Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Osez les algues, c’est tendance et excellent pour la santé !
Osez les algues, c'est tendance et excellent pour la santé !
note des lecteurs
date et réactions
29 octobre 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
brunetisa, 73 articles (Auteur Web)

brunetisa

Auteur Web
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
73
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Osez les algues, c’est tendance et excellent pour la santé !

Osez les algues, c'est tendance et excellent pour la santé !

Les algues, si elles nous rebutent au premier abord, font pourtant partie de la consommation courante dans les pays asiatiques. Elle possèdent en effet de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé... Parsemées dans vos plats, elles leur donneront une petite pointe d’originalité !

JPEG - 16.6 ko
Osez les algues, c’est tendance et excellent pour la santé !

Ne vous fiez pas à vos préjugés !

J’ai dit à certaines personnes de mon entourage que je mangeais des algues et que c’était très bon. La première réaction a été : « Beurk ! Quelle horreur ! ». J’ai beau insister, elles continuent à me dire qu’elles n’en mangeraient jamais. Je pense tout simplement qu’elles s’imaginent les algues gluantes, puantes et pas très ragoûtantes comme ces fameux amoncellements d’algues vertes qui empoisonnent le littoral breton.
 
Mais, les algues, ce n’est pas ça du tout. Elles se trouvent déjà partout dans notre alimentation, sans que l’on s’en aperçoive vraiment. Avec le boom des sushis, vous avez certainement déjà du en voir ou en manger. Ce sont ceux appelés Maki, ils sont enroulés dans une feuille d’algue séchée noire : le Nori. Sinon, les industriels les incorporent dans les plats cuisinés, par exemple sous la forme d’agar-agar, un gélifiant et un conservateur puissant, que vous pouvez également utiliser vous aussi. Les magasins bios, style biocoop, ont un rayon réservé aux algues de toute sorte. Récemment, j’ai constaté que le rayon poissonnerie de ma grande surface préférée avait installé un rayon « spécial algues ». Les algues commencent donc à se démocratiser. Moi-même, je les utilise déjà depuis quelques temps et j’en suis ravie.

Mais, pourquoi consommer des algues ?

Tout simplement parce qu’elles sont excellentes pour la santé. Elles ont une valeur nutritionnelle exceptionnelle.
  • Elles sont antioxydantes. Elles retardent donc le vieillissement cellulaire.
  • Elles sont riches en fibres, ce qui permet de réguler le transit intestinal, de limiter l’apparition des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension, du diabète, du cholestérol et de l’obésité (car elles gonflent dans l’estomac, d’où une plus rapide sensation de satiété).
  • Toujours concernant le cholestérol, les algues contiennent des phytostérols qui préviennent sa propagation dans le sang.
  • Les algues sont bourrées de nutriments et d’oligo-éléments indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. En voici la liste : magnésium, manganèse, fer, cuivre, calcium, folate, phosphore, zinc, vitamines, A, C, B2, K, iode
  • Enfin, les algues pourraient prévenir certains cancers et en limiter la propagation. Mais, pour tout ce qui est cancer, restons prudent et attendons les études pour confirmer cela.
 
Attention, certains composés des algues ne conviennent pas à tout le monde. L’iode, par exemple, est déconseillé pour ceux qui ont des problèmes de thyroïde. La vitamine K (coagulant naturel) n’est pas conseillée pour ceux qui prennent des anticoagulants.
 
Les Japonais, et les Asiatiques plus généralement, sont de grands consommateurs d’algues et ils sont moins sujets à aux maladies chroniques comme le cancer ou d’autres infections. De là, à dire que consommer des algues permet de se prémunir de certaines maladies, il n’y a qu’un pas et il serait bon de le franchir rapidement.
 
Certes, elles ne sont pas bios, ce qui est normal. Il en existe des bios mais elles sont très rares. Mais, leur récolte (en haute mer et en profondeur) et leur transformation très soignée, leur garantissent une excellente qualité. Elles sont analysées très régulièrement et leur concentration en éléments contaminants comme l’arsenic ou le mercure est négligeable. Adepte du bio, je n’ai pas peur de manger des algues.
 
Je sais que parfois leur aspect ou leur odeur peut rebuter mais goûtez, lancez-vous. Elles sont d’ailleurs très facile utiliser. Il en existe de toutes les formes, de toutes les couleurs. Sont disponibles sur le marché français : la dulse, la laitue de mer, le nori, le wakame, l’iziki.
 
Les algues peuvent être saupoudrées sur vos plats. Elles leur donnent un goût iodé, de mer, pas désagréable du tout. Vous pouvez en faire des sushis. Vous pouvez en faire d’excellents tartares (avec des cornichons, des câpres...). Vous pouvez faire des pommes de terre aux algues, des pâtés végétaux aux algues, des bouillons aux algues, etc.
 
Bref, vous n’avez que l’embarras du choix. Osez les algues et vous ne serez pas déçu !
Brunet Isabelle http://www.katisa-editions.com Ebooks et articles gratuits sur le développement personnel, le business et la santé au naturel
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par toul pebr (IP:xxx.xx4.177.226) le 30 octobre 2009 a 11H01
toul pebr (Visiteur)

Bonjour, J’ai parcouru avec intérêt vos arguments sur les algues. Je me pose bcp de questions après mon passage au centre de découverte des algues de roscoff ( www.decouvertedesalgues.com ) qui parlent des algues alimentaires mais pour le coté plaisir des saveurs, des couleurs etc... Ils mettent le doigt sur les variations saisonnières des nutriments présents dans les algues, sur le fait que si les algues sont riches en protéines, il n’y a pas l’ensemble des acides aminés ce qui est le plus souvent omis par ceux qui vendent des algues. Idem pour les teneurs en fer.... Pour eux vendre les algues en mettant en avant l’aspect nutritionnel demande à aller très loin dans la démarche : il faut explorer chaque algue, à chaque saison et selon le lieu de la récolte. A leurs yeux aujourd’hui ce n’est pas envisageable. Ils travaillent en partenariat avec les enseignants et chercheurs de paris VI, avec la station biologique de roscoff et semblent avoir une excellente connaissance de leur sujet.

Bon je mange cependant des algues et là bas j’ai appris à faire des brochettes de ST jacques sur frites d’algues. C’est enfantin et exceptionnel ! Il y a des initiations à la cuisine toute l’année et c’est gratuit !

Toul pebr