Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vacances : des aliments à ne pas ramener en souvenir
Vacances : des aliments à ne pas ramener en souvenir
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
26 juin 2013
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Vacances : des aliments à ne pas ramener en souvenir

Vacances : des aliments à ne pas ramener en souvenir

C’est pratiquement les grandes vacances, et les douaniers des aéroports font déjà des découvertes surprenantes dans les bagages : viande de singe ou d’antilope ou même pangolin en provenance d’Afrique. Ces « souvenirs culinaires » sont en contradiction totale avec les réglementations qui concernent certaines denrées alimentaires, à ne surtout pas rapporter en Europe. Ces produits, comme un simple jambon, peuvent en effet réintroduire des maladies infectieuses et éradiquées et véhiculer des agents pathogènes.

Certains vacanciers veulent faire preuve d’originalité en ramenant de voyage de la nourriture locale. Mais celle-ci peut parfois être source de danger, causant des maladies diverses. Les douanes et les services sanitaires adressent ainsi un message commun à l’attention des amateurs de destinations plus ou moins lointaines : Introduire sur le sol européen de la viande ou des produits laitiers, dans le cadre d’un retour de vacances, est un acte strictement interdit.
 
Les risques sont légion : Il peut être question, entre autres, de fièvre aphteuse ou de peste porcine. Philippe Allonneau, inspecteur des douanes d’Orly, indique dans la foulée qu’« on peut par exemple trouver du foie gras israélien mal conditionné. Ou, en provenance d'Afrique, de la viande fumée dans laquelle des mouches ont pu pondre et qui arrive dans des bagages de voyageurs pour être ensuite servie dans des restaurants d'Ile-de-France ».
 
Alain Guignard, vétérinaire à la direction de la protection des populations du Val-de-Marne précise pour sa part que « les singes peuvent transporter le virus Ebola, fièvre hémorragique foudroyante qui tue, en République démocratique du Congo notamment ». Pour rappel, en 2012, les douanes ont saisi en France 31 tonnes de marchandises sanitaires non conformes, essentiellement de la viande, souvent en provenance d'Afrique ou d'Asie.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes