Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Premier cas d’overdose mortelle au Coca-Cola ?
Premier cas d'overdose mortelle au Coca-Cola ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 avril 2012 | 14 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Premier cas d’overdose mortelle au Coca-Cola ?

Premier cas d'overdose mortelle au Coca-Cola ?

Une jeune femme de 30 ans, qui buvait huit à dix litres de Coca-Cola par jour, est décédée prématurément d’une crise cardiaque en février 2010. Peut-on parler d’une overdose de Coca-Cola  ? Selon le rapport médical, c’est la consommation excessive de cette boisson gazeuse qui aurait « probablement » entraîné sa mort.

Natasha Harris, une australienne de 30 ans vivant en Nouvelle-Zélande, avait une passion déraisonnée pour le Coca-Cola. Cette mère de huit enfants en consommait tout le temps, du matin au soir. Et la quantité absorbée allait de huit à dix litres par jour. Son compagnon, Chris Hodgkinson, est là pour le confirmer : « Elle était accro au Coca-Cola. La première chose qu’elle faisait en se levant, c’était de boire un verre de Coca dans son lit et la dernière chose qu’elle faisait avant de se coucher, c’était d’en boire un. Elle était très fatiguée dans les mois qui ont précédé son décès. Elle souffrait de pression artérielle ». Cette folie a connu un dénouement tragique : la jeune femme a succombé à une crise cardiaque à son domicile en février 2010.

Ce décès prématuré a conduit à l’ouverture d’une enquête, dont les conclusions sont tombées le 19 avril dernier. Bien que Natasha Harris ait eu une mauvaise hygiène de vie générale -dormant peu, mangeant peu et fumant 30 cigarettes par jour-, le docteur Dan Mornin a conclu que la jeune femme a été victime d’hypokaliémie, traduisant une concentration plasmatique de potassium trop faible. Et ce, comme le rapporte The Guardian, « en raison d’une consommation excessive de Coca-Cola qui s’est faite au détriment d’une alimentation normale »… conduisant ainsi à de nombreuses carences.

Selon Dan Mornin, le coup fatal à l’origine de la crise cardiaque aurait précisément été porté par la caféine présente dans le Coca-Cola. Doit-on pour autant blâmer cette boisson mondialement célèbre ? Le docteur Lisa Te Morenga, nutritionniste rattachée à l’Université d’Otago, en Nouvelle-Zélande, a tenu à réagir en indiquant que « la consommation excessive de tout type de boisson par temps froid est de nature à causer des dommages au fonctionnement du corps humain ». Et une position on ne peut plus directe a été exprimée par Karen Thompson, la porte-parole de Coca-Cola en Océanie : « L’ingestion excessive de tous produits alimentaires, y compris l’eau, sur une courte période, additionnée à une mauvaise hygiène de vie et une santé négligée, peut-être considérablement dommageable. Mais une consommation raisonnable de Coca-Cola n’est en aucun cas dangereuse pour la santé ».

Comme le prévoit la loi néo-zélandaise, les observations mentionnées dans le rapport du décès pourraient conduire à une modification de la politique en matière de santé dans l’archipel, reléguant le Coca-Cola au rang des substances additives au même titre que l’alcool, la cigarette et les drogues diverses. Mais encore faut-il apporter des éléments scientifiques concrets. En France, le docteur Sarah Coscas, psychiatre addictologue à l’hôpital Paul Brousse de Villejuif, a apporté un éclairage sur ce point dans les colonnes de L’Express : « Une addiction biologique à un soda n’est pas scientifiquement prouvée. Mais dans le cas de Natasha Harris, une addiction au sucre est possible vues les quantités absorbées par cette femme. Une habitude à vivre sous caféine à haute dose est aussi envisageable, mais on ne peut pas réellement parler d’une addiction ».
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes
Commentaires
3 votes
par lucmentin (IP:xxx.xx9.58.61) le 25 avril 2012 a 16H30
lucmentin (Visiteur)

