Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Quand les conservateurs sont bons pour la santé !
Quand les conservateurs sont bons pour la santé !
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 juin 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Quand les conservateurs sont bons pour la santé !

Quand les conservateurs sont bons pour la santé !

Dans votre dernier livre vous dites "je ne vous conseille pas de vous passer de certains conservateurs comme ceux dans la farine, blé et céréales"... Il faut donc mieux ne pas choisir ses aliments en bio car ils n’ont pas de conservateurs ? Sont-ils dangereux ?

s Quand les conservateurs sont bon pour la santé !Il n’y a pas si longtemps que ça, on mourrait beaucoup dans les chaumières à cause de micro-organismes qui se développaient sur les céréales - le blé en particulier, l’orge, etc.
Se manifestant, par exemple, par un ergot noirâtre sur les grains de seigle, responsable de l’ergotisme, appelée au Moyen Âge "le mal des Ardents", liée à la présence d’ergot dans le seigle utilisé pour fabriquer le pain : hallucinations, brûlures, délires... À cette époque, on croyait que ces personnes étaient des victimes de sorcellerie ou de démons.
 
Ces toxines produites par des moisissures (micro-organisems) sont parmi les plus dangereuses que porte la planète. Ainsi, l’aflatoxine est une mycotoxine produite par des champignons proliférant sur des grains de blé conservés en atmosphère chaude et humide. Elle est très toxique.
 
De très nombreux produits alimentaires destinés à l’homme ou aux animaux peuvent contenir des aflatoxines en quantité parfois importante : graines d’arachides, maïs (en grain, ensilage,…), blé, céréales diverses, amandes, noisettes, noix, pistaches, figues, dattes, cacao, café, manioc, soja..
 
Ainsi, certains conservateurs permettent d’éviter qu’elles ne soient synthétisées : ce sont des substances que l’on peut mettre dans les silos à blé par exemple. Bien sûr, ces conservateurs seraient toxiques pour l’homme s’ils étaient consommés en grande quantité... mais ils sont bien moins toxiques que la toxine naturelle.
 
Alors de deux maux, il faut choisir le moindre !
 
Ainsi, c’est le gros risque des productions artisanales, naturelles et Bio. Même en travaillant très soigneusement, on ne peut être à l’abri de ces toxines.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par Jérémy (IP:xxx.xx6.99.157) le 24 juin 2009 a 19H14
Jérémy (Visiteur)

Bonjour, j’aimerais savoir quel est ce conservateur dont vous parler, car vous décrivez trés bien la toxine en question mais nous n’avons aucune information sur ce conservateur. Et le moyen le plus simple d’empêcher la prolifération de ces toxine n’est t il pas de conservez ces produits alimentaire en atmosphère frais et sec ? (ce qui d’ailleurs écrit sur les boites de produits alimentaire achetez dans le commerce) Et combien de cas d’ergotisme due a des produits bio on été relevé en france ?