Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Régime végétalien, mauvais pour le coeur ?
Régime végétalien, mauvais pour le coeur ?
note des lecteurs
date et réactions
16 mai 2011
Auteur de l'article
Nutrissime, 2 articles (Rédacteur)

Nutrissime

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Régime végétalien, mauvais pour le coeur ?

Régime végétalien, mauvais pour le coeur ?

Une récente étude portant sur le régime végétalien montre que ce dernier augmenterait les risques des maladies cardio-vasculaires. Tristesse.

Qu’est-ce-qu’un régime végétalien ? Un régime qui se caractérise par le refus de consommer tout produit d’origine animale (poisson, viande, laits, fromage, œuf), un régime souvent opté pour respecter le droit des animaux mais aussi pour prévenir l’obésité, le diabète et préserver le tour de taille et la pression sanguine.

Or, selon une récente étude, ce régime pourrait être à l’origine de certaines maladies cardio vasculaires. Car selon Duo Li, l’auteur d’une revue littéraire portant sur le végétarisme, ce type de régime est carencé en nutriments essentiels pour l’organisme comme le fer, le zinc, les vitamines et acides gras essentiels important dans la prévention de ces maladies qui pourrait se traduire chez les sujets par un taux sanguin élevé d’homocystéine et une diminution du taux de cholestérol HDL (le bon) alors que ces paramètres sont des facteurs de risque de maladies cardiaque.

Comment palier à cette carence chez les végétaliens ? En augmentatant la consommation d’acides gras oméga 3 et de vitamine B12. Petit problème, un des aliments les plus riche en oméga 3 est le poisson gras. Heureusement, il reste les noix, huile de noix, huile de colza et huile de lin. Malheureusement, les sources en vitamines B12 sont essentiellement d’origine animale (fruits de mer, œufs, laits…) mais une supplémentation peut aussi vous fournir ce nutriment.

Gustativement vôtre xxx

SOURCES

  • Health and Food
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté