Accueil du site
> Psycho & Sexo > Polémiques & Débats
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment permettre une vie sexuelle épanouie pour les personnes agées ?
Comment permettre une vie sexuelle épanouie pour les personnes agées ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
22 avril 2008
Auteur de l'article
Mickael Cabon, 3 articles (Rédacteur)

Mickael Cabon

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Comment permettre une vie sexuelle épanouie pour les personnes agées ?

Comment permettre une vie sexuelle épanouie pour les personnes agées ?

20% des plus de 80 ans déclare avoir des relations sexuelles fréquentes. 6 femmes sur 10 et sept hommes sur 10 affirment avoir des relations sexuelles au moins une fois par mois. La sexualité des sexygénaires, comme les appelle le sociologue Gérard Mermet dans son ouvrage Francoscopie, est taboue pour bon nombre de personnes.

Une vie sexuelle épanouie permet une jeunesse de corps et d’esprit, une quête du bonheur qui est sans conteste un élément de bonheur et de joie de vivre et constitue l’un des rôles de survie mis en évidence par Wood. L’OMS le rappelle d’ailleurs dans sa définition du terme santé : état de bien-être physique, mental et social. Comment permettre son développement harmonieux ?

- Dans les maisons de retraite en permettant une intimité des personnes âgées, d’abord personne avant d’être âgée, et en permettant les rencontres voire la possibilité de disposer de lits adaptés.

- Dans la sensibilisation du personne soignant à cette question pour permettre aux patients d’en poser les contours.

- Dans le changement du regard de la société à l’égard d’un sujet manifestement tabou, c’est-à-dire tellement gênant que ne pas en parler c’est nier son existence et l’impératif de son enjeu. Vieillir est trop souvent considéré comme « mourir un peu ». De la même façon, la valorisation des talents des personnes âgées permettrait de cesser de voir la vieillesse comme une maladie qu’elle n’est pas.

- En permettant la recherche et développement sur les questions liées à l’impuissance chez l’homme et aux sécheresses vaginales chez la femme par exemple. Le marché du Viagra, 1,7 milliard de dollars par an, l’un des médicaments les plus copiés, aux risques et aux périls des utilisateurs de la copie usurpatrice, montre que le marché existe et donc que la demande est réelle.


Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Polémiques & Débats
Mots-clés :
Sexualité Seniors