J’en suis persuadé. J’ai même vu, dans un aéroport un bébé qui pleurait. sa mère n’a rien trouvé de mieux que lui donner un biberon de Coca-cola. Nous étions suffoqués. Coque et bulles, des additifs qui mènent droit à la déchéance comme toute autre exagération. Et en plus, 30 cigarettes : de quoi rire. Et j’en souris, car devant une telle activité hygiénique familiale il y a lieu de rester coi pour ne pas écrire des bêtises. Chez-nous, le Coca est interdit de séjour. Si seulement cette boisson coupait la soif. Mais dîtes-moi, Monsieur le conjoint, vous nous laissez ébahis.

2 votes
par Hijack (IP:xxx.xx1.64.78) le 25 avril 2012 a 16H37
Hijack (Visiteur)

Sans compter l’absorption massive de sucre avec ces litrons de cocas ... Je ne sais pas, mais faut être une ogresse pour pouvoir avaler autant de boissons en une journée ... qu’elle repose en paix !

4 votes
par solae (IP:xxx.xx9.50.139) le 25 avril 2012 a 17H17
solae (Visiteur)

je voudrais réagir à la phrase du docteur Sarah Coscas : "Une habitude à vivre sous caféine à haute dose est aussi envisageable, mais on ne peut pas réellement parler d’une addiction. "

Chez les médecins et tous instituts combattant les addictions, ne dit-on pas qu’à partir du moment on on a une habitude on est déjà dépendant ? L’alcoolisme commence, toujours selon les même sources, à partir du moment où on a l’habitude de se boire un seul petit verre chaque samedi par exemple. Il suffit qu’i y ait régularité, même si la fr´€quence n’est pas élevée, pour qu’on soit considéré comme alcoolique, dépendant à la nicotine ou autres drogues.

Selon la loi, l’habitude est carctérisée par l’accomplissement de 2 faits successifs.

Troisièmement, je n’arrive pas à percevoir la différence entre DÉPENDANCE et HHABITUDE À VIVRE SOUS QUELQUE-CHOSE À HAUTE DOSE....

Chercherait-on a minimiser les effets néfastes de cette boisson ?

Je précise que personne ne connaît la véritable composition de cette boisson... Cocaïne ? caféine ? Pire ?

Il est vrai que toute consommation exagérée est plus ou moins néfaste pour la santé.

Mais tous les produits de consommation ne nous rendent pas physiologiquement dépendants, contrairement au coca-cola....

0 vote
par un inconnu (IP:xxx.xx3.64.247) le 17 décembre 2013 a 16H49
un inconnu (Visiteur)

Commentaire de gogole donc d’après ton raisonnement je vais au travail cinq fois par semaine donc je suis dependant du travail ?... Et t’enflammes pas hein le coca reste du coca c’est un simple soda pas la peine de s’alarmer...

5 votes
par Tapioca (IP:xxx.xx4.148.88) le 25 avril 2012 a 17H22
Tapioca (Visiteur)

Alors je récapitule : jeune femme 30 ans , huit enfants , 8 à 10 litres de Coca par jour ? Bon sang , mais c’est bien sur : elle est morte noyée ( ce serait également arrivé si elle avait absorbé 8 à 10 litres d’eau ...

0 vote
par jacques (IP:xxx.xx2.214.180) le 25 avril 2012 a 19H05
jacques (Visiteur)

Ma femme qui est puericultrice a utilisé le coca pour soulager nos enfants quand ils faisaient des gastro. En effet le sucre et la caféine contenu dans la boisson permettent de soulager le système digestif mais il faut avant lui enlever ses bulles.

2 votes
par yehohanan (IP:xxx.xx0.233.181) le 26 avril 2012 a 01H11
yehohanan (Visiteur)

Je ne sais pas d’où votre femme tient ce genre de traitement., mais colporter ce genre de trucs est complètement irresponsable car totalement faux. Vos enfants ont du être content du sucre du coca. La caféine déshydrate et le coca ne contient pas assez de sels pour compenser les pertes inhérentes aux diarhéees. "Il suffit d’enlever les bulles." : je ne sias pas quoi dire face à une telle bêtise....

