Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
23 avril, journée de la compassion : et vous, qu’en faites-vous ?
23 avril, journée de la compassion : et vous, qu'en faites-vous ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
23 avril 2013
Auteur de l'article
Laurence Roux-Fouillet, 95 articles (Sophrologue)

Laurence Roux-Fouillet

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
95
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

23 avril, journée de la compassion : et vous, qu’en faites-vous ?

23 avril, journée de la compassion : et vous, qu'en faites-vous ?

Vous connaissiez déjà la journée de la gentillesse, largement promue par la revue Psychologies Magazine ? Voici à présent aujuord’hui la journée de la compassion. A l’origine, l’INREES (institut de recherche sur les expériences extraordinaires) et les éditions Belfond qui mettent aussi en avant certains de leurs auteurs remarquables (Karen Armstrong, Fabrice Midal, Christophe André) mais aussi des "poids lourds" du développement bienveillant de l’individu : Frédéric Lenoir, Thierry Janssen, Lytta Basset, Patrice Gourrier...

Cette réflexion originale vous invite à réfléchir à la mise en oeuvre de cette valeur profondément bouddhiste, mais aussi commune à bien des religions et philosophies, dans toutes ses variantes : bienveillance, amour, partage, respect, harmonie, bonheur... Cette quête de quelque chose de "plus grand que soi" invite à une ouverture sur les autres, plus qu'à un repli individualiste et sécuritaire propre à ce début du XXIème siècle.

Un web documentaire "Etes-vous prêt à aimer ?"présente l'avis d'une douzaine de scientifiques, philosophes, théologiens ou psy pour mieux comprendre comment vivre la compassion.
Il repose sur 5 pistes à explorer :
- Développer l'écoute de l'autre
- Vouloir être heureux soi-même
- Accepter d'entrer en relation avec l'autre
- Vivre heureux pour vivre en pleine santé
- S'ouvrir à des valeurs plus humaines
Avec une conclusion simple : il faut passer à l'action, car la compassion se vit, plus qu'elle ne se raconte.

On pourrait être amusé par tant de bons sentiments : il est plus facile d'être dans la critique sarcastique que dans le positif... Et il faut lutter âprement contre ses expériences passées, croyances, bloquages et autres peurs... Cela nécessite parfois de se redécouvrir ou de s'accepter soi-même. Encore une expérience qui augmente la connaissance de soi et le niveau de conscience...
Pour autant un acte (un seul) commis une fois pourrait suffire à changer notre point de vue. La compassion : une idée à tester !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté