Accueil du site
> Nutrition & Régimes
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Régimes : mise en garde contre le Baclofène
Régimes: mise en garde contre le Baclofène
note des lecteurs
date et réactions
29 décembre 2014 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Régimes : mise en garde contre le Baclofène

Régimes: mise en garde contre le Baclofène

Après les fêtes de fin d’année de nombreuses personnes vont être tentées de faire un régime. Cependant, parfois ils font se faire assister de médicaments déconseillés. D’ailleurs, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de rappeler que le baclofène ne doit pas être prescrit pour des régimes amincissants ou des troubles alimentaires.

En effet, l’ANSM a constaté depuis plusieurs un recours au baclofène pour soigner la boulimie, alors que le médicament ne bénéficie pas d’une autorisation de prescription dans ce cadre précis.

Ainsi, elle déconseille formellement l’utilisation du médicament « en l’absence de démonstration d’un bénéfice dans ces situations, et d’un risque considérable de survenue d’effets indésirables potentiellement graves ».

À l’origine, ce médicament est un relaxant musculaire qui agit au niveau du cerveau, autorisé depuis 1975 pour les troubles spastiques médullaires et la sclérose en plaques. Le médicament bénéficie également d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) dans le traitement de l’alcoolodépendance depuis mars 2014.

En outre, le baclofène est utilisé dans le traitement de cette dépendance aux boissons alcoolisées mais selon l’ANSM, il a des effets indésirables pouvant aller de nausées, vomissements à des tentatives de suicide en passant par des troubles cardiaques.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Nutrition & Régimes
Mots-clés :
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.40.243) le 29 décembre 2014 a 15H31
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Merci pour cet article car je ne savais pas ce qu’était le Baclofène.

0 vote
par trape (IP:xxx.xx3.62.21) le 3 janvier 2015 a 14H07
trape (Visiteur)

L’industrie pharmaceutique met sur le marché des molécules (un médicament), en ciblant son utilité selon l’action chimique de la molécule, bien évidemment, mais aussi selon le marché potentiel. L’autorisation de la mise sur le marché, intègre ces composantes là, après des tests cliniques fait, in fine, à l’hôpital, dans les CHU. Ceci ne signifie, aucunement, que ces molécules n’ont qu’une action thérapeutique potentielle pour la maladie pour laquelle ils vont être proposés et reçoivent l’AMM, et cela crée une distorsion de perceptions et de confusions, de la part des populations. Le baclofène, cité ici, est un bel exemple d’une extension d’utilisation primitive, chez les alcooliques. Croire qu’une prescription dans l’AMM est une garantie absolue de sécurité, est une erreur grossière car les effets dans l’organisme du médicament pris, ne tient pas compte de l’AMM... Ainsi, les statines (TAHOR, CRESTOR,..etc) avec des AMM "plombés", avec tout l’agrément des autorités, pour traiter une hypercholestérolémie ; semble favoriser le risque de diabète !

Quant à dire : "risque considérable de survenue d’effets indésirables potentiellement graves" ; c’est simplement faux si les doses du produit pris sont identiques à celle pour lesquelles le médicament a reçu son AMM, même si son utilisation, dans une nouvelle indication, n’est pas validée administrativement.