Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment gérer une rupture amoureuse ?
Comment gérer une rupture amoureuse ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
9 octobre 2008 | 35 commentaires
Auteur de l'article
Rekha Malton, 2 articles (Rédacteur)

Rekha Malton

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Comment gérer une rupture amoureuse ?

Comment gérer une rupture amoureuse ?

Une rupture amoureuse est toujours difficile à gérer car elle vous plonge dans le désarroi et la peine. En plus, de vous retrouver seul(e), elle réveille de vieilles blessures narcissiques non cicatricées.Vous revivez une deuxième fois ou plus des abandons toujours difficiles à surmonter.

JPEG - 11.6 ko
rupture amoureuse

Ajouté à ce sentiment de vide, vient celui de la culpabilité :

- "Je n’aurai pas du me comporter ainsi"

- "Je n’aurai pas dû m’énerver pour si peu"

- "Si je m’étais mieux occupé de lui, d’elle, la rupture n’aurait pas eu lieue."

Certaines erreurs ont été commises de par et d’autres, vous n’êtes pas l’entier (entière) responsable !

Stoppez la culpabilisation facile, les chagrins d’amour, la vie émotionnelle recèle plus d’un tour dans son sac que vous ignorez !
Trouver le courage de panser et de soigner ses blessures, rebondir après une rupture… Un chemin difficile, semé d’embûches. 5 étapes à suivre avec précautions pour réussir une reconstruction efficace.

I. 5 étapes pour rebondir après une rupture

A. 5 étapes pour retrouver la lumière dans l’opacité de votre épreuve

Vous ne sortez plus, vous n’avez plus goût à rien et pourtant la vie continue. Comment retrouver une rime plaisante alors que votre peine est incommensurable ?

Voici 5 étapes pour reprendre les rennes de votre vie et maintenir le cap.

=> Etape 1 : accepter la réalité
Selon Jean Garneau, psychologue, il est primordial de renoncer fermement à la relation « défunte » et d’éviter le réflexe de refus de la réalité. Ces réactions dites « d’évitement » ont la fâcheuse conséquence de perpétuer le deuil.

=> Etape 2 : vivre pleinement sa peine et la laisser s’exprimer
S’octroyer le droit de pleurer, exprimer librement sa douleur permet en sorte de «  purger » sa peine. Un chagrin retenu aura pour conséquence d’entraîner des difficultés quand le moment sera venu de s’ouvrir à une autre personne et de commencer une autre relation.

=> Etape 3 : dénouer son attachement
Prendre le temps de détricoter les liens d’attachement, dans la mesure du possible sans haine et sans reproches, pour les transformer ensuite en souvenirs.

=> Etape 4 : se donner le temps de la convalescence
La peine occasionnée par la perte de l’être cher se mélange souvent avec la colère d’avoir été abandonné. Au fils des jours ou des semaines, la douleur s’estompera pour laisser place à un sentiment de nostalgie, bien plus supportable. Il faut accepter cependant que le temps nécessaire soit proportionnel à l’intensité des expériences vécues avec celui ou celle qui est parti…

=> Etape 5 : se rendre disponible à d’autres relations
Si les besoins en amour restent accrochés à la personne disparue, ils ne pourront pas être satisfaits par les nouvelles rencontres : on se rend alors indisponible au bonheur. Il faut prendre conscience qu’on peut trouver réconfort et tendresse autour de soi. Se rendre disponible est une phase essentielle de la reconstruction. C’est elle qui permettra de transformer le deuil en une étape de croissance sur la route de l’existence.

B. Faut-il aller consulter un professionnel de la santé ?

Vous ressassez les bons moments partagés avec votre ancien conjoint. La culpabilité prend du terrain dans votre vie et vous ne sortez plus de ce labyrinthe de questions. Faut il aller consulter un psychologue, un thérapeute ou un coach ?

- Oui, si on reste bloqué en cours de route sur le chemin de deuil.

- Oui, si le deuil devient interminable, signe que la relation était quasiment vitale pour vous. Sa fin vous a plongé dans une crise dont les ramifications dépassent largement celles d’une simple histoire d’amour et touchent à l’ensemble de l’équilibre psychique.

- Oui, si la relation perdue servait à éviter de faire face à des réalités fondamentales, de se regarder soi-même. Il s’agit alors de surmonter une crise existentielle, ce qui est difficile à faire sans l’aide d’un professionnel.

C. 5 réactions à éviter :

- Pratiquer le culte du « disparu ». Se consacrer plus au moins entièrement à la mémoire de la personne disparue, c’est éviter de relever le défi de se construire une nouvelle vie. Un asservissement volontaire qui puise l’essentiel de sa force dans le déni de solitude.

- Continuer la relation au-delà de la fin. Créer dans l’imaginaire l’illusion que la relation continue en pratiquant une interprétation excessive des événements et même des non-évènements. Attribuer, par exemple, une signification encourageante à toutes les actions observables de l’autre, ses silences, ses absences, etc. Le fantasme sert à maintenir l’illusion d’une relation.

- Maintenir les liens par les problèmes. Dans le cas d’une séparation qui impose des contacts avec l’autre après la rupture (enfants ou milieu de travail commun), cette réaction implique l’espoir de reconquérir l’ancien partenaire, mais aussi de garder un certain pouvoir sur lui. Le résultat : maintenir une relation dans laquelle la frustration et le ressentiment sont les principales émotions vécues par l’un et par l’autre.

- Limiter notre bonheur à une personne en particulier. Faire l’amalgame entre la personne absente et notre besoin d’amour rend ces deux éléments indissociables et implique que notre besoin ne pourra plus jamais être satisfait, puisque il ou elle est parti(e) !

- Utiliser la technique du rejet. Rejeter ou critiquer celui qui est parti équivaut à nier cette ancienne relation dans sa totalité, même ce qu’il y avait de beau et de satisfaisant en elle. Dénigrer les qualités de l’autre, c’est aussi renier les besoins qui étaient satisfaits dans la relation. Il est alors plus difficile de s’investir avec quelqu’un d’autre pour le satisfaire à nouveau.
Cependant, une question subsiste.

Plonger immédiatement dans une autre relation, bonne ou mauvaise piste ?

"La seule façon de l’oublier est de me plonger dans une autre relation amoureuse", une solution optimiste pour certains mais un peu simpliste dans le fond. Pas si facile de retomber amoureux (se) après une relation haute en couleurs !

2 cas de figures :

- Bonne, si la relation était peu importante. Si l’on arrive facilement à trouver un autre moyen d’obtenir les mêmes satisfactions que celles que nous apportait la relation perdue. Le renoncement, le travail de deuil n’est plus nécessaire.

- Mauvaise, si la relation était durable. Parce qu’on aura perdu avec cette rupture plus qu’un moyen de satisfaction : un ensemble d’habitudes de vie et un équilibre, tout un vécu commun accumulé. Dans ce cas, « passer à autre chose » trop rapidement n’est pas toujours une méthode efficace pour sortir d’un deuil.

II. Comment gérer votre célibat ?

Voilà, c’est fait, vous êtes seul(e). Après des mois de tension, de disputes, de mots blessants, de silences trop lourds, vous avez fermé la porte derrière lui(elle), ou bien il(elle) s’est éclipsé pendant votre absence. Un nouvel épisode de votre vie commence. Pour certains(es), il débute avec un soupir de soulagement, pour d’autres, avec les larmes.

Mais dans tous les cas, vous devrez faire face à l’avenir. Un avenir dont vous ne savez que penser, habituée que vous êtes de réfléchir à deux, pour deux. Qu’allez-vous faire de votre célibat retrouvé et, surtout, par quelles étapes allez-vous passer avant d’être totalement guéri(e) de lui(elle) ?

=> Le désordre des sentiments

« J’ai cru que je ne sortirais jamais de ma peine d’amour, s’exclame Valentine. Je crois bien qu’à moi seule j’ai cumulé toutes les gaffes à ne pas faire quand on vient de se séparer. Il m’est même arrivé de proposer à mon ex-mari toutes sortes de compromis pour reprendre la vie en commun, alors qu’il vivait depuis un an avec une autre femme ! »

Après une rupture, on vit un incroyable désordre des sentiments. C’est valable pour les deux partenaires, mais c’est pire pour la personne qui a été abandonnée ou qui n’a pas pris la décision de la séparation.

On passe par une multitude de comportements et d’agissements qui, tous, ont pour objet final de nous permettre de nous détacher de l’autre, de digérer notre peine et, doucement, de prendre le chemin de la guérison. Une peine d’amour ne se règle pas en deux mois. On parle plutôt d’un minimum de un à trois ans. Cela peut paraitre long, mais c’est la condition pour retrouver son équilibre. « Au début, poursuit Valentine, je m’étourdissais. Je sortais avec mes copines célibataires, on se couchait tard, on passait des fins de semaine à faire la fête. Après des mois de tourmente, ça me faisait du bien. Ensuite, j’ai connu une longue période de solitude. Je ne voulais voir que ma meilleure amie et ma famille ! »

=> Quand l’ex petit-ami(e) rôde autour de vous

Quand vous vivez un chagrin d’amour, la mélancolie n’est jamais bien loin. Ainsi, les anniversaires (le nôtre, le(a) sien(ne), celui de notre rencontre ou encore les soupers d’amis ou de famille nous donnent le vague à l’âme.

Et que dire de ces retours solitaires à la maison, de ces repas en tête-à-tête avec soi-même ou avec la télévision ?

Il arrive que ce soit si insupportable que vous finissez par poser des gestes étranges. « Un soir, je n’en pouvais plus, je voulais le revoir. Alors, je suis allée dans les endroits que nous fréquentions ensemble, j’ai demandé de ses nouvelles à ses amis. Ils m’ont dit qu’il venait à l’occasion, mais qu’il n’était plus seul. Ça m’a donné un coup ! »

Dans le complexe domaine des sentiments amoureux, il est difficile de dire ce qui est bon ou non pour l’un ou pour l’autre. Certains ex-conjoints vont se fréquenter et avoir, à l’occasion, des relations sexuelles. Quand vous êtes vulnérable, le risque est grand de faire une dure rechute après s’être illusionné quelque temps. Par contre, pour d’autres, ces ultimes heures en commun viendront confirmer le bien-fondé de la séparation.

=> Bien guérir pour mieux repartir

Que vous le vouliez ou non, vous ne pouvez éviter les émotions. Il faut se permettre d’avoir de la peine, de ressentir de la colère ; ça fait partie du processus de deuil. Les thérapeutes recommandent de verbaliser le plus possible la situation. Tant pis si vous avez l’impression de radoter et d’ennuyer vos amis. C’est bien plus grave de nier ses émotions et de dire que tout va bien quand ce n’est pas vrai !

Ça ronge le cœur. Pour s’en sortir, certaines personnes vont choisir de rencontrer un psychologue ou de tenir un journal. Tous les moyens sont bons. Il y a ceux qui coupent définitivement les ponts, déménagent, changent de ville et de numéro de téléphone. Mais vous êtes peut-être de ceux qui détestent les grands changements, si tel est le cas, essayez de poursuivre le même genre d’existence. Vous vous sentirez moins perdu(e) si vous avez le même travail, les mêmes loisirs ou le même lieu de vie. Donnez-vous le droit de faire des erreurs et, si possible, prenez des décisions à court terme.

Parfois, il faut composer avec la gentille pitié de la famille et des amis qui, attristés de votre sort, se mêlent de vouloir vous présenter un(e) charmant(e) célibataire. C’est sympa, mais si cela vous agace, dites-leur que vous n’êtes pas si pressé(e). La peur de la solitude peut conduire une personne à nouer prématurément une nouvelle relation amoureuse ; ne tombez pas dans ce piège ! Pensez à vous, choyez-vous, accordez-vous le temps qu’il faut pour guérir et, un jour, vous serez prêt(e) pour un nouvel amour.

Rekha Malton
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Psychologie Couple Amour
Commentaires
18 votes
par La Taverne des Poètes (IP:xxx.xx3.28.103) le 10 octobre 2008 a 12H08
La Taverne des Poètes (Visiteur)

"Service Rekla Mations, j’écoute !"
- c’est pour rebondir après une "rupture"...
- Débrouillez-vous, Nicolas...

13 votes
par Julien Larsen (Paris) (IP:xxx.xx4.156.241) le 10 octobre 2008 a 12H29
Julien Larsen (Paris) (Visiteur)

Très bon article, très interessant. Moi, j’ ai vecu 7 années avec mon ex. A notre séparation (d’ un commun accord), je me suis dis que je ne retomberai jamais amoureux. Pendant deux ans, j’ ai multiplié les rencontres sans lendemain. Maintenant, je suis amoureux de nouveau et ça dure depuis bientôt 6 mois. J’ ai réussi à passer à autre chose, j’ aime à nouveau.

Julien.

4 votes
(IP:xxx.xx7.226.83) le 10 octobre 2008 a 21H02
 (Visiteur)

Julien T’es un menteur, la séparation d’un commun accord, ça n’existe pas :-))

4 votes
(IP:xxx.xx7.6.190) le 11 février 2012 a 21H20
 (Visiteur)

très bon témoignage.. ça fait un an que je n’ai vécu aucune relation stable que des histoires sans lendemain je suis tombée sur quelqu’un qui croyait être pret a s’engager sérieusement mais on a pas fait plus de deux semaines a cause de trop de malentendus. Je souhaite de tout coeur avoir cette chance d’avoir quelqu’un sur qui compter et surtout que je vais aimer.

12 votes
par La Taverne des Poètes (IP:xxx.xx3.28.103) le 10 octobre 2008 a 13H30
La Taverne des Poètes (Visiteur)

"pour reprendre les rennes de votre vie", apprenez l’orthographe avant de censurer les commentaires ! Je donne des conférences "online" payantes si vous voulez. :-))

10 votes
par La Taverne des Poètes (IP:xxx.xx3.28.103) le 10 octobre 2008 a 14H01
La Taverne des Poètes (Visiteur)

Veuillez excuser ce petit moment de méchanceté :-> mais mes commentaires avaient disparu et rien de tel pour m’énerver que la censure, plus ou moins "technique"... En fait, c’est un bug et il faut cliquer sur "afficher les commentaires masqués". Je ne félicite pas Carevox.

7 votes
(IP:xxx.xx7.226.83) le 10 octobre 2008 a 21H00
 (Visiteur)

Citation de Dedawad, grand philosphe géorgien du 19ème siècle :

Une rupture, c’est comme une rayure sur un pare choc, ça fait chier, puis on s’y habitue et quand on change de voiture, on n’y pense même plus.:-))

3 votes
par gaston 6 (IP:xxx.xx8.169.136) le 27 octobre 2008 a 11H39
gaston 6 (Visiteur)

Article intéressant.Il refléte assez bien la difficile-douloureuse ?-réalité.

3 votes
par helene (IP:xxx.xx0.164.94) le 5 décembre 2008 a 11H46
helene (Visiteur)

Bonjour,

Je suis journaliste pour l’émission de Jean-Luc Delarue "Ca se discute", sur France 2. Je me permets d’entrer en contact avec vous, car nous recherchons des témoignages de personnes en plein chagrin d’amour. Pouvez-vous m’aider dans cette requete ? Est-il possible de mettre un appel à témoin sur votre site ? Si la réponse est positive, je me permets de vous envoyer notre appel à témoin. Je me tiens à votre disposition au 01 53 84 33 05 ou bien par mail hpetiot@reservoir-prod.fr Cordialement Helene petiot

Bonjour, Je suis journaliste pour l’émission de Jean-Luc Delarue "Ca se discute", sur France 2. Nous préparons actuellement une émission sur les « Chagrin d’amour » Nous recherchons donc différents témoignages :
- Vous êtes en plein chagrin d’amour et vous ne réussissez pas à surmonter cette rupture.
- Séparé(e) depuis des années de votre âme sœur vous n’arrivez pas à l’oublier et vous n’avez jamais voulu refaire votre vie.
- Séparée depuis longtemps de votre grand amour, vous avez refait votre vie, mais vous n’arrivez pas à oublier votre ancien amour
- Récemment quitté(e) vous tentez le tout pour le tout pour le (la) reconquérir.
- L’amour de votre vie vous a quitté au pire moment de votre vie (grossesse, mariage, maladie, etc) vous n’arrivez pas à surmonter la rupture
- Vous êtes prêt(e) à tout pour récupérer votre ex
- Vous n’arrivez pas à oublier votre amour de vacances, votre premier amour…
- A la suite d’une rupture, vous avez pété les plombs
- Ne supportant pas la rupture, vous avez téléphoné sans cesse à votre ex, vous l’avez suivi, vous êtes allé sur son lieu de travail. etc...
- Ne supportant pas d’être quitté(e), vous vous êtes vengé.
- Par dépit amoureux, votre ex s’en est pris à votre appartement, votre voiture, votre animal, votre famille etc ....
- Vous avez été harcelé par votre ex qui n’a pas supporté la rupture.
- Après avoir souffert de votre rupture pendant des années, vous avez enfin réussi à faire votre deuil.
- Votre enfant est en train de vivre immense chagrin d’amour, vous êtes inquiets

Si vous souhaitez témoigner, contactez Hélène au 01 53 84 33 05 ou sur hpetiot@reservoir-prod.fr

Cordialement

Hélène

1 vote
par npalma (IP:xxx.xx0.164.94) le 16 décembre 2008 a 14H43
npalma (Visiteur)

Bonjour,

Je suis journaliste pour France 2 sur le magazine « Toute une histoire », présenté par Jean-Luc Delarue.

Nous cherchons actuellement des témoignages de personnes qui ont "perdu la raison" par amitié, allant jusqu’à agir d’une façon qu’elles n’auraient jamais imaginé.

L’objectif de l’émission n’est pas de juger ces actes mais de tenter de comprendre pourquoi et comment peut-on perdre la raison par amitié.

Voici quelques exemples de témoignages que nous cherchons :

- Vous avez fait n’importe quoi par amitié (fugue, cavale, prise de risque)
- Quand votre ami(e) a coupé les ponts, vous l’avez harcelé(e)
- Par jalousie, vous avez pensé au pire scénario pour éliminer un/une rival(e) - Vous avez été victime d’un(e) ami(e) trop jaloux (se)

Si vous vous sentez concerné, contactez-moi (Nicolas) au 01 53 84 34 20 ou 0670032766 ou sur npalma@reservoir-prod.fr

N’oubliez pas de me communiquer votre numéro de téléphone.

A très vite,

Nicolas

3 votes
par SILVANA (IP:xxx.xx9.216.191) le 7 avril 2009 a 18H12
SILVANA (Visiteur)

bjr ,en plein chagrin d’amour, j’aimerai en parler publiquement ,du manque de l’autre,mais cela me fait fondre dans mon enfance ......

2 votes
par bellesoeur92 (IP:xxx.xx1.127.84) le 14 décembre 2008 a 15H29
bellesoeur92 (Visiteur)

Je voudrais aider ma belle soeur qui vient d’etre larguée sans préavis au bout de 15 ans de mariage. Jamais un mot plus haut que l’autre, toujours de la douceur entre eux. Il l’a quittée pour une musi cienne. Depuis, elle est au fond du trou, elle ne croit pas ce qui lui arrive et pleure toute la journée. Elle ne peut plus travailler, elle est anèantie ! Que faire pour la conseiller ?

2 votes
par nina (IP:xxx.xx2.10.145) le 18 juin 2009 a 11H39
nina (Visiteur)

bonjour je viens de me séparé de puis 2 jours de mon copain après 3 ans de de relation c’est lui qui ma quitté et je sais pas comment gérer ça, la douleur est insupportable je n sais pas comment je vais faire pour surmonté tout ça, votre article va m’aidai un peu même si ça va prendre beaucoup de temps.....merci :’-))

2 votes
par nectar (IP:xxx.xx4.5.78) le 13 septembre 2009 a 21H52
nectar (Visiteur)

bonsoir,

voilà j’ ai 43 ans et mon amie 46 ans depuis plus de 4 ans nous vivons une relation passionné faite de je parts et je reviens elle est partie jeudi dernier définitivement je n en sais rien je vais vous communiqué l email que j ai reçu et j attends beaucoup de vous Mesdames pour décrypter le fonds du message. Je vous remercie pour tous vos commentaires qui m’ apporteront un peu de lumiére sur le sens et non sens de l email suivant brut sachant que vendredi j’ ai voulu me suicider...je n ai plus de boulot et maintenant ma compagne me quitte sachant que nous ne vivions pas sous le méme toit que trés rarement souvent chez elle et qu elle a un fils de 12 ans je suis séparé et mon fils dont je n ai pas la garde à 8 ans ....) :

Je viens de lire ton message. Effectivement je pense que l’electrochoc que tu as reçu aura au moins eu le mérite de te faire réagir !!!! d’abord défavorablement et ensuite l’instinct de survie étant le plus fort, tu as pris le parti de remonter la pente. Je trouve que tu as réagis rapidement.... Tout ce que tu m’écris en dessous, je le sais et je me suis souvent évertuée à te le dire. Mes priorités ou plutôt mon rêve c’est d’avoir une famille, partager joies et autres préocupations, bref VIVRE, on a qu’une alors il faut ne pas passer à côté.

Je ne sais pas combien ça te prendra pour te remettre d’aplomb, te refaire une santé ? Je ne sais pas non plus si je reviendrai avec toi, mais tous ces changements te feront du bien. Tu as 43 ans et tu es encore jeune, tu as toute la vie devant toi, avec ou sans moi.

Comme tu me l’as dit, à partir de demain tu ne m’enverras plus de messages, en faisant un break ça te sera plus facile de te mettre au "travail", tu verras, peut etre que tu vas préférer ta nouvelle vie et m ’oublier !!!!!!

Qui sait peut être qu’on se rencontrera au hasard !

Je sais que je peux compter sur toi pour certaines choses !!!!!! alors COURAGE ET PERSEVERANCE !!!!!

PS : Méfie toi des "gens" qui ne verraient pas du bon oeil que tu te reprennes en main !! le changement fait peur à ceux qui stagnent. Dis leur que le monde appartient à ceux qui se levent tôt et qui bougent.

Je ne te dis pas adieu, mais "au revoir" à bientôt

elle m’ a envoyé un sms dimanche soir avec "JTM"

Merçi à vous , j ai besoin d’ aide pour savoir si la porte est toujours ouverte !!!

3 votes
par lyah (IP:xxx.xx8.173.39) le 5 octobre 2009 a 15H17
lyah (Visiteur)

Lorsque l’on se fait plaquer après 6 ans de relation. Quand on a surmonté pleins de choses ensemble et que régulièrement, votre hommes vous dit qu’il vous aime, que vous êtes la femme de ca vie, que jamais il vous quitteras ... Et que subitement il vous dit ne plus avoir de sentiments pour vous et qu’il vous quitte, ca fait vraiment mal. De plus que nous avons un fils agé de 20 mois. Même pour lui ca me fait vraiment mal. Ce n’est pas l’avenir que je voulais pour lui. ( Surtout que je sais ce que ca fait, car j’ai vécue cette situation avec mes parents.) Je ne comprends vraiment pas qu’un matin on se lève est qu’on se dit "aujourd’hui je ne l’aime plus !!!" Pour moi, c’est comme-ci il m’avait menti pendant toutes ses années passées ensemble. De plus que c’est le seul homme que j’ai autant aimé. Ce qui est sûr, c’est que je ne suis pas prête de me réengagé dans une histoire amoureuse. C’est vrai que ma rupture est résente mais, comme vous l’avez mis dans votre article on perd confiance en soit... et J’ai peur de ne jamais retrouver quelqu’un qui m’aime sincèrement et quelqu’un qui prend soin de mon fils. Merci pour cette article car ca me rassure de voir que ca ne concerne pas que moi. Je ne savais pas si ce que je ressens était normal. :’-(

1 vote
par marine059 (IP:xxx.xx4.159.65) le 23 octobre 2009 a 17H50
marine059 (Visiteur)

Mon ami m’a quitté hier, j’ai lu l’article est j’ai l’impression de passer par toutes les phases en même temps ce n’est peut être pas normal surtout que ca ne fait qu’un jour. Je doute de moi, je doute de tout, le matin meme il me dit qu’il m’aime on se dit des mots doux et du soir plus rien. J’ai l’impression de n’avoir jamais existé à ses yeux c’est dur :’-(

2 votes
par julie (IP:xxx.xx1.111.70) le 17 novembre 2010 a 15H50
julie (Visiteur)

Je vivais une relationnelle fusionnelle avec mon homme depuis 5 ans, on a eu enormément de coup durant notre relation mais on s’en sortait, on commencé à voir le bout du tunnel.

Apres une visite chez sa soeur qu’il n’avait pas vu depuis des années, mon homme a complétement changer de comportement comme si j’étais une etrangere (elle lui a monté la tête contre moi) je ne le reconnais plu comme si il avait oublier tout nos moments passé ensemble, il dit qu il m aime mais c vraiment bizarre. On s’est séparé depuis 4 jours, je vis cette epreuve difficilement, je ressent pleins de sentiments confus, mon coeur saigne, perte d’appetit, je dors tres mal,je suis complétement perdu !! Cette article décris exactement mon ressenti. Dure, dure trés peur pour mon avenir

5 votes
par nad (IP:xxx.xx7.195.31) le 14 mars 2011 a 20H57
nad (Visiteur)

salut...moi ca fait presque une semaine que cest fint après deux années difficiles cest moi qui est rompu mais jai peur d’avoir fais le mauvais choix meme si d(un autre coté je me sens soulagé. cette article décrit vraiment mon ressenti et cest vrai qu’après plus d’un an peu importe qui a rompu cest très difficile moi je vois pas comment je vais m’en sortir. jai aussi peur pour mon avenir malgré que je suis dans la vingtaine car quand on s’imagine finir sa vie avec une personne cest dur de se dire qu’on doit faire autrement.....

3 votes
par 974 (IP:xxx.xx5.190.21) le 28 mai 2011 a 14H43
974 (Visiteur)

Bonjour a tous cela fait bientot 1 mois que la personne a laquelle je tenait le plus au monde est parti et que je n’arrive pas a l’oublier. quand je lis cet article je me rencontre que je suis passé par toute les étapes de la culpabilité. j’ai meme essayé d’en finir avec la vie, ce qui a rendu de la tristeste dans le coeur de tout ce qui m’aime. je ne sais plus ou j’en suis et suis pret a tout pour que mon ame soeur revienne a chaque fois que je m’arrete de travailler je broie du noir. Je n’arrive pas a me projeter dans l’avenir sans elle. heureusement que ma fille est la ce qui me permet de ne plus faire de betise. si tu lis ce post sache que je t’aime et que je serais toujours la pour toi, tu te reconnaitra.

5 votes
par sonia86 (IP:xxx.xx1.14.188) le 13 juin 2011 a 11H13
sonia86 (Visiteur)

1 mois et demi que je ne le vois plus ; pour moi aussi c est l ’amour de ma vie . Je suis aussi passé par toutes les étapes de colere et de culpabilité. L’ étape suivante doit etre la réflexion, le recul , le respect de la decision de l’autre, meme si je l ’aime de tout mon coeur, je ne dois plus l ’attendre, et ne plus subir sa décision . sinon , on n avance pas , c’est difficile , mais respecter son avis c est l’aimer davantage . Il est irremplaçable, mais je dois prendre ma vie a bras le corps , c est la seule façon de s ’en sortir. Je suis passée par la tentative de suicide, en cela je suis une revenante, mais le courage de vivre c est de la maturité tout simplement. Courage donc.

2 votes
par fan (IP:xxx.xx2.22.155) le 21 juin 2011 a 05H07
fan (Visiteur)

Courage !, courage ! est le mot qui peut vous aider ! il faut se donner le temps de tout vivre même si cela nous fait mal. J’ai « perdu » mon amour il y a 21 jours(la dernière fois que j’ai la vue a été le 31 mai 201) c’était le moments de nous dire JE TAIME – AU REVOIR. Nous avons accordé de finir notre relation, cela ne pouvez pas la souffrance que je porte est énorme ! Les souvenir de notre amour me viennent tout le temps, son sourire, sa tendresse, sa voix son toutjours là – mais je continue en regardant en avant. Je travail 10 heures par jours – ça m’aide à m’en sortir – on a accordé de ne pas se revoir par un bout d temps ! c’est difficile mais on y persévéra et je sais comme vous tous et toutes que vous êtes capables de vos en sortir il faut continuer – regarder en avant même si le jours on les voit plutôt sombres, gris mais le soleil va y apparaitre je sui sûr de ça – bn courage et pour moi aussi

1 vote
par un coeur brise (IP:xxx.xx8.235.62) le 8 août 2011 a 07H11
un coeur brise (Visiteur)

Bjr, Je suis en pleine rupture et je sais pas comment, je vais faire pour la surmonte voilà.Je vais vous raconter en gros ma vie.Je me suis mariée une premiere fois et j’ai eu 3enfants de cette union apres 12ans de vie et 7ans de mariage j’ai decide de demande le divorce.Par la suite j’ai refais ma vie avec un mec avec qui j’ai ete heureuse et puis il m’a quitte j’ai souffert de cette rupture j’ai mis 1an avant de reouvrir mon coeur.Et puis j’ai fais la connaissance de celui qui me quitte aujourd’hui apres 5 ans de vie et 3 ans de mariage mais il me laisse avec deux enfants en bas age qui ont 2 ans et 17 mois et enceinte de son 3eme de 6 mois il m’a quitte le 2aout.Il m’a dis ne plus etre heureux avec moi et qu’il en avait marre de m’entendre crié a la maison c’est vraie c dernier temps j’avais remarque qu’il s’éloigne et j’ai tout fait pour me rapproche mais en vin.Je souffre que j’en suis arrive à vouloir me foutre en l’air car je supporte pas son absence de ne plus etre contre lui ni pouvoir l’embrasse.J’ai toujours eu peur de l’abandon.J’ai vu à plusieur reprise il y a quelque année une psy pour m’aide à comprendre mes reaction dejà j’ai apris à 21 ans enceinte de mon 1er enfant que celui que je croiais mon pere ne l’ete pas de plus, je ne me suis jamais entendu avec lui.Ensuite mon ex mari à laisser tombe nos enfants il y a 4 ans mtn donc cela a ete tres dur pour eux et moi car je voulais qu’il ait une relation normale avec leur pere, il les a abandonne aussi il n’a + de droit sur eux.Et mtn mon mari actuelle m’abandonne avec nos enfants,j’ai tout fais pour lui dire que je retournerais voir un psy chose que j’ai fait le lendemain pour lui prouve mon amour et pour sauve mon couple j’aimerais tellement comprendre pourquoi je suis comme ca .Mais ce qui fait le plus mal sait de voir que moi je l’ai aidé à une epoque de notre vie et qu’avec ce qui m’a fait vivre j’ai perdu mes ami(es) par amour pour lui je ne parle + à aucun membre de ma famille, il me reste juste ma belle-mere qui est malheureuse de ns voir malheureux et qui me considere comme sa fille.Il dit pas etre heureux pourtant il ns a laisse.Il a fait la meme chose avec son ex, il a eu deux enfants avec elle, il l’a quitte qd elle etait enceinte de 4 mois et son fils ete agée de 2ans et demi.Il ne connait pas sa fille encore aujourd’hui pourtant il a gagne son proces pour pouvoir la connaitre Donc,je me dis qu’il fera la meme chose avec le bebe. Il veut pas donnée une chance à notre mariage, je l’aime en mourrir je sais que j’ai un souci et je sais que je suis responsable mais de savoir que je vais accouche seule et qu’il etait la pour les autre sait dur j’ai peur de rejete aussi notre bou de chou que je porte et de savoir qui ne connaitra pas le bonheur de vivre avec ses deux parent me néanti car ses freres auront eu cette chance.En plus en 1 semaine j’ai perdu 5kg ,je mange plus je fais que pleure , ns vivons sous le meme toit jusqu’à qu’il est trouve un logement donc c’est encore plus douloureux . Si quelqu’un a vecu la meme chose merci de me dire comment vs avait survécu J’attend vos temoignage. un coeur brise

1 vote
par Missloyale (IP:xxx.xx6.255.182) le 7 janvier 2012 a 23H25
Missloyale (Visiteur)

Bonjour, Je vis une rupture difficile aussi, c’était l’homme de ma vie, j’étais la femme de sa vie, relation fusionnelle, tous les jours : "je t’aime mon cœur" "on ne se quittera jamais" "tu verras, on vieillira ensemble". Puis Cyril a rencontré Christine sur son lieu de travail, ils sont sortis ensemble durant 3 semaine avant que je le découvre... Incrédulité, déchirement, j’avais le cœur et le corps en feu, impossible de manger, je pleurais, j’avais la rage, la haine, contre eux, contre moi... Des idées de vengeance, de suicide, des mises en danger souvent. C’était tellement insupportable pour moi qu’on s’est accordé d’être amants chaque semaine. Cela fait depuis novembre maintenant. D’un côté, j’apprécie ces échanges qui me consolent quelques heures, et mon inconscient se réjouit certainement de savoir Christine trompée à son tour, même si elle ne le sait pas (pas très reluisant pour l’estime de soi mais bon...)... Et aussi de voir ce comportement de salaud qu’il a, me fait prendre conscience concrètement de son immaturité, de son incapacité à s’engager et qu’il n’est pas si intéressant que ça et ne mérite pas tout l’amour que je lui portais. C’est donc aussi une façon de me détacher de lui. Mais c’est difficile de renoncer aux rêves de famille unie et d’amour "pour toujours" qu’il m’avait promis... Mon esprit sait que je ne peux rien changer à la situation (il est parti pour une autre et n’a pas fait les choses proprement)(elle plane dans son amour pour lui et ne sait pas ses mensonges et sa duperie) et il n’y a pas de retour en arrière possible. mon cœur continue à souffrir, à aimer curieusement (maladivement ?) même si je sens que je me détache peu à peu, ça reste une expérience extrêmement traumatisante... Alors COURAGE à nous tous !, on va y arriver, tous avec des chemins différents, en prenant le temps, sûrement...

1 vote
(IP:xxx.xx2.107.239) le 19 août 2011 a 21H12
 (Visiteur)

je le vie aussi en ce moment ,je ne suis que souffrance et tristesse et je ne sais toujours pas pourquoi il me quitte ! et bien sur nous sommes ammenés a nous croiser souvent...mon passé et deja tellement triste sentimentalement ..la sa m a tuée car je ne mi attendais pas et je l aime infiniement je ne sais comment gerer.le temps mais la je ni crois pas. bien injuste...

1 vote
par coeurbrise (IP:xxx.xx9.64.113) le 19 août 2011 a 22H36
coeurbrise (Visiteur)

Bsr

je sais ce que sais de perdre celui qu’on aime car c’est tres dur en ce moment car en + a cause de tous se stress mon bebe a des baisse cardiaque donc je suis oblige d’etre suivi.Je l’aime tjr et sait dur car ns on vit tjr sous le meme toit pour moi c encore un echec.J’au bcp souffert aussi de l’abandon et l’a sait ce que je ressens .Mais enfant et le bebeque je porte qui etais un bebe de l’amour me donne la force de me leve tous les jours et de continue car eux non rien demande.Courage à toi aussi et à moi aussi

2 votes
par estelle (IP:xxx.xx5.7.43) le 29 mai 2012 a 23H00
estelle (Visiteur)

Bonjour , Je viens sur se site pour raconter mon histoire qui me fais terriblement souffrir ! Il ya quatres ans jai rencontrer mon premier amour , nous avons vécu des belles choses inoubliables ! cet amour s’est grandi et a continuer mais depuis quelque temps je découvre à quel point mon compagnion a changé , ce n’est plus le même , mensonges , désir de tromper sont mon quotidien ! Je n’arrive pas à faire face je suis tomber de haut et malheureusement je suis amoureuse ! quel conseil me donnerai vous ?

Nous avons déjà vécu une rupture qui c’est mal passé dans un 1er temps pour lui et ensuite pour moi je suis tomber dans une sorte de dépression manger plus , dormer plus, parler plus etc !!!!

J’engoise à l’idée de revivre ca , malheureusement je peux pas continuer comme ca !

1 vote
par lala (IP:xxx.xx0.132.26) le 5 août 2012 a 17H51
lala (Visiteur)

Bonjours sa fait présentement 2 semaine et demi quelle ma quitte la vie à arrêter de tourné on dirais elle me manque terriblement sa chaleur sa voix cest yeux c’est lèvres son cœur qui bat sur ma poitrine son parfum tout me manque de elle saa fesais un relation de 4 ans que nous avions du jour au lendemain elle mavoue quelle ne maaime plus elle me pousse. Dans un puit sans fond je me sens enfocer de plus en plus sans elle je surveille mon cellulaire et son compte fb chaque 10min dans lespoir quelle mecrive la peur quelle trouve un autre homme me ronge à l’intérieur nuit dinsomnie a volonter quand je reussi a me fermer les yeux un reve passe et soit cest un reve dont je suis heureux avec elle soit c’est le cauchemar de la voir avec un autre me reveilant en sursaut je regarde acoter de moi mais elle n’est pas la pour la serrer dans mes bras elle ma dit quelle voulais vivre sa vie de jeunesse je comprend plus ce que j’ai fait pour quelle disparaise quelle moublie on dirais quelle a passer cette épreuve comme si rien n’était et que moi je sombre dans le noir total si quelqu’un a des conseil je les prendrais volontier car pour le moment je tourne en rond :(

1 vote
par linda (IP:xxx.xx0.29.129) le 3 novembre 2012 a 13H55
linda (Visiteur)

je vie la emem chsoe et ca seulement deux jorus uqil es aprti ila trouver pelin de sutuation nul pour me laisser ya quelque chose en ariere de ca

1 vote
(IP:xxx.xx3.98.46) le 8 août 2012 a 16H15
 (Visiteur)

bonjour a tous je vous ecrit car je suis trop mal dans ma vie actuelle j’etais avec l’homme le plus parfait du mon de je laimais tres tres fort et lui aussi malheureusement au bout de 4 ans jai commencer a douter de son amour car jme sentais un peu seule . il a pas vu que je n’allais pas bien et n’a pas remarqué mon detachement vis a vis de lui c’est alor qu’ un ancien camarade de classe a repris contact avec moi et ma dis de belle choses choses que j’attendais de mon compagnon les jour on suivit et j’ai decidé de quitter mon conjoint alors qu’il a rien vu venir . j’ai demenager et me suis installé avec mon copain actuel. malheureusement cela ne ce passe pas comme il le faudrait il est cool mais sa ne suffit pas je repense a mon ex et ceux depuis 6 mois date a laquelle je suis partie je l’aime toujours et j’ai du mal a tourner la page car il me completer beaucoup trop en 4 ans de relation on c’est jamais disputer on s’entendais parfaitement bien . au jour d’aujourdui je suis en pleine depression j’ai arreter mon travail , perdu du poids , fais un sejour a l’hopital et pleure en secret . je parle tres souvent a mon ex car il me manque beaucoup trop .

1 vote
par mouna (IP:xxx.xx0.217.7) le 25 octobre 2012 a 23H28
mouna (Visiteur)

je n’ai pas arrêté de lire et de relire cet article tellement il m’a touché , j ’ai trouvé ici l’expression de toute la douleur que je suis entrain de sentir ,et moi qui croyait etre la seule a souffrir ! c’est ici que j’ai trouvé les mots qui me faisaient défaut !! bravo !

1 vote
par Neil (IP:xxx.xx8.230.192) le 13 janvier 2013 a 15H43
Neil (Visiteur)

Je ferais n’importe quoi pour revoir a nouveau son sourire et pouvoir me perdre dans c’est yeux et nous retrouver... cela fait maintenant 1 ans 1/2 que nous étions en couple et que tout ce passais pour le mieux, a mes yeux... aujourd’hui après presque une semaine de séparation ’pause’ suite a ma jalousie et a une perte de confiance mutuelle je ne sais quoi faire... nous nous aimons encore, mais pourtant nos monde ne sont pas vraiment les même, je sais qu’elle est encore amoureuse tout comme je le suis, notre relation étais peut être trop fusionnelle et la différence d’age trop importante, étant 10 ans plus âgée qu’elle, il est clair que l’on n’a pas les même objectif, aujourd’hui je dois la laisser réfléchir et lui laissé de la distance, mais je ne sait comment faire elle hante constamment mes pensée...

2 votes
par Liquide bleu (IP:xxx.xx4.23.174) le 6 février 2013 a 15H39
Liquide bleu (Visiteur)

J’ai aussi envi de laisser une trace, ici, de mon experience. Je pense que le besoin d’exterioriser est humain et naturel. J’ecris dans le but de poser des mots sur mon chagrin et de parler de mon experience sans aucune attente particuliere. Libre a vous de commenter ou non.

J’ai connu cette fille qui etait en echange universitaire dans mon l’université en 2010. Au debut il s’agissait d’une histoire sans grande importance, mais deja terriblement riche en tendresse et en complicité. Il faut savoir que je suis un sentimental, un romantique et que les histoires sans lendemain ne m’interessent pas du tout, j’ai besoin d’eprouver quelque chose de suffisament intense pour m’adonner a une relation, ce qui me complique parfois la vie.

Bref.

Nous avons ete separé malgres nous par la fin de session, elle devait retournee en france. Cela a ete le debut d’un nouvelle etape dans notre relation, une etape que j’appelle, la distance ! 6000km d’ocean, de liquide bleu, separant la France du Québec. Cependant a force de continuer a partager, a echanger par messages, par email, par skype, et a se projeter dans l’eventualité d’un projet de retrouvailles, on a finit par se retrouver. En effet, j’ai ete en france pour l’ete et on a passer beaucoup de temps ensemble, puis ca a été le debut d’une grande série d’aller/retour, de decallages horaires, aeroports, de retrouvailles et d’aurevoir avec le lots d’intensité que chacun de ces moments nous apportent... En l’espace de 2 ans, on s’est retrouvé grace à nos projets et à notre determination 7 fois pour des periodes variant de 1 semaines à 4 mois, que ce soit en france, au quebec ou dans les caraibes. L’année derniere à la meme periode, nous avons vécu une periode de grand doute, on s’est meme laisser pendant 5 mois de Decembre a fin avril. Je pensais que notre histoire etait finit... Et je vivais avec... enchainant maladroitement 2 relations insignifiantes, elle en a fait de meme en quantité et certainement en qualité. Cependant on s’est revu ! Hey oui ! Cela a suffit pour relancé la machine d’Amour :) Notre relation a prit une nouvelle tournure a partir de ce moment la, on etait encore plus complice, plus fou et plus amoureux que jamais ! On a passer 4 mois d’affilés ensemble a montreal, c’etait formidale ! juste avant qu’elle repartent en france pour 2 mois. Ensuite on s’est revu dans les caraibes, en Guadeloupe, 1 semaine. Formidale ? oui ! Intense ? oui, toujours ! Puis on repartait encore une fois dans nos pays respectif ; moi le quebec, elle, la France. Apres 2 autres mois loin l’un de l’autre, elle revenait enfin, ce mardi dernier, au debut fevrier ! et cette fois pour de BON (18 mois minimum pour son premier boulot). On était heureux, on pensait qu’on allait enfin etre reunit, meme si elle habite montreal et que je suis a Ottawa, on allait se voir les week end, le temps que je finisse mes 3 mois d’etudes. et la... ! Choc... ! Le bonheur s’est vite estompé, puisque ces retrouvailles ont ete un veritable desartre. Une catastrophe, dont voici les details : Moi voulant passer du temps juste avec elle, elle voulant prendre ses reperes, retrouver quelqu’uns de ses amis qu’elle avait quitter cet ete et commencé tout doucment a s’integrer, se faire a l’idee qu’elle commencait une nouvelle page de sa vie. Je l’ai etouffer et j’ai ete trop exigent avec elle, ne tentant pas compte de ces besoins pourtant legitimes, je la voulais juste pour moi alors qu’elle avait d’autres besoins dont je n’ai pas tenu compte. J’ai super mal reagis face à son attitude distante, j’ai ete intolérant envers elle, ses amis, ses colocataires... On s’est engueulé, on a crié, ca debordait, j’ai dis des choses que je regrette... La catastrophe. On etait sencé passé 5 jours agreable, on s’est engueulé 2 jours, on a dormi ensemble 2 jours... sans se touché ou pire encore en se forcant ! la passion n’y etait plus, puis j’ai dormi chez un ami, l’avant dernier jour on s’est parlé ; Je lui ai dit que j’etais au coeur de mes etudes, que mes priorités etaient a celles ci, elle m’a dit que sa flamme etait toute petite en ce moment, phrase qu’elle m’a emprunté, je lui avait dit 2 jours avant mais que je ne pensais pas, qu’elle ne voulait plus aller a Ottawa, 1 week end sur 2 comme c’etait prevu, avant son arrivé. Comme on dit ca a été pour moi, grand reveur que je suis un brusque retour à la realité. Il faut tout de meme noter que je commencais a la sentir plus distante depuis 2 mois, au travers de ses messages , je mettais ca sur le dos de ses pre-occupation de ca nouvelle vie Montrealaise qu’elle commencerait prochainement, mais je vivais deja mal cette attitude.

A la suite de notre discussion, on s’est dit qu’on devait se laisser du temps, de l’espace. On a pleurer, on etait vraiment super triste, juste avant que je prenne la route vers gatineau. Mais depuis que je suis revenu a Gatineau j’ai l’impression que notre histoire est finit, que nos priorités ont forcés les choses et qu’on se retrouve malgres nous a ne plus pouvoir vivre ce dont on a tant rever ! J’ai tellement de mal a ne plus lui ecrire, a ne pas l’appeler. Je l’ai deja appele 2 fois depuis que je suis revenu, il y a 3 jours. Et au finalement l’appeller pour essayer d’arranger les choses ne regle rien, bien au contraire : cela me deprime et cela la stresse ! Cette notion d’espace me tue ! C’est tout l’inverse de ce que je desirais.

Je reconnais que l’avenir semblait compliqué. On n’etait plus sur la meme longueur d’onde ; j’en suis a la fin de mon Bac, mon esprit orienté vers ma maitrise, elle a finit ses etudes et commence son insertion dans la vie active. On ne vie pas dans la meme ville. Il me reste 3 mois d’etude a faire a Ottawa, mais j’ai une session tres tres chargée, j’ai pris 7 cours alors que la norme temps plein est de 5. Alors meme les weekend je dois travailler... De plus je planifie un voyage avec mon cousin à la fin de la session, un voyage en asie, pour une periode de 2 mois ! Je ne sais pas si ce voyage est une bonne idee puisqu’il va me mettre beaucoup de pression... mais je suis un reveur ne l’oublier pas. Si je fais ce voyage je reviendrais au Quebec, certainement a Montreal vers la mi juin, le plan c’etait qu’on vive ensemble le temps que je me trouve un appart puis qu’on passe du temps ensemble durant l’été, l’autonme, l’hivers... vous l’avez compris.

Cette fille etait un point d’equilibre dans ma vie, elle me permettait d’exterioriser certaines choses, elle m’apportait beaucoup. Je n’ai jamais connu une fille aussi douce, juste d’en parler ca me rend dingue, vous n’imaginez pas la douceur de ses mains. La finesse de ses traits... La perdre,la sentir s’eloignée c’est tres difficile, d’autant plus que mon reseau social est restreint en ce moment puisque je n’ai pas le temps pour ca. J’etudie ! Beaucoup. Je pense que c’est un autre facteur de complication, je passe trop de temps seul, a marmonner mes problemes, a souffrir, a esperer un message de sa part, un signe qui me dise : Ok, c’est beau, je suis prete ! Quel con... ! Ici je me sourris ! Reveur je vous ai dis plutot hein ?

Cette histoire a son lot de complication, seulement elle n’est pas banale, je pense que si on a reussit a se faire violence et ici je pese mes mots puisque une relation a distance c’est parfois tres compliquer ! Donc si on a reussit a se faire violence, a passer au travers de toute ces etapes je me dis qu’il y a forcement quelque chose de fort et d’emotionnellement intense qui nous lie. Sur certains points on etait en osmose totale, soyons franc on adorait le sexe ensemble. Sur d’autre point on l’etait un peu moins.

Quelques chose qui m’angoisse c’est le manque, pour elle notament. Que se passera-t-il lorsqu’elle aura envie ? Est ce qu’elle se tournera vers moi ? ou elle ira voir quelqu’un d’autre, ce qui metterait definitivement terme notre amour conditionnel, et necessairement exclusif ! Et moi comment je dois gerer le manque ! C’est avec elle que j’ai envi de passer c’est moments la, avec personne d’autre sauf que, je suis un homme, on a des besoins, deja que 2 mois c’est longs... maintenant... je fais quoi ? j’attends encore ? combien de temps ?

Je m’inquiete aussi de ne plus jamais trouver une fille que j’admirrais autant, qui m’apportait autant de belles chose et avec qui je me sentais bien ! On a fait tellement d’activités elle et moi ! On croquait la vie a pleine dents !

Le sentiment de perte me fait mal ! Je l’aimais tant ! Je souffre en ce moment et je traverse une phase d’incertitude qui amplifie tout mes autres problemes, que ce soit d’orientation, scolaire, d’amitié. Mon equilibre emotionel vient d’etre gravement secoué, je me surprends a pleurer sous la douche, le matin, en ecoutant des chansons. Pourquoi est-ce si difficile pour moi ? Quant est il pour elle ?

0 vote
par lou (IP:xxx.xx4.144.245) le 17 mars 2013 a 22H54
lou (Visiteur)

Bonsoir, jai 17ans, jai vécu mon premier amour pendant deux ans. C’est vrai que c’était a distance mais on était heureux. À noël on a passé une semaine ensemble ; autant vous dire que c’était exceptionnel. Il est parti de chez moi le samedi 5 janvier au matin, et le soir même il me quittait pour une bombe. Je supporte toujours pas la rupture, je vais pas bien j’ai l’impression de devenir folle, je ne me contrôle plus, j’ai mal, tellement mal. S’il vous plait, aidez moi je suis perdue, je n’ai plus de vie, plus de rêves, plus de projets, il m’a tout pris. Vais-je oublier un jour ? Est-ce que je vais réussir à me réveiller sans avoir peur un jour ? S’il vous plait aidez moi je vous en prie...

0 vote
par Nath78 (IP:xxx.xx2.98.240) le 2 septembre 2013 a 00H33
Nath78 (Visiteur)

Bonsoir, Je me separe ce soir de l’homme de ma vie, de mon ame soeur.... En lisant ts les commentaires, je viens de m’apercevoir que je n’ai jamais eu de "je t’aime" en 2 ans de vie commune. D’ailleurs on se frequente depuis 2010 et jamais je n’ai eu de mots d’amour.... Pk je me suis donc attachee à lui car finalement, je n’etais pas vraiment heureuse... Malgré ca, il m’annonce ce soir que c’est fini et je suis aneantie.... Je n’arrive pas à pleurer et mon coeur ne me fait pas trop mal malgré tt ce ke g pu faire pour notre couple.... G demenagé pour lui, je suis ensuite revenue ds ma region pour lui, et moi, pour moi, quesqu’il a fait ? En fait, rien de beau, romantique, genial.... Mais il etait la et l’amour ne s’explique pas. Je suis devastée par cette annonce mais je ne lui en veut pas car je l’aime et pour le laisser partir, croyez moi, il en faut de l’amour ! Mon fils va le reclamer, il a 6 ans, mais je pense qu’un enfant peut facilement se detacher de qq1 surtout si c’est pas son pere.... Enfin je crois Il va falloir que je discute bcp avec lui... Le plus dur va etre tte la reorganisation de mon nouveau statue de celibataire... Je ne suis peut etre pas faite pour une vue de couple :(

J’avais besoin de coucher ces qq mots pour evacuer des pensees qui m’airaient faites exploser le crane. Jespere m’en sortir....

0 vote
par Philippe (IP:xxx.xx8.44.161) le 25 octobre 2013 a 16H53
Philippe (Visiteur)

Bonjour,

Ma femme m’a quitté après 22 ans de vie commune nous avons 3 enfants 12, 9, 6 ans.

Je suis complément perdu je l’aime encore mais notre relation a toujours été difficile cris agressions reproches depuis le début mais non pour moi c’était normal. En fait non ce n’est pas normal de s’engueuler tout le temps, aujourd’hui je suis soulagé, mais je suis triste car elle a rompu tout contact donc pour gérer les enfants c’est difficile.

Le vrai soucis c’est qu’elle est avec une espèce de secte depuis quelques année ( Sri thatata) elle est complètement transformée avec cette affaire moi j’ai peur pour elle et les enfants...

La fille qui l’"a embarqué dans cette histoire était DRH quand on l’a connu en 2002, elle a démissionné pour devenir médium, elle a influencé ma compagne depuis toutes ses années aujourd’hui cette personne passe avant moi et les enfants ma compagne dit l’aimer plus que tout ma femme ne le reconnait pas et j’ai vraiment peur pour elle.

Simplement pour moi c’est fini elle ne me connait plus comme ci j’était mort elle est partie le 1 octobre 2013.

C’est très dur à vivre car c’est une belle personne qui m’a donné beaucoup d’amour et de joie.