Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les plats cuisinés empestent le "faux fromage"
Les plats cuisinés empestent le "faux fromage"
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 décembre 2013
Auteur de l'article
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Marchaux

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
94
nombre de commentaires
219
nombre de votes
4

Les plats cuisinés empestent le "faux fromage"

Les plats cuisinés empestent le "faux fromage"

Les fromages de synthèse dits "fromages analogues" envahissent de plus en plus nos assiettes. On en retrouve un peu partout : pizzas, lasagnes, hamburgers, fromage râpé... Sa créatrice, la société américaine Cargill, ne cesse de vanter ses bienfaits (moins de calories et de matières grasses, ne contient pas de graisse d’origine animale, convient aux régimes végétaliens, casher et hallal. De plus, il coûte 2 à 3 fois moins cher).

Mais le fromage analogue est un fromage qui ressemble au fromage, qui a un goût proche du fromage et une texture similaire... mais ce n'est pas du fromage. C'est un ersatz de fromage, un produit de substitution bas de gamme. Ils sont essentiellement composés d'eau, d'amidon, de gélifiants, d'arômes, de matières grasses végétales... et le plus souvent d'huile de palme qui est très chargée (50 %) en acides gras saturés.

Malgré ce côté de composition très chimique, toutes les substances employées sont autorisées. Mais une présence aussi importante d'huile de palme augmente considérablement les risques de maladies cardio-vasculaires, d'obésité, de crises cardiaques, de cholestérol.

De plus, si les consommateurs ne sont pas au courant qu'ils ingèrent des fromages analogues, ils pourraient développer des carences. En effet, ils penseront manger un produit laitier alors que les fromages de synthèses ne contiennent ni calcium, ni protéines de lait.

marchaux
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Aliments Nutrition Fromage