Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pour un nouvel étiquetage nutritionnel
Pour un nouvel étiquetage nutritionnel
note des lecteurs
date et réactions
2 juin 2014
Auteur de l'article
TSLMP, 18 articles (Ingénieur en agroalimentaire)

TSLMP

Ingénieur en agroalimentaire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
18
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

Pour un nouvel étiquetage nutritionnel

Pour un nouvel étiquetage nutritionnel
Cette semaine, nous abordons le sujet de l’étiquetage nutritionnel sur les emballages des produits alimentaires.

Les maladies liées à l’alimentation, telles que le diabète ou certains cancers, mais également certains facteurs de risques comme l’hypertension ou l’obésité, touchent de plus en plus de français chaque année. C’est un phénomène mondial. L’alimentation moderne, avec une part de plus en plus importante de produits ultra transformés, est remise en cause dans cette épidémie.
 
Aujourd’hui, la plupart des consommateurs ne savent pas vraiment ce qu’ils mangent, ce qui nous a été rappelé il y a quelques mois avec le scandale de la viande de cheval par exemple. Nous confions notre santé aux industriels, mais nous ne savons pas vraiment ce qui se cache dans nos assiettes. Pour le moment, l’étiquetage des produits dans les supermarchés n’est pas clair, puisque chaque entreprise a sa propre présentation. Il faudrait passer des heures lorsque l’on fait ses courses pour comprendre ce que contiennent vraiment nos produits, et suivre des cours de nutrition et de chimie pour décoder la liste des ingrédients.
 
Des nombreuses études scientifiques ont démontré qu’un étiquetage nutritionnel sous forme de feux tricolores permettrait aux gens de s’y retrouver beaucoup plus facilement.
 
Pourtant, quand, en 2010, l’Europe a voulu se doter d’un étiquetage unique avec les feux tricolores, le lobby de l’agroalimentaire a dépensé plus d’un milliard d’euros pour lutter contre ce projet ! Les industriels ne veulent apparemment pas que les consommateurs choisissent leurs produits en fonction de leur composition nutritionnelle.
 
Pour conclure sur la situation actuelle, voici un message que nous avons reçu il y a quelques jours de la part de l’étude Nutrinet Santé à laquelle nous participons (elle vise à comprendre les relations entre l’alimentation et la santé des français). Les données servent à faire avancer la recherche et les conclusions sont publiées dans des grands journaux scientifiques régulièrement.
 
 « Dans un des questionnaires posé il y a quelques mois dans NutriNet, vous avez été plus de 80 % à considérer qu'un logo unique simple renseignant sur la qualité nutritionnelle de l'aliment, placé sur la face avant des emballages, serait utile pour aider le consommateur à orienter ses choix alimentaires. Ce résultat (comme bien d'autres) a été intégré dans le rapport que le Pr Hercberg a remis à la ministre de la santé pour soutenir l'une des propositions visant à améliorer l'état nutritionnel de la population. Cette proposition suggère la mise en place d'un outil permettant d'accroître la transparence concernant la composition nutritionnelle des aliments. Cette mesure complèterait l'étiquetage traditionnel en face arrière des emballages qui est difficilement compréhensible et souvent illisible.
 
Suite à ce rapport, les sociétés savantes de professionnels de santé (nutritionnistes, diététiciens, pédiatres, cardiologues, acteurs de santé publique,...) et les associations de consommateurs et de patients ont lancé une grande pétition citoyenne sur Internet visant à permettre aux consommateurs (donc vous aussi) de se prononcer sur leur souhait que soit mise en place par l'Etat une telle mesure.

Si vous souhaitez vous associer à cette démarche ou seulement vous informer sur cette action citoyenne, connectez-vous sur le site de la Société Française de Santé Publique : www.sfsp.fr/petition-nutrition.htm
 
N'hésitez pas à diffuser l'information autour de vous. Cette pétition a été lancée par le collectif des associations de professionnels et de consommateurs de façon indépendante et est ouverte au grand public. Elle n'entre pas dans le cadre de l'étude NutriNet-Santé mais témoigne de l'intérêt de la recherche pour soutenir des actions de santé publique.
 
Bien cordialement,
La coordination NutriNet-Santé »
 
Nous vous invitons fortement à signer cette pétition si vous aussi vous pensez qu’il faut plus de transparence et de simplicité sur les emballages des aliments.
 
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter les sites internet de plusieurs associations :
 
Et deux vidéos qui résument tout cela rapidement : http://www.youtube.com/watch?v=GAwTyEEHnOs&feature=youtu.be
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté