Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Perception de l’environnement commercial : plus grande consommation de fruits et légumes
Perception de l'environnement commercial : plus grande consommation de fruits et légumes
note des lecteurs
date et réactions
29 mars 2012
Auteur de l'article
Fondation Louis Bonduelle, 53 articles (Association)

Fondation Louis Bonduelle

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
53
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Perception de l’environnement commercial : plus grande consommation de fruits et légumes

Perception de l'environnement commercial : plus grande consommation de fruits et légumes

La présente étude a examiné si certaines caractéristiques comme la qualité, le choix et la praticité influencent la consommation de fruits et légumes, indépendamment des coûts perçus, dans une population de centre-ville à faible revenu.

526 parents ont répondu au sondage de référence et étaient admissibles pour l'étude. Parmi eux, 495 ont fourni des données complètes sur les caractéristiques sociodémographiques, la consommation de fruits et légumes, les perceptions de l'environnement commercial, les coûts perçus des fruits et légumes, et les habitudes d'achat de denrées alimentaires.

L'analyse a montré que les perceptions les plus positives de l'environnement commercial avaient été associées à une plus grande consommation de fruits et légumes. La probabilité de consommer trois fruits et légumes par jour ou plus a doublé avec l’augmentation du niveau de satisfaction de l'environnement commercial. Cette association est indépendante du coût perçu, du type de magasin et des caractéristiques sociodémographiques.

Nos données montrent que, parmi une population à faible revenu, la qualité, le choix et la praticité sont des déterminants importants de la consommation de fruits et de légumes. Les campagnes de promotion nutritionnelle qui visent à modifier les comportements en améliorant l'accès aux fruits et légumes devraient reconnaître que le fait d’augmenter la disponibilité des fruits et légumes ne peut pas produire de changements bénéfiques si l’on ne tient pas compte du contexte commercial.

Les Nutritionnistes de la Fondation Louis Bonduelle Article d'origine sur www.fondation-louisbonduelle.org

POST-SCRIPTUM

  • Blitstein JL, Snider J, Evans WD.

    Public Health Nutr. 2012 Feb 21:1-6.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Nutrition Légumes Fruits