Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Toxicité : vos poêles anti-adhérantes dangereuses ?
Toxicité : vos poêles anti-adhérantes dangereuses ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 octobre 2009
Auteur de l'article
Roseline, 56 articles (Rédacteur)

Roseline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
56
nombre de commentaires
16
nombre de votes
0

Toxicité : vos poêles anti-adhérantes dangereuses ?

Toxicité : vos poêles anti-adhérantes dangereuses ?

Le Réseau santé environnement (RES) attire l’attention sur l’acide perfluorooctanoïque (PFOA). Vous pouvez retrouver cette substance dans la composition des poêles antiadhérantes, des emballages de pop-corn, des emballages des pizzas micro-ondables.

JPEG - 10.1 ko
Toxicité : vos poeles anti-adhérantes dangereuses ?

Son absorption aurait pour effet une baisse de la qualité du sperme. Le PFOA est pourtant un composé perfluoré qui est régulièrement utilisé dans l’industrie textile et alimentaire.

 
L’année dernière, une interdiction d’utilisation a été pourtant mise en place. Mais, malheureusement, cette substance perdure pendant 10 ans dans l’environnement et, bien sur aussi, dans l’organisme. Lorsque vous sondez les rivières, c’est le troisième composé le plus retrouvé pour le moment.
 
Aux Etats-Unis, les Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC) ont effectué une étude qui démontre que 98 % des Américains révèlent des traces de PFOA dans le sang.
 
En Europe, le composé a été classé comme substance à risque. Cela est dû au fait qu’elle est capable de provoquer que ce soit par inhalation ou par absorption, des effets néfastes pour le fœtus pendant la grossesse. Elle est également mise dans la liste des cancérigènes au niveau des « substances préoccupantes ».
 
En mars dernier, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a testé l’exposition du consommateur minime par rapport à la dose journalière tolérable.
 
Malgré cela, le Réseau santé environnement insiste sur la toxicité relevée. Au Danemark, une étude a été effectuée. Cette dernière a relevé que les hommes les plus imprégnés de ce composé perfluoré, se retrouvaient avec un niveau moyen de spermatozoïdes deux fois et demi inférieur à ceux des hommes peu imprégnés.
 
Les danois ne sont pas les seuls à avoir fait une étude. Une autre démontre un risque de réduction de la fécondité féminine et, également, un risque de baisse de poids et de taille chez le nouveau-né dont la mère a été exposée.
 
Le Réseau santé environnement devant ce manque de prise de conscience, demande une nouvelle expertise de la part de l’Afssa et le retrait de ces substances de tous les produits en contact avec l’alimentation.
 
Si vous souhaitez faire un enfant, si vous êtes enceinte ou si tout simplement, vous voulez tenir compte de cette toxicité. Concernant les poêles, le réseau vous conseille de réutiliser les poêles classiques en fonte, inox ou acier. Sinon, pour le reste, évitez de manger du pop-corn et des pizzas surgelés !
 
Roseline Buarotti

SOURCES

  • MaxiSciences : Les poêles antiadhérantes toxiques ?
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté