Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Une alimentation sans céréale et sans gluten pose telle des risques de carences ?
Une alimentation sans céréale et sans gluten pose telle des risques de carences ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
27 octobre 2014
Auteur de l'article
Guillaume, 9 articles (Rédacteur)

Guillaume

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
9
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

Une alimentation sans céréale et sans gluten pose telle des risques de carences ?

Une alimentation sans céréale et sans gluten pose telle des risques de carences ?

Aujourd’hui le sujet du sans gluten a de plus en plus de couverture médiatique.

Que se soit à la radio, dans les journaux ou à la télé tout le monde y va de son petit reportage sur ce sujet à controverse.

A 99% les « experts » qui seront invités en plateau dénonceront "un effet de mode", une "absurdité" et ils brandiront le fameux argument "les personnes qui suivent un régime sans gluten s’exposent à des carences en fibres, minéraux et vitamines !".

Ah bon ?!

Examinons la réalité.

I. Les céréales ne sont pas nécessaires à la vie

Le gluten se retrouve principalement dans les céréales et notamment le blé qui est la plus consommée. On va donc élargir le débat aux céréales.

A chaque fois qu'on entend l’argument des carences il faut se poser les questions suivantes :

  1. Comment les personnes atteintes de la maladie cœliaque (intolérance au gluten) font-ils pour survivre ?

  2. Comment nos ancêtres du paléolithique ont-ils fait pour survivre pendant des millions d’années avant la révolution agricole qui n’est survenue qu’il y a 10000 ans ?

  3. Plus proches de notre ère comment les populations primitives de chasseurs-cueilleurs (indiens, aborigènes, Inuits...) ont-ils fait pour survivre ?

  4. Comment les millions de personnes à travers le monde qui ont décidé de suivre une alimentation de type paléolithique peuvent-ils bien survivre ?

Le but de cet article n’est pas de répondre à chacune de ces questions mais de montrer qu’il y a quelque chose qui cloche avec cette théorie de la carence. D’autant plus qu’on sait aujourd'hui que les populations primitives et les personnes qui suivent une alimentation paléo sont en bien meilleure santé que la population générale.

Notre histoire et notre évolution nous montre donc que les céréales n’ont pas toujours été présentes et ne sont pas vitale dans notre alimentation.

Mais voyons voir plus en détails s’il y a vraiment une possibilité de carence.

II. Céréales VS Légumes : les chiffres

Je me dis que s’il y a un risque de carence alors c’est sûr les chiffres vont nous le montrer.

Je suis donc allé sur le site de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et plus particulièrement la base de données CIQUAL qui fournit les valeurs nutritionnelles de plus de 1500 aliments.

J’ai pris les valeurs nutritionnelles de 3 féculents et 3 légumes courants. Voici les aliments que j’ai retenu :

  • Épinards

  • Tomates

  • Courgettes

  • Pain

  • Riz

  • Pâtes

Il n’y a pas de gluten dans le riz mais c’est l’une des céréales les plus consommée. Avec toutes les valeurs j’ai fait une moyenne sur les légumes et une moyenne sur les céréales puis j’ai fait un calcul pour obtenir la quantité de fibres, de minéraux et de vitamines à calorie équivalente.

Voici ce que j’ai obtenu sous forme de graphique :

Sur ce graphique le vert représente les légumes et le jaune les céréales. On note clairement une dominante de vert partout sauf sur l’amidon et les glucides qui sont hors sujet.

J’ai ensuite fait des moyennes sur les différentes catégories à savoir minéraux, fibres et vitamines (hors beta-carotène). Voici ce que j’ai obtenu :

Ce qu’on constate c’est que les céréales comprennent 8 fois moins de fibres, 9 fois moins de minéraux et 150 fois moins de vitamines. Les chiffres sont surprenants et parlent d'eux même..

Pour aller plus loin j’ai alors décidé de faire les mêmes calculs avec les versions complètes de ces céréales qui d’après le PNNS sont "sont beaucoup plus riches en de nombreux nutriments favorables à la santé". Sérieusement ? Voyons voir ça.

 

 

Résultats : 5 fois moins de fibres, 7 fois moins de minéraux et 70 fois moins de vitamines ! C’est ça des aliments ultra-riches ?!

Résumons donc les chiffres : sur aucun nutriment les céréales ne sont supérieures aux légumes. Tant que celles-ci sont remplacées par des légumes dans l’alimentation de tous les jours il n’y a donc aucun risque de carence.

C’est même le contraire qui se passe puisque la dernière étude INCA2 a montré que les français mangent 25% de féculents et pourtant dans le même temps une grande partie de la population est en carence notamment en vitamine B1, B2, B6, C, D, E, magnésium, fer et zinc. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Les céréales sont parmi les aliments les plus pauvres nutritionnellement parlant. On essaie de nous faire croire qu'elles sont indispensables mais dans le cadre d'un rééquilibrage alimentaire les éliminer de notre alimentation ne comporte aucun risque de carence à partir du moment où elles sont remplacées par les légumes.

En chemin vous risquez aussi d’améliorer votre santé et comme moi de perdre du poids :)

Guillaume - http://www.maigrir-viteetbien.com

POST-SCRIPTUM


Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté