Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
4 astuces pour bien gérer une réunion
4 astuces pour bien gérer une réunion
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
29 juin 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute, 156 articles (Psychopraticien certifié)

Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute

Psychopraticien certifié
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
156
nombre de commentaires
2
nombre de votes
83

4 astuces pour bien gérer une réunion

4 astuces pour bien gérer une réunion

Lors de réunions, certains collaborateurs ont l’art de semer la pagaille que ce soit en bavardant avec leur voisin ou en tapotant sur le clavier de leur laptop. Voici comment garder la main quoi qu’il arrive.

Insistez dès le début sur l’importance de la présence de chacun.

4 astuces pour bien gérer une réunion Quelques jours avant la réunion, envoyez les points qui seront à l’ordre du jour et précisez ce que vous attendez ce chaque collaborateur.

Donnez la parole aux auditeurs dissipés.

N’hésitez pas à interrompre la réunion et à réclamer un peu d’attention. Exigez par exemple que tous les portables soient éteints. Mobilisez les turbulents et les rêveurs en sollicitant leur avis sur ce qui vient d’être dit.

Recadrez les contestataires.

Donnez la parole à votre opposant et proposez-lui de s’expliquer brièvement. Quelle est la cause de sa mauvaise humeur ? Par quoi est-il gêné ? Si les griefs que la personne formule à votre encontre sont partagés par l’équipe, donnez la parole aux autres de manière à engager un dialogue. En revanche, lorsque les reproches relèvent davantage d’une vindicte personnelle, dites tranquillement au contestataire que vous discuterez avec lui plus tard en tête à tête.

Des conflits de personnes ? Reportez la réunion.

Lorsqu’une forte opposition s’exprime entre deux collègues, ne prenez pas fait et cause pour l’un ou l’autre. Ramenez la discussion sur un terrain concret, cela devrait suffire à calmer le jeu. En cas d’échec, mettez carrément un terme à la réunion. Et, à l’avenir, anticipez. Idéalement, les points très sensibles doivent faire l’objet d’une rencontre préalable.
Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute. Mon blog: PSYCHOTHERAPIE - SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE - COACHING (à Toulouse)
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par mike362 (IP:xxx.xx3.187.34) le 15 juin 2012 a 11H28
mike362 (Visiteur)

Ces 4 astuces ne sont pas fausses mais je pense que certains participants n’ont rien à faire dans certaines réunions. Il n’est donc pas anormal qu’ils s’ennuient et créent une certain pagaille. Il faut selon moi en amont s’assurer que les participants ont leur intérêt dans ladite réunion, qu’ils ont lu l’ordre du jour, qu’ils savent de quoi l’on parle et que tout le monde participent avant, pendant et surtout après la réunion, chacun gérant ses actions. Après avoir essayé diverses solutions pour m’aider dans la quête de la réunion parfaite, j’ai trouvé Perfony (www.perfony.com), une solution en ligne qui me permet de mesurer l’efficacité de mes réunions avec des critères objectifs. Je sais si mes réunions plaisent, si les sujets sont pertinents mais je peux aussi gérer mes plans d’actions grâce à cet outil. J’ai donné la parole à mes équipes via Perfony. On était tous plus ou moins réticents au départ, mais bon avec 30 jours d’essai gratuit, on a essayé et on a adhéré à 200%. Je le conseille à tous les managers et même aux participants ! Perfony, c’est vraiment une solution qui mérite d’être connue et si elle était utilisée par tous, on ne perdrait plus de temps en réunion et tout serait beaucoup plus efficace (enfin au moins dans mon cas)