Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Quatre aliments détox pour cet hiver
Quatre aliments détox pour cet hiver
note des lecteurs
date et réactions
18 novembre 2013
Auteur de l'article
Marielea, 39 articles (Rédacteur)

Marielea

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
39
nombre de commentaires
4
nombre de votes
51

Quatre aliments détox pour cet hiver

Quatre aliments détox pour cet hiver


Notre organisme est confronté quotidiennement à des contaminants dangereux contenus dans l’air, l’eau, les aliments et notre environnement immédiat. Ces contaminants se retrouvent dans notre organisme et seront peut-être la cause de nombreux troubles de santé : maladies dégénératives, cancers ou affaiblissement du système immunitaire.

Certains aliments sont particulièrement puissants pour préserver notre équilibre physiologique. Voici 4 aliments d'hiver pour protéger notre organisme des toxiques.

Les endives 

Légumes d’hiver par excellence ! Riche en potassium- excellent pour la régulation de la pression artérielle- l’endive contient une source non négligeable de bêta-carotène qui servirait à lutter contre les maladies cardiovasculaires. L’endive est une source de fibres importante notamment lorsqu’elle est consommée cuite, ce qui permet de favoriser le transit intestinal.

Elles fixent dans l’intestin grêle les substances toxiques, tels les métaux lourds (plomb, mercure). Elles protègent ainsi les cellules de toute mutation ou altération. De plus, une étude concernant 62.000 femmes aux Pays-Bas a montré que manger des endives réduit le risque de cancer de l'ovaire de 75%. Elle contient une molécule appelée camphorol, qui coupe l'approvisionnement en sang aux cellules cancéreuses et provoque leur mort. Le Dr. Li recommande 1/2 tasse d'endive crue deux fois par semaine. Il est important que l'endive soit crue, parce que les effets protecteurs de cancer n'ont pas été observés avec endive cuite. (1)
 
 

Les Pommes 

La pectine de la pomme, emprisonne les matières toxiques présentent dans l’intestin et les entraîne hors de l’organisme. Nous avions déja traité le sujet , sachant qu'un epomme apr hjour éloigne le médecin... surtout si nous visons bien. (2)
 
 

Le Miso 

Le miso a été longuement étudié par les médecins et chercheurs japonais au cours de ces dernières années. Ce n'est qu'en 1972 que des chercheurs japonais, parmi lesquels le Dr. Morishita Keiichi, découvrent que le miso contient de l'acide dipicolinique, un alcaloïde qui offre la particularité de chélater (3) les métaux lourds tels que le strontium radioactif, le plomb, le mercure, le cadmium.. et de les éliminer par les voies urinaires. Depuis, les autorités des grandes villes japonaises ont recommandé aux agents de la circulation - ceux qui règlent le trafic des voitures aux grandes intersections - de prendre leurs 2 bols de soupe au miso quotidiens, afin de favoriser l'élimination des polluants auxquels ils sont exposés. Comment le cuisiner ? 
 
 
La première idée est en potage : Je vous conseille la recette de miso de Cléa. Il existe du miso en cube que nous pouvons nous amuser à délayer dans tous nos potages ou bouillon de légumes, surtout ceux dans lequels nous aurons mis à mijoter du gingembre frais et des gousses d’ail. Ne pas abuser : une cuillère à café par personne est suffisant. Une autre astuce : une fausse béchamel sans beurre, sans lait, sans farine qui convient superbement pour préparer des gratins de pâtes ou de légumes. 
Pour 1 bol : 1 c. à café de miso - 1 c. à soupe de purée de sésame, de cajou, de cacahuète ou d’amande -1 c. à soupe d’arrow-root - 200 ml de lait de soja nature (4)
 

La Choucroute

La fermentation des choux est provoquée par des bactéries :les probiotiques.
Les pro-biotiques pallient les dysfonctionnements de l’écosystème intestinal en régénérant la flore intestinale et en empêchant la prolifération des germes indésirables. Ces bactéries lactiques permettent de seconder efficacement la flore, facilitent l’assimilation digestive et renforcent le système immunitaire.
La choucroute favorise la détoxication de l'organisme, c'est à dire l'ensemble des processus biologiques qui donnent lieu à l'élimination des déchets et toxines résultant des différents métabolismes. Les recettes healthy sont légions. Essayez la choucroute du pécheur  ou celle aux coquillages.

SOURCES

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté