Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un seul chiffre pour indiquer si un aliment est sain...
Un seul chiffre pour indiquer si un aliment est sain...
note des lecteurs
date et réactions
18 novembre 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Monique LASRY, 16 articles (Diététicienne)

Monique LASRY

Diététicienne
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un seul chiffre pour indiquer si un aliment est sain...

Un seul chiffre pour indiquer si un aliment est sain...

Vous trouverez ci-dessous un article d’un blog americain que j’ai trouvé intéressant parce qu’il rapporte un essai d’étiquetage , parmi d’autres, pour aider le consommateur a choisir des aliments sains lorsqu’il fait des courses.Il note les aliments de 1 à 100 ;100 c’est sain, 1 ce n’est pas un aliment sain.
J’ai choisi cet article parce que sa conclusion est la même que la mienne : moins les aliments sont transformés et mieux c’est pour le corps humain.

Par exemple, si vous aimez la purée il vaut mieux acheter des pommes de terre, les faire cuire et les ecrasez, plutôt qu'acheter de la puree toute faite en flocons ;

Par ailleurs aucun système ne prend "TOUTES" les caracteristiques d'un aliment en compte avant de le classer ;mais ça peut donner une idee et d'un coup d'oeil on voit une chose simple :les aliments des marchands de fruits et légumes ont des bonnes notes (élevées) tandis que les aliments des epiceries , en boites ou en paquet ont de moins bonnes notes.
 
Bonne lecture !

Avez vous besoin d'une antisèche pour manger sainement ?

Eh bien devinez quoi, quelqu'un a finalement trouvé comment simplifier le système d'étiquetage alimentaire obligatoire du gouvernement fédéral que nous trouvons tous si confus !
 
Yup, il n'a fallu que 15 scientifiques de l'Université Yale- de recherche sur la prévention pour comprendre cela. Le Dr David Katz de l'Université Yale-Griffin Hospital et son équipe ont mis au point une nouvelle technique de l'étiquetage des aliments facile à lire, appelé le système de notation Nuval qui est basé sur un algorithme appelé l'indice de la qualité nutritionnelle globale (ONQI). C'est un peu comme une feuille d'anti-sèches pour une alimentation saine.
   
Le ONQI évalue les aliments en utilisant un algorithme complexe :
"L'indice de qualité nutritionnelle globale (ONQI) est un algorithme conçu qui génère un score sommatif de la" qualité nutritionnelle globale » d'un aliment en fonction de sa composition en micronutriments et en macronutriments et plusieurs autres propriétés nutritionnelles (par exemple, la densité d'énergie) . Le ONQI est en outre conçu pour stratifier les aliments dans un ordre de classement à la fois universelle (ie, l'ensemble des catégories d'aliments) et au sein de catégories d'aliments spécifiques (par exemple, pains, céréales, desserts glacés, etc), tout en évitant la caractérisation de la nourriture comme « bonne » ou « mauvaise » en termes absolus."
 
Autrement dit, le système ONQI permettra d'évaluer « tous les aliments dans une épicerie sur une échelle de 1 à 100, 100 étant le plus sain. Le système ONQI ne nécessite pas de calculs complexes pour les consommateurs, créditant des points aux aliments lorsqu'ils contiennent des vitamines, des fibres et des grains entiers, tout en leur débitant des ingrédients comme le sel, le sucre et le acides gras trans.
 
Ce système est une simplification sur les étiquettes nutritionnelles exigées par le gouvernement et la pléthore de logos et slogans censés indiquer une bonne qualité nutritionnelle. Le but est d'aider les consommateurs face à la pléthore d'allégations, marketing, slogans et revendications dans les rayons alimentaire, qui font croire au consommateur que des produits n'ayant aucune valeur nutritionnelle, sont « sains ».
Le système ONQI s'efforce de définir la qualité nutritionnelle d'un aliment en fonction de son influence sur l'ensemble des objectifs diététiques et non les revendications du fabricant.
 
Ci-dessous une liste d'exemples d'aliments évalués à l'aide du système ONQI récemment publié dans le magazine National Geographic :
Brocoli-100
Bleuets-100
Orange-100
Haricots verts-100
Ananas-99
Radis-99
Courges d'été-98
Pomme-96
Chou vert-96
Tomate-96
Clémentine-94
Pastèque-94
Mango-93
Lait écrémé-91
Les figues fraîches-91
Raisins-91
Banane-91
Avocat-89
Gruau-88
Blackberry-83
Saumon sockeye-82
Amandes crues-82
Raw pacanes-82
Roquette-82
Le riz brun-82
Snapper-82
Lait (1% de matière grasse) -81
Crevettes-75
Couscous-72
Raw pistaches-70
Sans beurre non salé popcorn-69
Thon en conserve à l'huile, égouttées-67
Végétarien mélangez-63 Soupe pois cassés
Gruau instantané-61
Les ananas en conserve dans leur jus-60
Le riz blanc-57
Sans sodium club soda-56
De lait (2% de matières grasses) -55
Rénale Haricots-53
Lait (entier) -52
Coquilles Saint-Jacques-51
Pâtes-50
Les conserves de pois-49
Pruneaux-45
NY bande de steaks-44
Vanille yaourt-43
Jus d'orange-39
poitrine de poulet sans peau -39
Pêches en conserve dans du sirop léger-37
Homard-36
Les pommes séchées-34
Jus de tomate-32
Condensé split-soupe aux pois avec jambon-32
Pain blanc enrichi-29
Poulet entier avec la peau-28
Raisins-26
Hamburger (75% de maigre) -25
Croustilles de pommes-24
Les olives vertes-24
Bagel-23
Soupe aux tomates condensée-23
Le beurre d'arachide-23
Sorbet-23
Réduction des matières grasses à la crème aigre-22
Crème de brocoli condensée-21
Salées, rôties à sec arachides-21
Pouding au chocolat instantané-20
Fried Egg-19, de fromage suisse-17
Régime de soda-15
Centre-du bacon coupé-13
Pretzel bâtons-11
Chocolat-10 Dark
Pain blanc-9
Salami-7
Chien-chaud 5
Bouffées-4 fromages
Chocolat au lait-3
Tarte aux pommes-2
Reg. couper le bacon-2
Saltine craquelins-2
Soda-1
Popsicle-1

 

 

Cela signifie-t-il que nous n'avons pas besoin de lire les étiquettes ? Pas tout à fait. Gardez à l'esprit que le système de notation ONQI ne prend pas en considération les éventuels additifs et conservateurs, comme MSG , aspartame etc. que l'on retrouve dans de nombreux aliments transformés. Ainsi la lecture des étiquettes est toujours nécessaire.
 
Bien que ce système de notation peut être intéressant et que certains peuvent le trouver utile, il suffit d'utiliser une règle simple pour manger sain. Quelle est-elle ? Restez loin des ALIMENTS TRANSFORMÉS ! Système de classement ou pas, si vous mangez la plupart des fruits et légumes frais bio, vous n'aurez pas besoin de vous inquiéter sur les chiffres !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes
Commentaires
0 vote
par trape (IP:xxx.xx7.65.251) le 18 novembre 2011 a 19H27
trape (Visiteur)

Il faut rendre à César...et à Césarine ce concept d’aliments "SAIN" et "LIM", publié en 2007, dans J Nutr et dont les auteurs sont Darmon.Michel, Darmon Nicole, M.Lafay et L.Drewnowski. Pour être un peu chauvin : il s’agit d’une publication française.Tout cela est repris dans un livre publié chez Lavoisier, Inserm, Tec Doc (L’équilibre nutritionnel, Darmon), en 2008 .