2 votes
par jonass (IP:xxx.xx5.230.137) le 25 avril 2012 a 19H10
jonass (Visiteur)

Perso, j’ai été addict à beaucoup de chose...(drogue, alcool...) J’ai tout arrêté, la cigarette fût la dernière drogue que j’ai put arrêter. Le sport m’a bcp aidé. Mais, la seule chose qu’il m’est impossible d’arrêter, c’est : Le café.

Pour mon cas, la caféine est la drogue la plus addictive que je connaisse... Quand est il réellement de cette drogue ?

Tous ceux qui boivent régulièrement du coca, vous le disent, C’est une drogue.

Touts l’astuce pour le fabricants, c’est de semer le doute dans l’inconscient collectif, de brouiller les pistes, de toujours noyer le poisson, de faire toutes sortes de propagandes et de fausses informations... Le coca est une puissante drogue et c’est pour ça que cette boisson marche aussi bien.

1 vote
par cedricx (IP:xxx.xx7.120.239) le 25 avril 2012 a 21H17
cedricx (Visiteur)

Je suis exactement dans le même cas j’ai arrêté de boire et de fumer depuis des années, j’ai cru que jamais je ne pourrais me passer du café que j’ai finalement arrêté pour cause de palpitations cardiaques, et surprise ! mes problèmes et désordres intestinaux en tout genres que j’ai toujours connu ont disparus !!! Pour ce qui est du cas de cette femme je pense que déjà ingurgiter 10 litres d’un liquide quelconque, fut il de l’eau, est déjà un grand risque pour l’organisme.

1 vote
par anonyme (IP:xxx.xx6.37.224) le 26 avril 2012 a 18H04
anonyme (Visiteur)

Février 2010 !!! Vous n’avez pas d’info plus récente ? ça sent le hoax qui tourne en boucle ...

1 vote
(IP:xxx.xx1.183.104) le 26 avril 2012 a 18H24
 (Visiteur)

Quelques liens sur cette fameuse "boisson" :

http://www.agoravox.fr/tribune-libr... http://www.agoravox.tv/actualites/s...

Et sur la dangerosité de la nourriture industrielle, rien ne vaut les livres de william reymond : http://archive.org/details/intervie...

3 votes
(IP:xxx.xx5.237.218) le 27 avril 2012 a 07H20
 (Visiteur)

Il y a aussi un ingredient qu’on se garde bien d’envisager a part le sucre qui est surement l’ASPARTAME du coca light ou zero. Voila le vrai produit addictif et destructif de neurones . cf site santeendanger.net. Car je suppose que cette jeunr femme comme toute bonne occidentale faisait attention à sa ligne et avait meme imagine perdre du poids avec le light ....

2 votes
(IP:xxx.xx1.191.19) le 27 avril 2012 a 18H07
 (Visiteur)

Coca Cola ne fait que mentir et son empire est batti sur le meurtre de l’héritier de celui qui avait vraiment inventé la recette, william reymond a écrit un livre sur cette firme criminelle :

http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

0 vote
par jacques (IP:xxx.xx2.214.180) le 2 mai 2012 a 15H42
jacques (Visiteur)

@ yehohanan (IP:xxx.xx0.233.181) le 26 avril 2012 a 01H11

Après avoir vu ton post ,j’ai vérifié auprès de ma femme qui m’a confirmé qu’il l’utilisait à l’hôpital nord et à la timone et ce pour éviter des acétonuries et non pas pour compenser des pertes de sels. De plus ce genre de boisson est plus facile à faire boire à des enfants malades et c’est préventif ! Et puis comme tu as l’air de tout savoir regarde le traitement de l’acétonurie !