours de sexe non stop avec sa nouvelle compagne nymphomane qui lui en redemandait encore, le malheureux, véritablement séquestré, a du se réfugier sur le balcon d’où il a pu appeler la police pour qu’elle vienne à son secours.

En Allemagne, la police ne s’étonne pas d’être confrontée à des faits à l’image de ceux qui viennent de se produire chez un couple nouvellement formé… mais dont la pérennité est plus qu’hypothétique. Deux tourtereaux se sont rencontrés le week-end de Pâques dans un pub de Munich. Lui a 43 ans, elle en a 47. Ils ont pris un verre, et le courant est bien passé. La bavaroise invite alors l’artisan chez elle, et c’est désormais sous la couette que la nuit suit son cours.

Dès lors, l’homme se voit entraîné dans des acrobaties sexuelles durant quatre journées sans interruption, sous l’impulsion d’une véritable dynamo humaine. Il s’en serait bien passé. Essoufflé après avoir fait l’amour plusieurs fois, l’homme a essayé de faire comprendre à sa belle qu’il n’en pouvait plus. Mais cette dernière en redemandait sans arrêt. Après de nouveaux ébats, l’homme a essayé de fuir en douce, revêtu de sa chemise, se dirigeant vers la porte de l’appartement sur la pointe des pieds … mais la dame, qui s’était déjà plaquée à la porte, l’attendait ! Et hop, direction le lit pour repasser à l’acte.

C’est au bout de 96 heures que l’homme a miraculeusement pu s’enfermer sur le balcon en ayant emporté avec lui son téléphone portable. De là, il a pu appeler les forces de l’ordre pour leur expliquer la situation dans laquelle il se trouvait. Lorsque la police est venue sur place, la femme n’a pas eu le moindre sentiment de retenue. Visiblement attirée par les uniformes des policiers qui ont sonné à la porte de l’appartement, la dame increvable leur a fait des avances ! Libérée après avoir été entendue au commissariat, la mangeuse d’hommes devra répondre d’agression sexuelle et de séquestration.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
par Jules-Édouard Moustic (IP:xxx.xx7.209.120) le 18 avril 2012 a 20H05
Jules-Édouard Moustic (Visiteur)

C’est marrant, ça n’arrive qu’aux autres ça...

2 votes
(IP:xxx.xx5.55.146) le 21 avril 2012 a 14H19
 (Visiteur)

Nous n’avez pas dit que c’était une adepte du Tantrisme ?