Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pourquoi les personnes âgées n’ont plus soif ?
Pourquoi les personnes âgées n'ont plus soif ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
25 janvier 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Emma75, 5 articles (Rédacteur)

Emma75

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

Pourquoi les personnes âgées n’ont plus soif ?

Pourquoi les personnes âgées n'ont plus soif ?

Pour nos aînés, la solitude peut être fatale. Si l’on parle souvent des fortes chaleurs qui favorisent les situations de déshydratation, il faut en réalité se méfier toute l’année des risques de déshydratation.

Pour les personnes âgées, le manque d’eau peut engager le pronostic vital. On se souvient tous de l’épisode de la canicule de 2003 qui avait provoqué 50 000 décès en Europe. Mais ce qu’on oublie souvent, c’est que la vigilance s’impose aussi en dehors des pics de chaleur.

Car chez les personnes âgées, un état de déshydratation peut également survenir en milieu tempéré (22°C). Pour une raison simple : les personnes âgées ne ressentent plus la sensation de soif.
 
Conjuguée à une perte d’appétit, qui prive les seniors d’une partie des apports en eau contenus dans l’alimentation, cette perte de la perception de soif peut avoir des conséquences sérieuses quand elle se traduit par un manque d’eau : hypotension, maux de tête, réduction des réflexes, altération de l’état général, fièvre, etc...
 
Dans ce contexte, l’entourage joue un rôle crucial pour veiller à la bonne hydratation des personnes âgées. Mais combien de verres d’eau faut-il proposer aux personnes âgées ?
 

Quelles quantités d'eau boire pour une personne âgée ?

 
Tout au long de notre vie, notre organisme élimine – par les urines, la respiration ou la sueur – 2,5 litres d’eau par jour. Comme nous puisons 0,5 litre à 1 litre d’eau par jour dans notre alimentation, il nous reste donc 1 litre à 1,5 litre de pertes en eau à compenser quotidiennement.
 
Chez les personnes âgées, les besoins en eau sont sensiblement supérieurs. Car notre pourcentage d’eau corporelle diminue avec l’âge : l’organisme d’un adulte se compose de 65 litres d’eau, celui d’une personne âgée de 50 litres d’eau.
 
On recommande donc aux seniors une consommation quotidienne située dans la fourchette haute : les personnes âgées doivent boire 1,5 litre d’eau par jour, soit l’équivalent de 7 à 8 verres d’eau.
 

Comment inciter les personnes âgées à boire ?

 
Bien souvent, les proches ou les soignants sont confrontés à de fortes réticences des personnes âgées lorsqu’on leur tend un verre d’eau. Pour réagir en conséquence, il faut prendre en compte les préférences gustatives des personnes âgées. Les seniors ont souvent une préférence pour les eaux gazeuses ou sont attachées à une marque d’eau en particulier.
 
Une fois qu’on a identifié les préférences des personnes âgées, on peut utiliser quelques astuces :
 
1/ Moyens mémo-techniques : il arrive que les seniors oublient combien de verres d’eau ils ont bu ou pensent à tort qu’elles en ont suffisamment consommé dans la journée.
 
Pour éviter ces négligences, on conseille de « fixer » des repères. Par exemple, en plaçant tous les jours une nouvelle bouteille d’eau d’1,5 litre dans le frigo à boire dans la journée. Ou en sortant 7 à 8 gobelets dans la cuisine, afin que la personne âgée puisse visualiser concrètement combien de verres il lui reste à boire.
 
2/ Problème de mobilité : si la personne se déplace avec difficultés, les trajets jusqu’au frigo peuvent être éprouvants et dissuasifs. Il est donc judicieux de répartir de petites bouteilles d’eau, facilement accessibles dans plusieurs pièces de la maison ou de l’appartement.
 
3/ Pertes urinaires : certaines personnes âgées ne souhaitent plus boire car elles subissent des pertes urinaires la nuit. Dans ce cas là, on recommande de répartir la prise de 7 à 8 verres d’eau quotidiens entre la matinée et le milieu d'après-midi.
 
4/ Tremblements : les personnes âgées sujettes à des tremblements éprouvent de grosses difficultés à porter un verre ou une bouteille d’eau à la bouche. Une paille facilite grandement la prise de boisson.
 
5/ Déglutition / fausse route : chez certaines personnes âgées, il existe un risque de « fausse route » ou de rejet. Dans ces cas là, on conseille de remplacer les eaux liquides par des eaux gélifiées. 
 

Bien choisir son eau :

La prise de sodas ou de boissons trop sucrées peut être incompatible avec certaines pathologies. L’eau reste de loin le meilleur moyen de s’hydrater pour les personnes âgées.
 
Toutes les eaux sont bonnes à boire pour éviter la déshydratation. Mais pour certaines personnes âgées, le goût de chlore de l’eau du robinet peut susciter des réticences. On peut donc opter pour une eau de source ou une eau minérale. L’eau minérale naturelle a l’avantage d’offrir une minéralité et un goût constant, ce qui la rend particulièrement appropriée à l’hydratation des personnes âgées.
 
Les eaux minérales sont directement puisées dans les sources souterraines et ne subissent pas de chloration ni de traitement à l'aluminium. Leur teneur en sels minéraux et oligo-éléments, leur confèrent des propriétés bénéfiques reconnues par l’Académie de Médecine.
 
Elles permettent donc de compenser certaines carences que l’on retrouve fréquemment chez les personnes âgées. Des eaux riches en calcium ou magnésium diminuent les risques de déminéralisation osseuse liés à l’ostéoporose.
  
Sur le conseil des soignants, on pourra aussi :
 
 - compenser des carences en calcium, en optant pour une eau minérale riche en calcium qui affiche une teneur supérieure à 150 mg/L,
 
- pallier à un manque de magnésium en choisissant une eau dont la teneur magnésienne est supérieure à 50 mg/L.
 

Le rôle de l'entourage :

On rappellera enfin le rôle essentiel de l’entourage auprès des personnes âgées. Un simple coup de fil, les rappels quotidiens d’un proche, d’un voisin ou d’une aide à domicile, sont essentiels pour éviter les situations de déshydratation liées à l’altération des mécanismes de la soif.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx0.89.137) le 6 février 2012 a 22H01
 (Visiteur)

Euh, il me semblait que l organisme se sait pas utiliser les mineraux mineral, mais les mineraux vegetal. Chaine utile : terre - vegetal - animal Le vegetal se sert des mineraux de la terre. L animal, donc l homme, se sert des mineraux du vegetal.

Le calcium de l eau mineral ne sert donc a RIEN, sinon il n y aurait pas tant de carences...