Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Trop manger peut doubler le risque de perte de mémoire
Trop manger peut doubler le risque de perte de mémoire
note des lecteurs
date et réactions
8 mars 2012
Auteur de l'article
Fondation Louis Bonduelle, 53 articles (Association)

Fondation Louis Bonduelle

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
53
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Trop manger peut doubler le risque de perte de mémoire

Trop manger peut doubler le risque de perte de mémoire

Une nouvelle étude suggère qu’une consommation élevée de calories peut augmenter le risque de perte de mémoire ou d’une déficience cognitive chez les personnes âgées de plus de 70 ans.

L'étude a porté sur 1 233 personnes entre 70 et 89 ans non atteintes de démence et résidant dans le comté d'Olmsted, Minnesota. Parmi elles, 163 avaient de légères déficiences cognitives. Les participants ont répondu à un questionnaire alimentaire en indiquant la quantité de calories ingérées, puis ils ont été divisés en trois groupes en fonction de leur consommation calorique quotidienne. Un tiers des participants consommaient entre 600 et 1 526 calories par jour, un tiers entre 1 526 et 2 143 et un tiers entre 2 143 et 6 000 calories par jour.

Les risques de légères déficiences cognitives ont été multipliés par 2 entre le groupe consommant le plus de calories et celui en consommant le moins. Les mêmes résultats ont été observés, après ajustement des facteurs pouvant influer sur le risque de perte de mémoire (antécédents d'AVC, diabète, niveau d'éducation, et autres).

Les Nutritionnistes de la Fondation Louis Bonduelle Article d'origine sur www.fondation-louisbonduelle.org

POST-SCRIPTUM

  • Yonas E. Geda, Neelum T. Aggarwal, David Loewenstein. April 21-28, 2012, presentation, American Academy of Neurology annual meeting, New Orleans

SOURCES

  • American Academy of Neurology
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes