Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un spray qui rend ivre sans les effets néfastes de l’alcool
Un spray qui rend ivre sans les effets néfastes de l'alcool
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 mai 2012 | 5 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un spray qui rend ivre sans les effets néfastes de l’alcool

Un spray qui rend ivre sans les effets néfastes de l'alcool

Le designer français Philippe Starck a crée, en collaboration avec le scientifique franco-américain David Edwards, un petit aérosol permettant en un coup de spray de devenir ivre tout en étant préservé des effets néfastes de l’alcool. Cette innovation est présentée dès le 2 mai au Laboratoire, à Paris. 

Le produit, qui a reçu le nom de Wahh Quantum Sensations, apporte 0,075 ml d’alcool a chaque pulvérisation. La quantité est certes infime (en comparaison, un litre de bière à 5% Vol contient 50 ml d’alcool), mais elle est suffisante pour procurer une sensation d’ivresse pendant quelques secondes. Reste que les amateurs de sensations fortes risquent de trouver la trouvaille un peu light. Le Monde en convient : « Bourré pendant quelques secondes ? Les acharnés de la Valstar, les imbibés du Pastis et autres nostalgiques de la fée verte trouveront sans doute cela un peu court. On ne pourra pas leur donner complètement tort ».

Il est donc bien entendu que le "Wahh", présenté en bâtonnet pouvant libérer jusqu’à 21 pulvérisations, ne viendra pas concurrencer la vodka ou la tequila, mais viendra offrir une quantité minimum d’alcool pour que les microparticules viennent stimuler le cerveau tout en offrant de vraies sensations au palais. En bref, comme l’indique Philippe Starck, « un quantum d’alcool sans risque d’alcoolémie ». Et David Edwards d’ajouter que le "Wahh", qui devrait être commercialisé sous forme de bâton de rouge à lèvre pour la somme de 20 euros, « est un spray alimentaire nouvelle génération qui augure un développement vers d’autres formes de nutrition ». Cette nouveauté sera au centre d’une exposition accessible à tous à partir du 4 mai prochain, et devant se poursuivre jusqu’au 22 juillet, au Laboratoire (dans le 1er arrondissement de Paris).
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes
Commentaires
9 votes
par trape (IP:xxx.xx7.218.131) le 2 mai 2012 a 21H26
trape (Visiteur)

Aussi inutile et néfaste que les édulcorants car cela entretient le comportement de recherche d’ivresse.

9 votes
par Patrick Samba (IP:xxx.xx7.226.8) le 3 mai 2012 a 10H29
Patrick Samba (Visiteur)

Bonjour,

Whouah, pardon Wahh, génial ! Tip-top ! Le panard ! Un nouvel opium du peuple, avec autorisation administrative de commercialisation, design, plan marketing, et tout et tout...et plein de journalistes critiques en faisant la promo ! Hyper, super, méga génial !

Et toujours pas d’équivalent pour la coc et l’héro, et toujours pas autorisées ? Wahh, super-méga nul !

1 vote
par Luxum (IP:xxx.xx3.139.26) le 3 mai 2012 a 13H09
Luxum (Visiteur)

Du bonheur en spray ? On frôle dangereusement le soma là.

2 votes
par Abou Antoun (IP:xxx.xx2.238.215) le 3 mai 2012 a 13H38
Abou Antoun (Visiteur)

Avec les antidépresseurs et les anxiolytiques on y est déjà (remboursés par la sécu !)

3 votes
par jacques (IP:xxx.xx2.214.180) le 3 mai 2012 a 16H29
jacques (Visiteur)

tous les psychotropes sont mauvais qu’ils soient illégaux,légaux ou remboursés par la sécu !