Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Scoop : les hommes des cavernes mangeaient mieux que nous
Scoop: les hommes des cavernes mangeaient mieux que nous
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 mai 2014 | 1 commentaires
Auteur de l'article
TSLMP, 18 articles (Ingénieur en agroalimentaire)

TSLMP

Ingénieur en agroalimentaire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
18
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

Scoop : les hommes des cavernes mangeaient mieux que nous

Scoop: les hommes des cavernes mangeaient mieux que nous

Ça peut paraître fou, mais oui, les hommes des cavernes mangeaient probablement bien mieux que nous. On parle ici du Paléolithique, qui a débuté il y a 200 000 ans. Il existe tout et son contraire sur internet concernant le régime alimentaire au Paléo. Nous ne sommes pas (encore) experts sur le sujet, mais 3 mythes sur les hommes des cavernes sont totalement infondés. Cela mérite vraiment d’être connu. Nous nous basons ici sur le livre « The world is fat » de Barry Popkin, expert en nutrition.

 

Les hommes des cavernes avaient une mauvaise santé

Bien au contraire ! A priori, suite à des recherches sur les ossement des Hommes du Paléo, il apparait qu’ils avaient une taille plus importante que les hommes qui viendront après la mise en place de l’agriculture. En effet, le mode d’alimentation au Paléo était basé sur beaucoup de fruits, de graines, de légumes, un peu de poisson et de viande, et aucune malbouffe ! Pas de lait, donc pas d’intolérance au lactose, ni de céréales donc pas d’intolérance au gluten ! Ils avaient un régime équilibré, qui leur a permis de survivre des milliers d’années. Les hommes des cavernes ne connaissaient pas les maladies telles que le diabète ou les cancers, encore moins l’obésité.

 

Les hommes des cavernes mourraient avant 30 ans

Pas du tout ! En fait, l’espérance de vie tournait autour de 30 ans. La différence, c’est que la mortalité infantile était très élevée, beaucoup d’enfants mourraient très jeunes, à cause des maladies infectieuses et des problèmes liés à l’accouchement. Cependant, une fois l’âge adulte atteint, il était commun de vivre, en bonne santé jusque 70 ans (puisque pas de cancers et autres maladies telles que nous les connaissons avec le vieillissement). Grâce à l’avancé de la médecine, aux vaccins et autres moyens d’éradiquer les maladies transmissibles, l’espérance de vie a augmenté.

 

Les hommes des cavernes devaient affronter la famine

Pas vraiment. En fait, les premiers épisodes de famine sont apparus avec l’agriculture. En ne dépendant que de quelques espèces végétales pour manger, plutôt que de faire avec les innombrables aliments différents présents dans la nature, l’homme est devenu plus à risque de souffrir de la faim, en cas de mauvaises récoltes. En mangeant ce qui était présent dans la nature, au Paléo, l’homme avait accès à différentes sources d’aliments, et si une espèce souffrait du mauvais temps une année, d’autres espèces restaient bien souvent à disposition.

Voilà donc 3 mythes infondés sur les hommes des cavernes et les « bénéfices » de notre système alimentaire actuel !

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.248.211) le 12 mai 2014 a 15H29
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Merci pour cet article culturel et historique !.