Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Matières grasses : Viande ou poisson, quel est le meilleur ?
Matières grasses : Viande ou poisson, quel est le meilleur ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 octobre 2011 | 3 commentaires
Auteur de l'article
LunedeSable, 17 articles (Consultante en nutrition)

LunedeSable

Consultante en nutrition
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
17
nombre de commentaires
6
nombre de votes
4

Matières grasses : Viande ou poisson, quel est le meilleur ?

Matières grasses : Viande ou poisson, quel est le meilleur ?

Le débat fait rage dans les cuisines : vaut-il mieux manger du poisson ou de la viande quand on surveille son poids ? A priori la réponse est poisson : pauvre en matières grasses mais riche en oméga 3, il a tout pour plaire… Vraiment ?

Le plus gras du poisson est-il plus maigre que la plus maigre des viandes ?

Et bien non : de nombreux morceaux de boeuf par exemple sont moins gras que certains poissons¹ : avec une teneur en lipides de 2,5% pour le tendre de tranche ou le rumsteck, on est bien en dessous des 10 à 17% du saumon (sauvage et d’élevage respectivement)². La dinde est également très pauvre en graisse avec 1% de matières grasse pour une escalope rotie (mais sans sauce, c’est un peu sec).

Voici un tableau qui reprend le taux de matières grasse par type de viande. Evidemment les petites côtelettes d’agneaux sont les plus grasses (17%), et la cuisse de poulet n’est pas mal non plus… Quand on compare avec les poissons, on trouve finalement assez peu de différences³ : les poissons maigres (cabillaud, lieu, merlan, sole, dorade, rouget, limande) contiennent moins de 5% de matières grasses alors que les poissons gras (sardine, saumon, truite de mer, maquereau, anchois) en contiennent de 10 à 20%.



Evidemment, je ne mets pas dans la catégorie « viande » la charcuterie qui elle, plombe tout : le saucisson sec, les rillettes et le lard contiennent de 30 à 70% de matières grasses… A peine moins que le beurre (80%).

 

Et les Omega 3 alors ?

Pour les oméga 3, c’est quand même le poisson qui a la palme. Mais là aussi, il y a des différences de taille : les poissons d’élevage contiennent en général moins d’oméga 3 que les poissons sauvages, en fonction de leur alimentation.
Même constat pour les viandes : plus l’alimentation de l’animal est riche en oméga 3, plus la viande en contient. Logique. On va donc privilégier les animaux nourris avec des graines de lin ou de luzerne.
Et comment me direz-vous ? En allant dans les fermes, en retrouvant la réalité du terroir ;) … Ou alors en traquant sur les étiquettes le label « bleu blanc coeur« , qui certifient que l’animal a été nourri avec une alimentation enrichie en oméga 3 d’origine végétale.
 
 

En Bref

On doit manger de la viande, du poisson ou des oeufs 1 à 2 fois par jour, avec du poisson 2 fois dans la semaine. Donc a priori, pas besoin de choisir.

Mais attention, on parle de portions de 100g à chaque fois et un steak haché c’est 125 g en moyenne ! La première des choses à faire (et là je parle pour moi aussi :D ) c’est de réduire ses portions, de mettre moitié moins de viande ou de poisson dans l’assiette… Et puis, si le poisson en papillote c’est très bon, le blanc de dinde grillé c’est moins sexy sans la sauce… Privilégiez alors votre goût et variez vos plaisirs : préférez une assiette plus petite mais qui a du goût à de grosses portions insipides !
 
Cet article est dédié à Aline et Lucie, en souvenir d’un très bon déjeuner et d’une belle rencontre :)

 
 
 

SOURCES

  • ¹Site internet de l’EUFIC, Foire aux questions
    ²Les teneurs en acides gras oméga-3 des saumons Atlantique sauvages (d’Écosse, Irlande et Norvège) comme références pour ceux d’élevage, JM Bourre et al., Médecine et Nutrition, 2006, vol. 42, no1, pp. 36-49
    ³ Site internet Le Point sur la Table, La viande, les oeufs et les produits de la mer
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par trape (IP:xxx.xx7.65.251) le 14 octobre 2011 a 02H11
trape (Visiteur)

Si les poissons d’élevage contiennent moins d’oméga 3, ils ont classiquement l’avantage de ne pas contenir de métaux lourds comme cela peut se voir avec les "sauvages". Le problème est tellement réel que l’AFSSA a publié un avis pour recommander la prudence aux femmes enceintes.

0 vote
par LunedeSable (IP:xxx.xx6.89.35) le 14 octobre 2011 a 14H56
LunedeSable, 17 articles (Consultante en nutrition)

Vous avez tout à fait raison, et cela est particulièrement vrai avec les poissons "prédateurs", qui accumulent le mercure des proies qu’ils mangent, tels que le thon, l’espadon, la raie, la lotte ou la julienne. Les poissons non prédateurs tels que le colin et le cabillaud ainsi que les poissons d’élevage sont faiblement contaminés en méthylmercure. Il est également possible de consommer des poissons d’élevage riches en oméga 3, mais il faut que leur alimentation ait été de bonne qualité... Et il est difficile de le savoir !

Source : communiqué de presse "Avis de l’afssa sur consommation de poissons et exposition au mercure" du 26 mars 2004.

0 vote
par trape (IP:xxx.xx7.65.251) le 14 octobre 2011 a 15H23
trape (Visiteur)

Pour compléter le tout, un bon apport en omega 3, pendant la grossesse, permettrait d’obtenir des bébés plus "intelligents". La quadrature du cercle n’est pas très loin pour les produits d’origine animale...et pour notre équilibre alimentaire.