Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Stop à la graisse du ventre !
Stop à la graisse du ventre !
note des lecteurs
date et réactions
20 mars 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Thomas, 14 articles (Rédacteur)

Thomas

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
14
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Stop à la graisse du ventre !

Stop à la graisse du ventre !

Centre de toute activité alimentaire, le ventre est souvent la partie du corps qui nécessite le plus d’attention, car il est facile de prendre de la taille et cela quel que soit la morphologie de la personne. Aussi, maigrir du ventre reste une des préoccupations de la grande majorité de la population.

Qu’il s’agisse de faire maigrir le corps en entier ou uniquement le ventre, un régime alimentaire équilibré et adapté à la morphologie de chacun est nécessaire. Le régime crétois ou méditerranéen remporte les sondages quant à son efficacité sur la graisse sur le ventre.

En effet, les fruits et les légumes ainsi que les céréales contiennent souvent des antioxydants et des fibres naturelles pouvant faciliter le transit intestinal et permettent ainsi de brûler les graisses du ventre plus facilement tout en apportant des vitamines nécessaires à l’organisme.

D’un point de vue général, il est conseillé de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour avec ou sans régime.

Attention toutefois à ne pas en faire une consommation abusive car une surconsommation peut aussi provoquer des ballonnements et une certaine paresse intestinale.

Le régime Detox a aussi prouvé son efficacité. Le principe étant de purifier et de drainer efficacement l’organisme de tout excès alimentaire, il donne ainsi des résultats tout à fait satisfaisants, bien que sa mise en œuvre soit plus laborieuse que le régime méditerranéen.

Le sport et les activités physiques restent les meilleurs moyens de perdre la graisse du ventre d’une manière rapide et efficace. Toutefois, il ne s’agit pas de faire un sport quelconque au risque de gagner en muscle sans perdre un gramme.

Donc à cette question comment perdre la graisse du ventre viscérale, on conseille souvent la marche à pied et le jogging matinal. L’endurance étant le meilleur moyen pour brûler facilement les calories.

La régularité étant la clé de la réussite, il n’est pas nécessaire de s’épuiser mais de pratiquer quotidiennement. Une demi-heure de marche rapide par jour par exemple donne des résultats tout à fait satisfaisants et largement plus efficaces qu’une séance de deux heures par semaine.

Quant au cardio-training et à la musculation, leur efficacité se limite le plus souvent à la graisse sous cutanée. Un bon compromis entre les deux permettra d’obtenir un résultat optimal.

Notons que la graisse viscérale est celle responsable des problèmes cardiovasculaires liés au surpoids. Par ailleurs, pratiquer régulièrement permet aussi de ne pas reprendre le poids perdu.

POST-SCRIPTUM

  • Recevez GRATUITEMENT 4 vidéos de formation pour apprendre à perdre du ventre et retrouver un ventre plat en quelques semaines...

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
5 votes
par trape (IP:xxx.xx7.206.8) le 28 mars 2013 a 19H27
trape (Visiteur)

Votre vision de "l’amaigrissement" n’est pas totalement exacte. S’il y a lieu de perdre de la masse grasse intra-abdominale, dans le cas d’une obésité dite abdominale ; la conservation ou l’augmentation de la masse musculaire (ce qui peut contrecarrer la perte du poids lu sur la balance) est une excellente chose. Maigrir chez un obèse, c’est perdre de la masse grasse (pas du poids) mais, autant que faire se peut, pas de la masse maigre ( même si on considère que 1/3 à 1/4 de masse maigre est perdu pour des raisons énergétiques et mécaniques). Quant au classique 30 mn de marche quotidienne, ou 10000 pas au podomètre, c’est une recommandation dite de santé publique ; cad à visée préventive mais non thérapeutique ( en cas d’obésité, c’est entre 12000 et 15000 qui est recommandé). Enfin, l’opposition entre les modes d’entrainement (endurance fondamentale, musculation,...) n’ont pas lieu d’être puisque tous les modes sont recommandés ensemble, et apportent leurs lots de bénéfices physiologique, chez un obèse.